Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Alors que le systeme de defense "Kipat barzel" a prouve en fin de semaine son efficacite, il est temps aussi de s'interroger sur son coup.

 

Alors que ce systeme, denomme en francais "Dome d'acier", est entre en fonction pour defendre les villes israeliennes de la menace islamiste, et a rempli sa mission du mieux possible etant donne son stade d'avancement, la presse israelienne nous informe du cout eleve de ce systeme. Au vu du prix de chaque action de ce systeme, a la pointe de la technologie, on a le vertige...

 

Et pourtant, le jeu en vaudrait la chandelle, voila en tout cas les conclusions de cet article plein de chiffres bruts de decoffrage !

 

Voila comment en Israel on transforme l'acier en or :

 


 

L'etat d'Israel est en train d'etudier la possibilite d'acquerir 10 nouvelles batteries de "Kipat barzel" dans les annees a venir. Cet achat se ferait contre un mlliard de dollars et un cout supplementaire de cinquante millions de dollars tout les ans.

 

Vous pensez que ce cout est exorbitant ? Faites le calcul de la perte economique inherant a la mort de civils sur le marche !

 

 

Commencons par la fin : "Kipat barzel" est un systeme, qui d'un point de vue economique, convient tres bien au marche israelien. Il peut faire faire des economies importantes a Israel en evitant des morts et des blesses civils, en evitant les degats dans les usines, les maisons, et en evitant les pertes de jours de travail.

 

Les entrees d'argent resultantes de la vente de ce systeme, que la societe d'etat "Rafael" vendrait aupres d'autres pays, pourraient meme couvrir, dans l'avenir, les couts engendres par son developpement. Il est meme possible de considerer "Kipat barzel" comme un starter pour l'Etat d'Israel, avec un potentiel de vente tres important.

 

En supposant que "Kipat barzel" fonctionne a la perfection, et que les habitants du sud puissent vivre tranquillement leur vie de tout les jours, comme si on ne leur tirait pas de missiles dessus depuis la bande de Gaza. Combien cela couterait au pays la realisation d'une telle situation et quelle en serait la valeur ?

 

Chaque batterie de "kipat barzel" peut proteger une ville de grandeur moyenne. L'Etat etudie l'achat de dix nouvelles batteries dans les annees a venir, dans l'objectif de proteger correctement tout les habitants du sud. D'apres les publications dans les journaux, le cout d'une batterie de "kipat barzel", comprenant 100 missiles, serait de 100 millions de dollars. Le cout de chaque missile serait de 50 000 dollars.

 

En supposant que chaque batterie aurait a tirer 100 missiles chaque annee. Il serait question d'un cout unique d'un milliard de dollars a l'achat des batteries et d'un supplement de 50 millions de dollars chaque annee pour l'achat de 1000 missiles (en supposant que les gazaouis ne desesperent pas face a l'inefficacite de leurs missiles).

 

En supposant que les soldats qui sont en charge de la mise en oeuvre de ces batteries ne coutent rien au marche, etant donne que l'armee de l'air de Tsahal fournie la majorite des soldats  en question.

 

En supposant meme que plus on fabriquera de batteries et de missiles, et plus leur prix baissera, la baisse de ces couts ne serat effective que lorsque nous vendrons aussi, en grande quantite, ce systeme aux autres pays.

 

L'interet economique principal pour le marche

 

D'un point de vue economique, il n'est pas possible de quantifier les degats causes d'un point de vue mental sur les vicitmes et leurs proches apres un deces ou une blessure suite a une attaque de missile. Il y a des dommages directs et indirects, certains d'entre eux sont difficiles à estimer. La discussion portera donc sur les dommages économiques mesurables et ayant un impact important sur l'economie.

 

 

Afin de repondre a ces questions, il faut comprendre le potentiel de perte pour l'economie suite aux morts et aux blesses sur l'industrie et l'economie israelienne en general.

 

La discussion sur la portée de la perte économique suite a la mort d'un citoyen israélien - ainsi que d'un enfant israëlien - en raison des dommages causés par un missile Grad ou une roquette Qassam, est macabre, mais aussi inévitable pour comprendre le grand débat public sur la faisabilité économique, ou non, de l'utilisation de ce système de defense.

 

Nous sommes arrives a la conclusion que le cout economique moyen de chaque mort israelien, suite a un missile tire de la bande de Gaza, s'eleve a 750 000 dollars. Plus le civil est jeune, plus le cout est eleve.

 

Un civil de 25 ans est cense produire pendant 40 ans pour le PNB moyen en Israel, soit a aujourd'hui 30 000 dollars par an. La mort de ce civil a un potentiel de perte pour le marche de 1,2 million de dollars.

 

Une perte d'un milliard de dollars pendant la seconde guerre du Liban

 

Supposons pour simplifier, que la prochaine victime d'un missile soit age de 40 ans, et qu'il ait ete suppose en fonction jusqu'a l'age de 65 ans. Sa mort causera au marche une perte de 750 000 dollars (25 annees potentielles X 30 000 dollars par an).

 

Les bombardements causent des degats directs et indirectes. Les degats directs resultent d'une atteinte directe sur un immeuble de logements, d'une voiture ou d'une usine. Les degats indirects interviennent quand une usine ne produit pas, ou quand les ouvriers n'arrivent pas au travail (meme dans le cas ou ils decident de rester a la maison avec leurs enfants).

 

Le cout des degats indirects pendant la deuxieme du Liban, par exemple, s'eleverait a plus de 800 millions de dollars, et le cout des degats directs a plus de 150 millions de dollars.

 

En tout cette guerre, et les tirs de missiles, aura fait perdre au marche pret d'un milliard de dollars.

 

Les exportations futures

 

La societe "Rafael" est une societe gouvernementale. Les gouvernements etrangers lui portent un grand interet. Le potentiel economique de vente de ce systeme s'evalue a plusieurs milliards de dollars. Tout cet argent arrivera, au final, dans les mains de l'Etat d'Israel grace a la fiscalite sur les entreprises, les taxes, et les dividendes distribues par la societe a ses actionnaires.

 

 

Et voila, une raison de plus de continuer de developper "Kipat barzel" !

 

L'auteur de cet article est le Docteur Adam Reuter.

 

Traduit et arrange par David Goldstein a partir de http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4054585,00.html

 

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :