Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Tsahal a developpe un systeme de purification d'eau qui diminuera le nombre de jerricanes d'eau que le soldat combattant porte sur son dos pendant une marche operationnelle. L'interet, entre autre : emporter plus de munitions au combat.

 

 

Si on boit on ne porte pas : Tsahal est censee annoncer prochainement la mise en operation d'un systeme de purification d'eau, qui est cense ameliorer considerablement la capacite de survie et d'activite des soldats sur le champ de bataille. Le systeme, qui s'appelle "Source" et a ete developpe par le service technologie et logistique de Tsahal, sera mis a l'essai lors du prochain grand exercice des parachutistes qui devrait commencer dans les prochains jours et comprend une manoeuvre sur 180 kilometres.

 

Afin de simuler des situations operationnelles et logistiques extremes, les soldats testeront aussi l'utilisation des eaux de sources et de rivieres sur le terrain de l'exercice qui aura lieu dans le nord d'Israel - cet exercice a pour but de simuler une situation lors de laquelle les forces de Tsahal seraient en operation en profondeur sur le sol du Liban, et sans eau. Le systeme "Source" est independant et capable de purifier les eaux "etrangeres", il est portable sur le dos d'un soldat et est cense diminuer le nombre de jerricanes d'eau que les combattants doivent porter sur leur dos lors d'une longue marche operationnelle vers un objectif.

 

L'interet de ce systeme est que plutot que de porter de l'eau des la sortie sur le terrain, les soldats pourront porter plus de munitions et de moyens de combat, ou tout simplement marcher avec moins de poids sur le dos - ce qui ameliorerait le rythme de progression des forces et leur permettrait d'arriver plus rapidement sur des cibles plus eloignees, et sans etre dependant d'un soutien logistique en approvisionnement.

 

Le systeme "Source" a deja ete teste avec succes durant ces derniers mois dans la base d'entrainement de "Shafifon" des parachutistes, dans le sud d'Israel. Les commandants qui ont emmene leurs troupes, et les ont dirige sur le terrain, ont du aussi prendre en compte les endroits ou il y avait des sources d'eau sur les chemins qu'ils ont choisi d'emprunter. "Il est important pour nous que nos forces soient operationnellement independantes", a declare un haut grade parachutiste.

 

Depuis les defauts de logisitques constates pendant la deuxieme guerre du Liban, qui ont entraine un manque d'approvisionnement en eau et en nourriture pour les forces en manoeuvre, l'armee a trouve plusieurs solutions comme les tablettes de chlore, mais celles-ci sont liees a des dates de peremption et ont connu des problemes d'utilisation. "Nous nous sommes fixes des preferences quant au materiel que les soldats doivent porter : des munitions, de l'eau, de quoi evacuer les blesses, des batteries, des vetements chauds et de la nourriture", a explique un officier. "Selon nos evaluations, un soldat a besoin de six litres d'eau par jour s'il est statique et 9 litres s'il est en mouvement - ainsi on peut arriver a 180 litres par jour pour une unite".

 

Le systeme "Source" est capable de purifier l'eau meme si elle a ete volontairement contaminee au prealable par des terroristes qui ont fui un village conquis par Tsahal. Le systeme pese 15 kilos, peut etre porte sur le dos d'un soldat, et fonctionne grace a une combinaison de plusieurs filtres dont la base est le charbon actif, capable de purifier l'eau menacee par des produits chimiques ou microbacteriologiques.

 

"Source" peut fournir jusqu'a 25 litres d'eau par heure, et elle alerte quand il y a une panne de la part d'un des filtres qui transforme l'eau en eau potable. Apres les essais avec les parachutistes le systeme sera distribue aux unites speciales puis aux regiments d'artillerie.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0