Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les kippas et les peyot des ultra-orthodoxes Arie et Gil Gat, les stars de l'emission 'Hakochav haba', ont attire la curiosite des journalistes du monde quand ils sont apparus en interpretant une chanson de Simon and Garfunkel sur la deuxieme chaine israelienne. Les journalistes ont ecrit qu'ils "brisent les stereotypes" et "creent des ponts".

 

כבר כבשו את העולם. האחים גת ב''כוכב הבא''

 

Le programme de television 'Hakochav haba', qui est cense sauver 'Kochav nolad', l'emission phare de la production 'Keshet', a reussi a faire des vagues a travers le monde. En plus du fait que ce format unique a ete vendu dans plusieurs pays du monde, un des duos qui est apparu dans cette emission est deja celebre a l'etranger, grace a son allure exterieur et a sa foi : les agences de presse du monde entier ont ete tres interessees par les freres Arie et Gil Gat, qui sont devenus religieux et qui malgre tout apparaissent en interpretant des chansons du duo legendaire Simon and Garfunkel.

 

"Arie et Gil Gat sont les nouvelles stars israeliennes mondiales", a ecrit l'agence de presse AP. "Les deux freres portant la kippa et des peyot arrivent a briser les stereotypes et a devenir les chouchous des medias - des stars de rock de la tele-realite". Dans cet article est meme apparu la part sociologique de cet evenement, et le debat a commence avec cette question : est-ce qu'un ultra-orthodoxe peut apparaitre a la television ? Le journaliste de l'AP s'est interroge sur les tensions entre le secteur ultra-orthodoxe et le secteur laic israelien et a explique que l'apparition de ces deux freres dans cette emission est une veritable bonne nouvelle.

 

 


Sur le site internet du magazine 'Time' on a decide de publier un article base sur les informations transmisent par l'AP, et de lui donner le titre suivant : "Des chanteurs israeliens ultra-orthodoxes echappent aux stereotypes". Un autre journal qui a repris l'article de l'AP ont choisi le titre "Les freres chanteurs qui n'ont pas de television chez eux sont devenus des stars de la tele-realite en Israel".

 

Dans le 'Huffington Post', une des nouvelles grande source d'informations dans le monde, ont a choisi un titre plus creatif : "Les freres rabbins chantent les chansons de Simon and Garfunkel et vous donnent des frissons". "Quand vous entendrez les freres ultra-orthodoxes, Arie et Gil Gat, chanter 'Sound of silence', vous aurez l'impression d'etre entrer dans une machine a voyager dans le temps", a ecrit Sarah Barnes dans son article, en ajoutant le clip des deux freres. "C'est comme si tu ecoutais les originaux en concert". Barnes a conclu en ecrivant qu'elle "espere que les rabbins continueront de chanter et de nous surprendre avec leur talent".

 

 

 

Le venerable 'Washington Post' s'est aussi joint a la fete. "Les rabbins qui sont devenus des stars", a ecrit Brad Hirschfield, "excusez moi, mais je ne crois pas que leur soudaine popularite soit due a leur talent musical. Elle vient d'apres moi du cote humain de vouloir creer des ponts entre les ecarts qui opposent les gens".

 

Les freres Gat sont apparus dernierement dans les rues de Jerusalem, et des dizaines de leurs clips ont ete mis en ligne par des particuliers suite a la surprise des passants et des spectateurs, et c'est ce qui a attire l'attention des producteurs. Arie et Gil Gat ont grandi a Eilat au sein d'une famille laic, et quand ils sont devenus plus adultes ils ont decide de devenir religieux. Les deux etaient musiciens avant de devenir religieux, et ils n'ont abandonne ni leur talent ni leur amour de la musique en se rapprochant de D.ieu.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

 

Pour le plaisir, voici une serie de leurs clips disponibles sur Youtube :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :