Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Une infirmiere tcheque, qui a ete violee par des soldats nazis qui ont envahi son pays, s'est vengee en leur transmettant des maladies sexuellement transmissibles. Les soldats ont disparu les uns apres les autres jusqu'a ce que la gestapo ait decouvert son manege, et qu'apparemment elle ait ete assassinee.

 

שלט הזיכרון בבית בעיירה טרבון ()

 

Une infirmiere tcheque qui a couche avec des soldats nazis afin de leur transmettre des MST a ete immortalisee par une plaque commemorative. Les habitants de la localite de Trebon ont declare que l'infirmiere, qui travaillait alors dans un hopital local, a decide de se venger des envahisseurs nazis par lesquels elle a ete violee un peu apres qu'ils aient envahi son pays.

 

Karl Frimel, age de 79 ans et ancien avocat, vit aujourd'hui dans la maison de cette femme, et il est a l'origine de cette reconnaissance. "Malheureusement nous ne connaissons pas son nom exact", a raconte Frimel, "mais nous savons qu'elle avait ete nommee pour surveiller l'etat de sante des soldats allemands blesses, et qu'elle les a rendu malades en ayant des rapports sexuels avec eux".

 

Au debut les habitants locaux ont condamne cette mysterieuse infirmiere et la surnommait "la pute", mais quand les soldats ont commence a etre malades et a disparaitre les uns apres les autres tout le monde a compris qu'elle les avait contamines volontairement avec une MST. "Ca a ete sa resistance a elle, et sa vengeance apres avoir ete violee", a raconte Frimel. "Elle avait beaucoup d'amants allemands, peut-etre six, dix, ou plus. Les gens racontent qu'ils sont tous morts apres avoir eu une aventure avec elle".

 

La gestapo, qui etait en activite en Tchecoslovaquie, a finalement decouvert l'infirmiere vengeresse apres avoir envoye un de ses agents pour qu'il decouvre ce qu'il etait arrive a ces soldats mort dans cette localite. "La gestapo a remarque la mort des soldats et a envoye un agent secret a l'hopital. Il a decouvert le plan de l'infirmiere et s'est charge de la faire assassiner", a encore raconte Frimel.

 

La conservatrice du musee de Trebon a explique : "cette femme n'est pas connu, d'un point de vue historique il n'y a aucun document qui rappel son action, mais il y a des gens qui se souviennent d'elle et de son histoire, et la dessus les avis divergent. Certains disent que c'etait une 'pute' qui a transmis des MST aux soldats allemands, d'autres sont persuades qu'elle etait une vraie patriote qui a ete violee et contaminee par les nazis, et qui apres a decide de se venger". L'avis de Frimel est tres clair : "c'est tres douloureux pour moi de savoir qu'elle est morte dans l'anonymat. Elle est morte en heros, et c'est pour cela que nous avons pose cette plaque commemorative".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

 
Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :