Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Une mere ultra-orthodoxe de la ville israelienne d'Ofakim a demande a inscrire son fils dans une creche ultra-orthodoxe, mais a ete refoulee par le directeur de la creche. La raison : le pere de l'enfant fait partie de Tsahal, et a meme installe un ordinateur dans sa maison. "J'espere que ton fils n'apprendra pas de son pere, et n'ira pas a l'armee", a declare le directeur de la creche.

 

 

Le jour ou les recommandations de la commission Perry, qui devraient changer les habitudes de vie des ultra-orthodoxes, ont ete validees, nous revelons une histoire locale : une femme ultra-orthodoxe d'Ofakim qui a demande a inscrire son fils dans une creche ultra-orthodoxe de la ville, financee en partie par l'Etat d'Israel, s'est vue confrontee a un refus surprenant. Selon elle, toutes les procedures d'inscription aupres de cette creche sefarade ont ete faites selon les normes, jusqu'a ce que le proprietaire de l'institution decouvre que le pere est soldat au sein de Tsahal - et pourtant il fait partie du 'Nahal Haredi'.

 

La mere de famille a raconte que le directeur de la creche a refuse de recevoir son fils et lui a exprime de maniere resolue ce qu'il pense des parents qui eduquent leurs enfants pour qu'ils s'engagent dans l'armee. "Comprends bien, tu n'es pas rejetee a mes yeux, ni meme ton mari, vous etes des tsadikim, mais il n'est pas possible que ton fils arrive avec des principes entendus a la maison et qui sont lies a l'armee", a t-il declare lors d'un entretien qu'il a eu avec elle. "Cela genera meme ton fils pour apprendre la Torah, parce que son pere est a l'armee et n'a pas le temps de l'aider".

 

"J'espere que ton fils n'apprendra pas de son pere, et n'ira pas a l'armee", a declare le directeur. "Sa vie doit etre une vie consacree a l'etude de la Torah et il doit aller en yeshiva et etre un fils de la Torah". La mere lui a demande : "et que ce passera t-il s'il veut aller a l'armee ?", et le directeur lui a repondu : "c'est mauvais. Ton fils doit aller a la yeshiva. Ce sera terrible si, quand il grandira, il decide d'aller travailler". Selon lui, elle souhaite permettre a son fils de choisir et ne pas le forcer a ne pas faire l'armee au lieu d'etudier.

 

Prudence, technologie

 

Mais le fait que le pere ultra-orthodoxe serve dans Tsahal n'est pas la seule raison du refus du directeur de recevoir le petit garcon a la creche. Selon la mere, sous le choc, apres avoir vivement conteste la position de cet homme d'education, il est revenu sur son refus, mais a de suite justifie son refus par une autre excuse : la famille a un ordinateur dans la chambre des parents.

 

חייל חרדי

 

"Tu as un ordinateur a la maison, un Iphone et des choses non tsnouim comme le telephone", a declare le directeur. "Ton fils touchera a ca et cela influencera les autres enfants de la creche. Tu ressembles a quelqu'un qui tue son pere et sa mere, et declare aux juges en pleurant : 'ayez pitie de moi, je suis orpheline'. L"objectif est que l'ordinateur soit mis dehors et que ton mari etudie".

 

Selon la mere, le sujet de l'ordinateur est une excuse parce que la moitie des enfants de la creche ont un ordinateur a la maison, et que meme le directeur en a un du meme genre pour son travail. Selon elle, tout vient de la decision de son mari de faire l'armee. "Mon mari a decide de s'engager apres avoir pris conseil aupres d'un Rav, c'est pour gagner sa vie".

 

Lors d'un entretien entre la chaine 'Hadashot 2' et le directeur de la creche, il a fait entendre un tout autre son de cloches. Selon lui, il n'a "rien contre les gens qui servent dans l'armee, et il acceptera meme l'enfant avec joie pour qu'il apprenne dans son institution si la famille se conforme au reglement de l'ecole". Seulement entre-temps, la mere a deja inscrit son fils dans une autre institution ultra-orthodoxe, ou ils ont ete accueillis les bras ouverts.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :