Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
"Voir la lumiere"
- Efrat Goush -
Paroles : Barak Feldman
Musique : Adam Amdoursky
 
 
 
 
Parce que j'ai vu mon chemin disparaitre
Dans une foret mysterieuse, entre des murs de buissons
Et dans la terre qui saigne
Mes jambes etaient bloquees, elles frappaient les racines
 
Et a un moment j'ai pu entendre
Les feuilles m'appprendre leurs chants
Et j'ai voulu monter tres haut
M'epanouir avec elles
 
J'ai connu les gouttes de pluie
Qui me traversaient jusqu'au sol
Et le vent froid et desespere
Qui m'a gelee et engourdie
 
Et a un moment j'ai pu toucher
l'extremite de la douleur grise
Et j'ai voulu monter tres haut
Voir la lumiere
Voir la lumiere
 
On dit que le ciel au-dessus de nous est bleu
Plein de lumiere
Peut-etre qu'un jour moi aussi je pourrai voir
Voir...
 
Et je suis tombee sur le sol, en silence
J'ai ferme mes yeux, rendu mon coeur etanche
Et j'ai senti comment je tombe en morceaux
De douleur et de solitude
 
Et a un moment j'ai pu m'enfuir
Comme une plume sur l'aile d'un oiseau
Et j'ai reussi a monter tres haut
Et voir la lumiere
 
Et a un moment j'ai pu m'enfuir
Comme une plume sur l'aile d'un oiseau
Et j'ai reussi a monter tres haut
Et voir la lumiere
Et voir la lumiere

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli
Tag(s) : #Culture
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :