Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Aux Etats-Unis, en Angleterre, en Italie et en France on a parle des enterrements exceptionnels de Sean Carmeli et Max Steinberg, et on a meme explique ce qu'est un 'Hayal boded". "Quand la famille est entree dans le cimetiere, elle n'en a pas pas cru ses yeux. En quelques heures, des milliers d'israeliens ont repondu aux appels lances dans les reseaux sociaux".

 

"הישראלים באו בהמוניהם". "לוס אנג'לס טיימס" ()

"Les israeliens sont venus en masse", a ecrit le 'Los Angeles Times'

 

ישראל קוברת את החייל הבודד. NBC News ()

 

החיילים המהגרים שמתים עבור ישראל בעזה. מתוך ה"טיים" ()

"Les soldats immigres qui sont morts pour Israel a Gaza", a ecrit le 'Times'

 

הכתבה הנרחבת ב"דיילי מייל" ()

 

Les enterrements des deux "hayalim bodedim" (soldats faisant leur service militaire et etant seuls en Israel) Nissim Sean Carmeli et Max Steinberg de cette semaine ont beaucoup emu les israeliens - mais pas qu'eux. La maniere particuliere qu'on eu de tres nombreux israeliens d'arriver a l'enterrement de ces deux soldats qu'ils ne connaissaient pas, a fait la une des medias americains et europeens.

 

"Les israeliens sont venus en masse a l'enterrement du soldat de Los Angeles", a ete ecrit a la une du "Los Angels Times" a propos de l'enterrement de Max Steinberg. "Max s'est rendu en Israel en 2012 avec son frere et sa soeur, et il a decide d'y rester pour faire son service militaire", a t-il ete ecrit. "Il a recu le statut de 'Hayal boded', statut qui prenait en compte sa situation particuliere et lui permettait de recevoir un grand soutien de la part du systeme. Les israeliens sont venus lui rendre un vibrant hommage en expression de leur soutien. Un public tres important, presque tous des etrangers pour lui, ont repondu aux appels lances sur les reseaux sociaux et se sont rendus a son enterrement au cimetiere de Jerusalem".

 

רשת Rai האיטלקית: "ישראל, הלוויית 'החייל הבודד' שבה השתתפו יותר מ-20 אלף איש" ()

La chaine 'Rai' italienne : "Israel, l'enterrement du soldat isole ou plus de 20 000 personnes ont participe

 

La chaine BBC a rapporte : "Israel enterre le soldat isole americain tue a Gaza". Dans l'article du magazine "Times" on a meme explique aux americains qu'elle est le sens de l'expression "hayal boded".

 

Le "Daily Mail" britannique, un des journaux les plus lus dans le monde,  a lui aussi dedie un article a l'enterrement du 'soldat isole' Max Steinberg : "la majorite des 30 000 personnes presentes pour rendre un dernier hommage a Max Steinberg ne le connaissaient pas, mais ils sont venus en reponse aux appels des reseaux sociaux. Un peu plus tot dans la semaine environ 20 000 personnes etaient deja venues a l'enterrement de Nissim Sean Carmeli, age de 21 ans".

 

"ישראל, 22 אלף איש בהלוויית החייל הבודד". "לה סטמפה" האיטלקי ()

 

Le journal a explique a ses lecteurs le statut particulier des 'soldats isoles' de Tsahal, et a cite un des participants a l'enterrement, Eli Stern, age de 29 ans et habitant Lod : "je suis venu soutenir ses proches apres avoir entendu sur les reseaux sociaux que sa famille n'est pas en Israel. Je ne le connaissais pas mais je me suis senti oblige d'etre la, afin que ses parents, qui viennent de l'etranger, sentent que tout le peuple d'Israel est avec eux, et que Max n'est pas mort pour rien".

 

Dans le "Daily Mail" il a ete ecrit que la mere de Steinberg, Eveline, a remercie les nombreux participants a l'enterrement d'avoir pris la peine de venir. "Les soldats isoles sont comme des stars en Israel", a explique le "Jewish Journal", "environ 20 000 personnes, pour la plupart des etrangers a la famille, ont participe a l'enterrement de Sean Carmeli a Haifa, et ce apres que des israeliens aient appele a venir en masse pour que ce 'soldat isole' ne soit pas isole pendant son enterrement".

 

ב"לה מונד" סיפרו על ההודעה שפרסמה מכבי חיפה ()

 

Le celebre journal italien "La Stampa" a rapporte : "plus de 22 000 personnes sont venues a l'enterrement du soldat de 21 ans, alors que la plupart d'entre eux ne le connaissaient pas. Nissim Sean Carmeli etait 'hayal boded', c'est a dire que ses parents ne vivent pas en Israel. Les proches de Nissim en Israel ont eu peur qu'a l'enterrementil n'y ait pas dix hommes, nombre d'hommes necessaires pour reciter le Kaddish pour un mort. C'est ainsi qu'une campagne a ete lancee par le biais d'appels sur les reseaux sociaux et Whatsapp afin de trouver dix hommes avant la nuit. Quand les freres et soeurs sont arrives avec leurs parents a 23:30 au cimetierre, ils n'en ont pas cru leurs yeux : plus de 22 000 personnes, la plupart des inconnus, sont venus de tout le pays. L'un d'eux, Mike, a declare en brandissant un drapeau d'Israel : "c'est le moins que nous puissions faire".

 

Dans le journal francais "Le Monde" il a ete explique aux lecteurs : "en quelques heures des milliers d'israeliens ont repondu a l'appel des reseaux sociaux. Le club de football Maccabi Haifa, dont Sean etait supporter, a appele ses supporters a venir a l'enterrement : "nous ne voulons pas qu'il soit enterre seul. C'est le minimum que nous puissions faire pour lui".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0