Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Un nouveau film palestinien, "Le pont de la mort", a ete filme dernierement dans la bande de Gaza et le scenario est base sur l'attentat du point de passage de kissoufim en 2005, avec pour but de presenter les oganisations terroristes comme responsables du desengagement de la bande de Gaza. "J'ai recu des menaces de mort du Mossad, et ca veut dire que j'ai reussi", pretend le metteur en scene.

 

באדיבות קטיף.נט

Rahel et Dov Kol z"l

 

Vivre dans un film : dans la bande de Gaza vient de se finir le tournage du film "Le pont de la mort", a l'interieur duquel les palestiniens tentent de presenter le desengagement de la bande de Gaza en 2005, comme une reussite des organisations terrorristes palestiniennes. "C'est notre guerre pychologique contre Tsahal", a declare le metteur en scene Yosef Mohamed, qui a presente sa creation dans les festivals de Damas et du Caire.

 

 

L'intrigue du film, qui a ete produit par la chaine de television "Palestine El-yom", qui est affiliee au Djihad islamique, tourne autour de l'attentat a l'arme a feu qui eu lieu en juillet 2005 au pont Mor proche du passage de kissoufim, peu avant le desengagement. Des commandos du djihad islamique, des comites de resistance du front populaire, et des brigades des martyrs d'Al-Aqsa se sont associes, ont assassine le couple Rahel et Dov Kol, et blesse cinq autres personnes. Deux terroristes avaient ete tues lors de cet attentat.

 

Le metteur en scene Yosef Mohamed a raconte qu'il a choisi cet evenement car, d'apres lui, il a accelere la sortie d'Israel de la bande de Gaza. Bien entendu, il a oublie de rappeler que la decision d'Israel de sortir de la bande de Gaza a ete prise plusieurs mois avant cet attentat.  

 

"L'objectif de ce film etait d'adoucir l'image du terroriste palestinien deformee par les medias occidentaux, et la guerre psychologique menee par le cinema hollywoodien contre les arabes et l'islam".

 

 

Dans le cadre de sa presentation, un petit film a ete propose sur internet. Lors d'une interview Mohamed a devoile les conditions dans lesquelles le film a ete tourne. D'apres lui, il a du annuler plusieurs jours de tournage de crainte d'une attaque de l'armee de l'air qui survolait la bande de Gaza. Il a precise que les acteurs ont tire a balles reelles pendant le tournage, et c'est la raison pour laquelle ils ont craint une reponse israelienne.

 

Le film presente une scene qui a ete filmee, selon le metteur en scene, a l'interieur d'un tank israelien. D'apres lui, les images de l'interieur du tank lui ont ete fournies par un officier de Tsahal, qui aurait recu en echange un paiement "symbolique". Il raconte que l'officier a transmis les images a un journaliste europeen utilise en tant qu'intermediaire, "tout comme l'armee israelienne a des collaborateurs au sein du peuple palestinien, nous aussi, les cineastes, nous avons des collaborateurs au sein du peuple israelien".

 

 Mohamed pretend que la diffusion de l'extrait de son film sur Youtube lui a permis d'atteindre plus de dix mille boites electroniques appartenant a des soldats et officiers de Tsahal. D'apres lui, il aurait recu en reponse des menaces de mort du Mossad, pas moins. "Et cela prouve que le film a reussi", declare le metteur en scene.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

 

http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4168788,00.html

Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :