Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

C'est justement Assad, qui s'est presente pendant des annees comme le porte drapeau de la lutte palestinienne contre Israel, qui a cause la mort de dizaines de refugies palestiniens du camp de Yarmouk, suite a un blocus qu'il a mis en place.

 

מלחמת האזרחים בסוריה (צילום: רויטרס)

 

Des activistes syriens ont revele vendredi que 63 palestiniens sont morts ces derniers mois dans le camp de refugies palestiniens de Yarmouk, a cote de Damas, suite au manque de nourriture et de medicaments.

 

L'organisation 'Syrian Observatory for Human Rights', dont le siege est en Angleterre, a revele que la premiere victime est morte au mois de juin dans ce camp de refugies. Yarmouk, qui se situe dans la banlieue sud de Damas, est une des zones assiegees les plus touchees de toute la Syrie depuis le debut de la guerre civile en Syrie.

 

Des activistes et des habitants de la region avait annonce precedement qu'environ 50 personnes etaient mortes de faim et de maladies liees a la famine depuis que le gouvernement syrien a decrete un blocus sur le camp de refugies palestiniens et ses alentours, il y a deja un an de ca.

 

La semaine derniere le pouvoir en place a permis a quelques centaines de lots de nourritures d'arriver jusqu'au camp, apparemment pour montrer sa bonne volonte avant l'ouverture de la commission de paix avec l'opposition, commission qui a debute cette semaine en Suisse. Cette commission n'est pas censee amener a un accord qui mettrait fin a la guerre civile, ni meme diminuer le niveau des horreurs qui se deroulent en ce moment dans ce pays.

 

Depuis le debut de la revolte contre Assad, le demi million de palestiniens vivant dans des camps de refugies en Syrie ont essaye de rester neutres et de ne pas etre entraines dans la guerre civile, mais cependant un nombre relativement petit de jeunes refugies palestiniens se sont joints aux rebelles dans leur guerre contre Assad, en entrainant ainsi le reste du camp de Yarmouk dans la tourmente.

 

En decembre 2012 le camp de Yarmouk a ete conquis par les rebelles qui se battent contre Assad - apres les combats qui ont eu lieu entre les rebelles, avec l'appui d'une partie des palestiniens de la region, et les palestiniens du "Front Populaire de Liberation de la Palestine (FPLP) - commandement general", actif en Syrie depuis les annees 80. Suite a ces combats des centaines de refugies se sont enfuis au Liban, emmenant avec eux leurs biens. Par la suite l'armee d'Assad a resserre son etau sur la region et les rebelles ont ete affaiblis.

 

Un peu avant la prise du camp par les rebelles, le ministre syrien des affaires etrangeres avait appelle les palestiniens a "ne pas proposer de refuge ou d'aide aux organisations terroristes". Le meme ministre des affaires etrangeres avait declare que les palestiniens devaient s'occuper de se debarasser du "terrorisme" - etiquette collee par les autorites de Damas aux rebelles qui s'opposent au pouvoir d'Assad et qui appellent a sa chute. Les propos du ministre ont ete prononces apres que le secretaire general de l'ONU ait exprime son inquietude suite a la mort de 25 personnes due au bombardement du camp de refugies par les avions de l'armee de l'air syrienne.

 

A aujourd'hui il y a environ un demi million de refugies palestiniens, dont la plupart vivent dans le camp de Yarmouk et sont les descendants de ceux qui sont arrives dans le pays apres la creation de l'Etat d'Israel en 1948. La Syrie s'est toujours presentee comme etant le porte drapeau du combat palestinien contre Israel, et a meme finance les organisations terroristes palestiniennes. Le gouvernement syrien, ainsi que les rebelles, dont la plupart sont sunnites, ont, depuis le debut de la rebellion, enrole des palestiniens dans leurs rangs et les ont arme. Cette rebellion s'est ensuite transformee en guerre civile.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :