Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Au cours de fouilles effectuees au sud du Kotel du Mont du Temple, il a ete trouve une cruche datee du 10eme siecle avant JC. Selon les chercheurs, il s'agit de l'inscription la plus ancienne qui ait ete trouvee dans la region. Et qu'est-il ecrit ? Ce n'est pas tres clair.

 

שפת כד החרס (צילום: באדיבות האוניברסיטה העברית)

 

Une inscription ecrite dans l'ancienne langue de Canaan, datant de l'epoque du Roi David, a ete decouverte sur une cruche lors de fouilles realisees a cote du Kotel, a Jerusalem. Il s'agit de l'inscription la plus ancienne, datant de l'epoque du debut de l'installation des juifs dans la ville, il y a environ 3,000 ans. Il y a toujours une controverse pour determiner dans quelle langue elle a ete ecrite - cananeen ou jebuseen - mais les chercheurs qui etudient cette decouverte depuis le mois de decembre pretendent que cette inscription precede de 250 ans l'inscription la plus ancienne qui avait ete decouverte jusqu'alors : 'l'inscription de Siloam', datee de l'epoque du Roi Hezekiah, c'est-a-dire du 8eme siecle avant JC.

 

L'inscription est ecrite de gauche a droite et permet de lire les lettres M, K (ou peut-etre R), P, H, N, une lettre cassee - peut-etre un L - et la lettre N. Les lettres font la taille de 2,5 centimetres, et malgre qu'il ne soit pas possible de comprendre ce qu'il est ecrit, les chercheurs estiment qu'elles representent le nom de la cruche, son expediteur ou son destinataire, ou tout simplement son contenu. Etant donne que cette inscription n'est pas en hebreu, il est possible qu'elle ait ete ecrite par un des habitants non-israelien de Jerusalem - peut-etre jebuseen - qui composaient une partie de la population de la ville a l'epoque des Rois David et Salomon.

 

La cruche a ete trouvee lors de fouilles realisees sur le terrain du parc national qui fait le tour de la vieille ville de Jerusalem, dans la partie sud du Kotel du Mont du Temple. L'inscription est gravee sur l'anse d'une cruche en terre cuite et elle a ete datee du 10eme siecle avant JC. L'inscription a ete gravee sur le bord de la cruche, dont seule une partie brisee a ete decouverte, avec des morceaux de six autres grosses cruches du meme genre.

 

מנהלת את החפירות, ד

 

Les debris ont ete decouverts dans la cavite d'un rocher, et auraient servi, selon les chercheurs, de remblais sous le sol d'une grande construction decouverte elle aussi pendant les fouilles. Ce type de cruche etait utilise entre le 9eme et le 10eme siecle avant JC, a l'epoque de la royaute d'Israel. En ce qui concerne la matiere qui compose cette cruche, il existe une similitude entre toutes les cruches decouvertes, et tout le monde se refere a une source se trouvant sur une montagne centrale, apparemment a proximite de Jerusalem. La cruche a une forme similaire a une autre cruche plus grande, particuliere a la fin de la periode Cananeene.

 

Selon un des chercheurs, le professeur Shmuel Achitov, l'inscription est incomplete et etait gravee sur le bord de la cruche, et la partie decouverte n'en est que la fin. "L'ecriture n'est ni hebraique ni phenicienne, mais ressemble plus a ce qui est appele l'ecriture proto-cananeenne, a savoir l'ecriture cananeenne qui existait dans la deuxieme moitie du deuxieme millenaire avant JC, avant le renforcement du pouvoir israelien et l'ecriture hebraique", a explique le professeur Achitov.

 

Les fouilles sont realisees sous la direction du docteur Ayelet Mazer, pour le Centre d'archeologie de l'universite hebraique de Jerusalem, en collaboration avec l'autorite israelienne chargee des antiquites, l'autorite chargee des parcs et des jardins nationaux et la societe chargee du developpement de l'est de Jerusalem. L'autorite israelienne chargee des antiquites adapte le site des fouilles afin qu'il soit accessible et devienne un parc archeologique ouvert au grand public. La publication de cette decouverte exceptionnelle a ete permise apres qu'aient ete completees des recherches preliminaires, par le professeur Shmuel Ahitov de l'universite Ben Gourion et le docteur David Ben Shlomo de l'universite hebrique de Jerusalem, sur la matiere qui compose la cruche.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :