Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Yaakov Avitan z"l est mort au combat pendant la guerre des six jours, et son sidouur, celui qu'il a recu a sa Bar-Mitsva, a ete rendu a ses parents mais a ete vole plus tard dans leur maison. Un touriste en visite a Safed l'a trouve dans une boutique et a partir de la a commence le voyage de retour au cours duquel il a ete rendu a la famille de Yaakov. "Dommage que maman n'est plus la pour voir ca", a declare Shalom, le frere de Yaakov.
 
צילום: אבישג שאר-ישוב
 
Collaboration entre plusieurs personnes et des groupes de personnes dans tout Israel, y compris une aide americaine, a reussi a ramener l'annee derniere le sidour (livre de priere) d'une victime de la guerre, un soldat appele Yaakov Avitan z"l qui est mort pendant la guerre des six jours alors qu'il se battait au sein de Tsahal. Un peu avant 'Yom hazikaron' (jour de recueillemement du peuple d'Israel consacre a la comemoration de ses morts pendant les guerres et les attentats) presque tous les acteurs qui ont participe au retour du sidour de Yaakov au sein de la famille Avitan se sont reunis pour la premiere fois. Une rencontre emouvante qui a permis de decouvrir un lien etonnant entre Yaakov Avitan et l'oncle d'une des personnes qui a participe a cette aventure.
 
Yaakov Avitan avait 20 ans quand il est mort. Il etait le fils aine de la famille et a recu son sidour en cadeau le jour de sa Bar-Mitsva. C'etait un sidour luxueux, relie, recouvert d'argent cisele. Il l'avait pris avec lui, meme pour son service militaire. Le 9 juin 1967 il est mort au combat, tue par le tir d'un soldat syrien, alors qu'il se battait a Ramat-hagolan. Parmi ses affaires il a ete retrouve son sidour, qui a ete rendu a sa famille. Quelques annees apres sa mort il a ete vole dans la maison de ses parents.  
 
"Ma mere avait un sac ou elle gardait les photos de Yaakov z"l, un pendentif avec une photo de lui ainsi que son sidour", raconte son frere Shalom. "Nous nous sommes adresses a la police, nous avons demande a ce que celui qui avait vole ces affaires nous ramene le sac, qu'il le mette quelque part, sans s'identifier, juste qu'il nous dise ou il se trouve pour que nous puissions le recuperer. Ma mere avait meme propose une recompense, mais rien n'a aide".
 
La decouverte : le sidour avec une dedicace a l'interieur, en vente dans un magasin judaica de Safed
 
40 ans sont passes depuis le vol et ce n'est que l'annee derniere qu'un tournant dramatique a eu lieu dans les recherches. Un touriste americain, chretien evangeliste et bibliste, appele Tom Randolf, est arrive a Safed et est entre dans une boutique judaica. "Randolf est mon ami depuis 25 ans", raconte Avi Shemesh, un guide touristique. "Il a ouvert le sidour et a vu la dedicace. Il n'en connaissait pas vraiment le sens, il n'a fait que lire les lettres, mais il m'a dit 'Avi', quand j'ai pris le sidour j'ai senti une vibration dans mes mains".
 
הסידור. היה בכליו של אביטן בעת נפילתו (צילום: אבישג שאר-ישוב)
 
Shemesh a lu la dedicace ecrite sur la premiere page du sidour, ecrite et collee par le pere de Yaakov, et ou il est precise que 'ce livre appartient au defunt Yaakov Avitan z"l, mort pendant la guerre des six jours, le 5.6.67 (ce qui est une erreur)'.  "J'ai vu la legende et ca m'a pince le coeur. J'ai lu la dedicace a Randolf et il m'a dit 'je veux que tu recherche les proprietaires de ce livre'. Moi j'avais deja prevu de les chercher, des que j'ai eu le livre entre les mains".
 
Des mois de recherches pour retrouver la famille
 
Shemesh a confie la mission a son fils, soldat en service dans une unite basee a Kiriya qui a trouve avec un autre soldat, appele Avital, Sarit Raz du departement des familles et de la memoire du mnistere de la defense. "Quand j'ai entre le nom dans l'ordinateur j'ai decouvert que Yaakov est enterre a Haifa", raconte Raz. Nous n'avions pas d'informations sur la famille parce les parents sont decedes, et les recherches ont dure plusieurs mois. J'ai contacte des officiers blesses de plusieurs unites differentes. Ils ont decouvert qu'il appartenait a une unite Golani, et grace a leur officier charge des victimes j'ai reussi a entrer en contact avec son frere. Il serait dur de decrire ma joie d'etre arrivee a la fin de ces recherches, quand finalement un contact a ete etabli avec la famille".
 
Deux semaines apres que la famille ait ete retrouvee, le sidour a ete rendu a leurs proprietaires. "Un jour de beau temps j'ai recu un coup de telephone qui m'annoncait qu'un livre avait ete retrouve, sur lequel il est ecrit Yaakov Avitan. J'ai tout de suite compris de quoi il s'agissait", se souvient Shalom, le frere de Yaakov. "La boucle est bouclee. 40 ans apres que ce livre ait commence a tourner on ne sait ou, il est finalement revenu a la famille. Pour moi c'est plus qu'un gain a la loterie. J'ai ete tres emu. J'ai juste dis qu'il est dommage que ma mere ne soit plus en vie pour voir ce sidour de retour. Pour elle c'etait plus que tout".
 
La rencontre : "Yaakov a ete blesse et a refuse d'etre evacue"
 
La semaine derniere, a l'occasion du prochain 'Yom hazikaron', Raz, Shemesh et son fils soldat ont rencontre le frere de Yaakov, Shalom et Aviva. Ils se sont retrouves dans le centre de karate de Shalom ou il y a une vitrine en verre ou il garde les souvenirs de son frere defunt. Maintenant le sidour a rejoint le reste des souvenirs. "On dit toujours sur les gens apres leur mort qu'ils etaient bons et modestes, mais Yaakov etait vraiment comme ca", raconte Shalom. "Il etait tres modeste. Il aurait pu continuer d'etudier et de faire de grandes choses, mais parce que la famille etait a l'epoque dans une situation economique tres difficile, il a quitte le lycee et a commence a travailler".
 
ארון המזכרות של שלום אביטן. כעת גם הסידור שם (צילום: אבישג שאר-ישוב)
 
Shalom a raconte que son frere a ete tue deux mois avant la liberation, apres que le cessez-le -feu ait ete declare. "Il se battait a Jerusalem et a ete touche par des eclats de grenade mais a refuse d'etre evacue. Quand il a entendu que ses amis partait pour le Golan il a decide de partir avec eux. Un des blesses syriens, qui etait couche dans une tranchee, s'est leve et a tire sur trois soldats. Deux d'entre-eux sont morts, l'un des deux etait Yaakov. Celui qui a survecu nous a raconte ce qu'il s'est passe la-bas".
 
מלפנים: האחים שלום ואביבה, מאחור: קורן, שמש ורז (צילום: אבישג שאר-ישוב)
 
Dans la famille Avitan on a eu du mal a se remettre de la mort du fils aine. "La maison a change. La joie n'etait plus la meme, shabbat n'etait plus pareil, les fetes n'etaient plus des fetes", raconte t-il avec douleur. "Chaque annee la maison etait ouverte pour la mimouna, et pleine de bonnes choses - tout ca c'etait fini. Je me sentirai mieux si ma mere etait vivante pour voir ce sidour, pour lequel elle a tellement prie pour qu'il revienne. Peut-etre que cela lui aurait donne un peu de reconfort".
 
Apres la rencontre qui a eu lieu a Kiryat-Yam, ils sont tous montes au cimetiere militaire de Haifa, ou est enterre Yaakov. Shemesh a demande par la meme occasion a se rendre sur la tombe de son oncle, Itzhak Levi, qui est mort lors d'un combat pour Tiberiade pendant la guerre d'independance. Alors ils se sont rendus compte d'une coincidence etonnante : les deux soldats sont mort le meme jour, le 9 juin, a 19 ans d'ecart. La boucle a ete bouclee avec la lecture du Kaddish sur les deux tombes.  
 
הסידור הונח על מצבתו של אביטן ז
 
Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.
Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0