Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Est-ce que le service de la police israelienne charge de la circulation a trouve un nouveau moyen d'empecher les conducteurs alcoolises de prendre le volant ? Des habitants de la region du centre ont apercu une voiture de patrouille pour le moins inhabituelle, a moitie voiture de police et a moitie taxi. Le but : faire comprendre aux conducteurs combien d'argent ils pourraient economiser si au lieu de prendre le volant en etant en etat d'ebriete ils commandaient un taxi.

 

חצי ניידת, חצי מונית

 

Des nombreuses personnes ont ete surprises de voir cette voiture de police exceptionnelle peinte sur sa moitie arriere en taxi, et portant a l'arriere des messages incitant les conducteurs a ne pas boire d'alcool.

 

Les inscriptions peintes sur cette voiture de patrouille unique s'adressent aux conducteurs qui choisissent de conduire sous l'emprise de l'alcool plutot que de preferer commander un taxi, a cause du cout financier que cela implique. Ainsi par exemple, sur la partie arriere de la voiture, qui a ete peinte en jaune comme un taxi, il a ete inscrit que : "ce transport te coutera 50 shekels", alors que sur la partie avant de la voiture, peinte comme une voiture de police, il apparait une liste de couts beaucoup plus longue.

 

"J'ai vu cette voiture un beau matin dans la region de Beit Dagan", a raconte une des personnes qui a apercu ce vehicule de patrouille. "En plus du message : 'si on boit on ne conduit pas', il apparaissait aussi la liste detaillee des sanctions et des couts suite a une conduite en etat d'ivresse".

 

Ainsi, il est fait une comparaison entre le cout d'une course en taxi, avec le prix que peut entrainer une conduite alcoolisee. Cette liste detaillee, qui apparait a l'avant du vehicule, comprend les frais de deplacement suite a un retrait de permis, les frais engendres pour obtenir un nouveau permis, le salaire verse a un avocat et le prix du a l'immobilisation de la voiture et de sa garde en fourriere, les amendes, et les frais de toutes ces procedures peuvent atteindre la somme de 25000 shekels.

 

 

"il ne fait aucun doute que c'est un spectacle inhabituel", a ajoute cette personne. "Je suppose que sur le taxi il y a d'autres inscriptions sur l'interdiction de conduire sous l'emprise de l'alcool, il est possible que cela soit un message envoye par la police aux conducteurs avant la fete du nouvel an civil".

 

Le service de la circulation de la police a declare en reaction : "il s'agit d'une partie du processus de communication mis en place pour parler des infractions du code de la route liees a l'alcool".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0