Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

"J'ai essaye de fuir avec ma soeur et les enfants, mais ils sont revenus a chaque fois et nous ont frappe de nouveau", a raconte Tsipi Shoukroun sur l'attaque qui a eu lieu dans un parc au centre de Jerusalem. "Ils nous ont insulte et ont crie 'yahud', puis ils ont sorti des batons, des chaines, et des couteaux". Trois membres de la famille ont ete blesses.

 

Yonathan Shoukroun

 

La fete de yom haatsmaout de la famille Shoukroun a fini a l'hopital, suite a une attaque de la part de 6 a 8 jeunes arabes, sur fond de nationalisme palestinien. Trois membres de la famille ont ete hospitalises, deux ont ete serieusement blesses et le troisieme plus legerement. "J'ai essaye de fuir avec ma soeur et les enfants mais ils sont revenus a chaque fois et nous ont frappe de nouveau. Les enfants sont traumatises".

 

La famille Shoukroun habite a Beit-Shemesh et a Jerusalem, elle s'est reunie hier dans un parc de la capitale, proche de la cinematheque de la ville, pour feter yom haatsmaout. "Nous sommes sortis avec mes parents pour faire un barbecue sur l'herbe", a raconte Tsipi Shoukroun. "J'ai trois enfants en bas age. Vers 16H30un groupe de 6 arabes, ages d'environ 18 ans, s'est installe en face de nous. C'etait pastoral et calme, autour de nous il y avait plusieurs familles juives et arabes, on n'avait pas de raison d'etre inquiets. Mes enfants ont meme joue aux raquettes et au football avec les enfants arabes".

 

null

Le parc ou a eu lieu l'attaque

 

Mais quand la famille Shoukroun a commence a remballer leurs affaires, le calme a tourner au cauchemar. "Les jeunes arabes se sont approches et ont commence a nous insulter et a crier 'yahud'". "Deux de mes freres, un autre adolescent, et mon pere ont essaye de les empecher d'arriver jusqu'aux enfants. En reaction ils ont sorti des batons, des chaines et des couteaux et ils les ont attaque sauvagement".

 

"Un de mes freres a ete touche a la tete et a commence a saigner, un autre de mes freres a pris un serieux coup dans l'oeil". "J'ai essaye de fuir avec ma soeur et les enfants mais ils sont revenus a chaque fois et nous ont frappe de nouveau. Par chance mes freres ont reussi a les empecher d'arriver jusqu'a nous et les enfants. Comment une chose pareille arrive au coeur de Jerusalem un jour pareil ?".

 

"ils ont essaye d'atteindre les enfants en bas age"

 

Le frere de Tsipi, Yonathan Shoukroun, qui a ete touche a la tete a raconte que "8 adolescents arabes, ages de 15 a 22 ans, sont arrives vers nous quand nous avons commence a remballer nos affaires. Ils nous ont pousse et ont essaye d'atteindre les enfants en bas age, ages de 2, 8 et 10 ans. Nous n'avons pas du tout ete en contact avec eux avant ca".

 

אחד מבני המשפחה שנפצע בתקרית בראשו בבית החולים, הלילה (צילום: עומר מירון)

 

D'apres lui, "quand nous avons essaye de les arreter ils ont sorti des barres de fer, des couteaux et ont commence a nous frapper. J'ai recu un coup a la tete avec une barre de fer et j'ai commence a saigner. Finalement nous avons reussi a proteger les enfants et les femmes, mais cela n'a pas ete facile".

 

Quand on demande a Jonathan pourquoi les arabes se sont enfuis finalement, il repond avec un sourire : "ils ont vu que nous etions forts et que nous ne reculerions pas, alors ils se sont enfuis".

 

La famille a photographie l'incident avec un appareil photo digital. Les photos ont ete transmises a la police pour enquete. Aucun suspect n'a encore ete arrete.

 

La veille, dans la rue David de la vieille ville de Jerusalem, un juif ultra-orthodoxe a ete attaque par deux jeunes arabes qui ont reussi a se sauver.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :