Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le huit aout dernier Patrick Bruel a tenu un concert a Tel Aviv. Il a aussi donne une interview a i24news. Mais Bruel ne s'est pas contente de cela, il a aussi dit beaucoup de betises sous le pretexte d'etre un pacifiste... Je vous propose moi la version du pacifisme d'Amos Oz, vous verrez que le discours est different, et que Bruel a encore beaucoup a apprendre.

 

 

Voila donc les faits : "le chanteur français était l'invité du Grand Direct de Jean-Charles Banoun. Interrogé sur les difficultés à défendre la position d'Israël en France, Patrick Bruel a répondu que cela dépendait de la "manière" dont cela est fait. "En ce qui me concerne, je suis un pacifiste, et j'ai toujours prôné la création d'un Etat palestinien à côté de l'Etat d'Israël (...) Je pense à ces Palestiniens malheureux, désoeuvrés et parfois humiliés qui ont envie de relever la tête avec un Etat", a-t-il poursuivi. "Je crois plus en un Israël ''grand'' capable de s'ouvrir sur le monde qu'au Grand Israël". 

 

Voila ce qu'Amos Oz declare dans son livre 'Aidez nous a divorcer !' :

 


"Le mouvement pour la paix israelien est mal en point, mais il n'est pas le jumeau des mouvements pacifistes europeeens, ou de celui qu'a connu l'Amerique pendant les annees de la guerre du Vietnam. Nous ne croyons pas que tout cela se regle du jour au lendemain si Israel se retire. Nous ne croyons pas non plus qu'Israel est le mechant et le seul mechant de l'histoire. Nous sommes meme tres critiques a l'egard du leadership palestinien. En ce qui me concerne, je suis 
critique aussi bien a l'egard du leadership palestinien, qu'a l'egard du leadership israelien. Mais le desaccord entre nous et quelques uns des mouvements pacifistes europeens est plus profond. J'ai ete deux fois de ma vie sur un champ de bataille. La premiere fois en 1967, comme soldat reserviste dans une unite de tanks sur le front egyptien au Sinai, et la seconde, sur le front syrien pendant la guerre de 1973. C'etait en soi l'experience la plus horrible de ma vie. Je n'ai pourtant pas honte d'avoir combattu pendant ces deux guerres. Je ne suis pas un pacifiste au sens sentimental du mot. Et si je devais m'apercevoir qu'un vrai danger menace de rayer mon pays de la carte, et que mon peuple soit massacre, je me battrais une nouvelle fois - meme si je suis un homme age. Mais je ne me battrais que si je pense que c'est une question de vie ou de mort, ou si j'ai l'impression qu'on essaie de me transformer, moi ou mon prochain, en esclave. Je ne me battrais jamais pour des sites ou des lieux sacres. Je ne me battrais jamais pour le soit disant interet national. Mais je me battrais, et me battrais comme un diable, pour la vie et la liberte.

 

Cela cree sans doute un fosse important entre moi et le pacifiste europeen moyen, qui continue a croire que la guerre est le mal absolu en ce monde. Dans mon vocabulaire, la guerre est une chose terrible, mais le mal absolu, pour moi, n'est pas la guerre mais l'agression. Si, en 1939, le monde entier, a l'exception de l'Allemagne, avait continue a croire que la guerre etait la pire des choses, Hitler serait alors actuellement maitre de l'univers. Quand on subit une agression, il faut se battre, d'ou qu'elle vienne. Mais pour la vie et la liberte, uniquement".

 

Je ne partage pas l'integralite de ce qu'Amos Oz ecrit dans cet extrait, mais sa definition du pacifiste israelien devrait rappeler a Patrick Bruel ce qu'Israel vit depuis tant d'annees, et qu'etre pacifiste ne doit pas suffire pour dire tout et n'importe quoi.

 

Bruel declare : "Je pense à ces Palestiniens malheureux, désoeuvrés et parfois humiliés qui ont envie de relever la tête avec un Etat".

 

Comme si tous les palestiniens etaient malheureux, desoeuvres et parfois humilies, et comme si tous les palestiniens avaient envie de relever la tete avec un Etat - et non pas de detruire Israel. Ils sont ou dans vos paroles les palestiniens terroristes, les lanceurs de pierres, le victimes israeliennes, les israeliens malheureux et desoeuvres bombardes de roquettes - encore une ce matin meme sur Eilat...

 

Non Patrick Bruel, vous n'avez pas le droit ! Vous n'avez pas le droit, vous, francais, meme si juif et star francaise, de venir en Israel et de nous declarer que parce que vous etes pacifiste alors tous les palestiniens sont de pauvres creatures.

 

Relisez donc Amos Oz, prenez connaissance de l'experience et de l'histoire israelienne, et vous verrez que ce n'est pas si simple d'etre pacifiste dans un pays agresse de toutes parts et menace de destruction. Prenez tout en compte avant de declarer des choses faciles a dire comme : "Je crois plus en un Israël ''grand'' capable de s'ouvrir sur le monde qu'au Grand Israël".  

 

Et puis Patrick, arretez d'etre un pacifiste sentimental, ou alors taisez vous.

 

David Goldstein pour Haabir-haisraeli. 

Tag(s) : #Coup de gueule

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :