Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Israel a demande aux Etats-Unis la possibilite de recevoir plusieurs appareils perfectionnes capables de servir d'avions et d'helicopteres. Selon les estimations, chaque appareil couterait environ 70 millions de dollars.
 
null
 
Israel a demande aux Etats-Unis la possibilite de recevoir plusieurs appareils de type V22 (Osprey) capables de decoller et d'atterrir comme des helicopteres et de voler comme des avions a la vitesse des avions de transport. Le chef d'etat-major israelien, Benny Gantz, en visite a Washington etait cense voler dans un de ces appareils a partir d'une base militaire du continent jusqu'au sud de la capitale. Israel souhaite recevoir plusieurs de ces V22 qui ne font pas partie du programme d'aide americain pour Israel.
 
Les americains se servent du 'Osprey' au sein de leurs forces speciales, et Israel souhaite en faire un usage similaire. Cet appareil ne fait pas partie du budget d'aide securitaire des Etats-Unis pour Israel, mais les services de securite israeliens souhaitent arriver a un accord avec Washington afin de pouvoir recevoir entre 6 a 8 appareils.
 
L'avion-helicoptere est l'arme ultime dans le monde des operations speciales. Il vole vite, sur une grande distance et est capable d'atterrir verticalement. Par exemple, les americains se sont servis de cet appareil pour sauver les pilotes de l'avion F-15 qui avait ete abattu en Lybie.
 
Selon les estimations, cet appareil ne viendra pas en remplacement des helicopteres de l'armee de l'air deja en service.
 
 

L'Osprey a une paire d'helices (rotors) a axe variable (Tiltrotor), ce qui veut dire que lorsqu'elles sont sont a angle vertical l'appareil vole comme un helicoptere, et quand elles se trouvent a l'horizontal il vole comme un avion. Le but de cette nouveaute est d'utiliser les avantages de chaque appareil (helicoptere et avion) - capacites de manoeuvre d'un l'helicoptere et de vol d'un avion. Selon les estimtions officielles du ministere americain de la defense, chaque appareil couterait 69 millions de dollars.
 
Il y a un an Terry Rowling, le commandant adjoint des marines pour les affaires aeronautiques, avait declare qu'Israel, le Canada et les Emirats arabes unis s'etaient montres interesses par l'achat de cet appareil, mais n'avaient toujours pas recu de proposition de prix ou de details techniques. Le porte-parole de Tsahal a declare en reponse : "le chef d'etat-mjor est en visite de travail, et il n'est pas question de donner plus de details sur cette visite que celles deja fournies".
 
Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.
 
Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :