Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
 
null
 
 
Shahira Amin : Guilad Shalit tu as l'air bien, comment vas tu ?
 
Guilad Shalit : Je suis tres emu.
 
Le traducteur : en hebreu si tu veux.
 
Guilad Shalit : Je suis tres emu, je ne me sent pas au mieux avec tout ces evenements. Sortir dehors, il y a tellement de gens, rencontrer tellement de gens. En fait je n'ai vu personne pendant tellement de temps. Je suis tres emu.
 
Shahira Amin : cinq ans et quatre mois en prison c'est beaucoup de temps. Est ce qu'un jour tu as pense etre libere ?
 
Guilad Shalit : J'ai toujours pense qu'il y avait une chance, mais j'ai aussi pense que je pourrais me retrouver, dans cette situation encore de nombreuses annees, et ca m'a fait me sentir pas bien.
 
Shahira Amin : Comment as tu ete informe de ta liberation et comment as tu reagi ?
 
Guilad Shalit : J'ai ete informe il y a une semaine environ, mais je l'avais senti pendant ce dernier mois.
 
Le traducteur : Tu as ete heureux par exemple ?
 
Guilad Shalit : J'ai ete heureux, mais j'ai craint aussi, que ces contacts pouvaient se compliquer et que je pouvais me retrouver ainsi encore de longues annees.
 
Shahira Amin : Pendant que le temps passait t'est tu senti abandonne ? Ou tu etais sur que les negociations allaient porter leurs fruits ?
 
Le traducteur : Apres que ta video a ete publiee, as tu ressenti qu'il y avait une lueur d'espoir ?
 
Guilad Shalit : Ca vient de raisons securitaires je pense. Ils ont voulu (les negociateurs israeliens) que soient ecrit des lettres, des rencontres avec la croix rouge, et ils (le Hamas) n'ont pas accepte d'un point de vue securitaire.
 
Shahira Amin : Pourquoi n'as tu pu communiquer qu'une seule fois par le biais d'une video, et jamais a ta famille ? Pourquoi ca a ete comme ca, pourquoi ca ne s'est pas renouvele ?
 
La pas de reponse, la journaliste est remise a sa place en arabe et poursuit avec une autre question.
 
Shahira Amin : Ce sont les egyptiens qui sont intervenus pour ta liberation. Les efforts des autres mediateurs ont echoue, notamment ceux des allemands. Pourquoi tu penses que cette fois le mediateur a reussi ?
 
Guilad Shalit : Je pense que les egyptiens ont reussi parce qu'ils sont en bon rapport avec les gens du Hamas et les israeliens et il sont tres...Leur aide de maniere tres...
 
Shahira Amin : Qu'est ce qu'il t'a manque le plus quand tu etais prisonnier ? Et qu'elle est la premiere chose que tu veux faire en arrivant a la maison ?
 
Guilad Shalit : Evidemment que ma famille m'a manque, ainsi que tout simplement sortir pour rencontrer des gens, parler avec des gens, voir, faire des choses. Ne pas etre assis toute la journee et...Ne pas faire toujours les memes choses
 
Shahira Amin : Qu'est ce que cette experience t'a appris ? Ca t'as rendu plus fort ?
 
Guilad Shalit : Qu'il est possible de finir, il est possible d'etre libere..., qu'il est possible d'arriver a la fin, d'etre libere...De realiser un accord en un temps plus court.
 
Shahira Amin : Guilad, tu sait ce que c'est que d'etre prisonnier. Il y a plus de 4000 palestiniens encore prisonniers en Israel. Est ce que tu aiderais dans une campagne pour leurs liberation ?
 
Guilad Shalit : Je serai tres heureux si ils etaient liberes, mais qu'ils ne reviennent pas combattre Israel, que ce soit dans un processus de paix et qu'il ny ait plus de guerre ou de violence
 
Shahira Amin : Quels sont tes projets pour l'avenir ? (question restee sans reponse)
 
Guilad Shalit : J'espere beaucoup que cet accord fera avancer la paix et qu'il n'y aura plus de confrontations militaires et de guerres entre les israeliens et les palestiniens.
 
Le traducteur a Guilad Shalit : Tu veux ajouter quelque chose ? (apparemment quelqu'un a decide que l'interview etait finie et Guilad se leve)
 
Shahira Amin : Guilad Shalit merci beaucoup.
 
Traduction de l'hebreu par David Goldstein.
Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :