Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
"Seul"
- Harel Moyal et Glykeria -
Paroles et musique : Harel Moyal
 
 
 
 
Seul, je deambule et me contorsionne de mon amour
et quand tu souris tu es ma fierte
elle est presque tombee mourante dans un puits de jalousie.
 
Seule, j'attends et je prie
sur le toit de ma maison, saoul je me reveille pour un autre jour
plein d'alcool et sans une goutte d'espoir.
 
Et peut-etre, tout changera avec le vent
comme une partie d'un vieux film
voler dans les airs et s'enfuir du temps
et peut-etre, peut-etre que j'aurais encore la force
ne serait ce que pour un instant
errer comme une poussiere avec le vent
maintenant que je suis seul la tout seul.
 

Seule, juste un violon accompagne ici ma solitude
tristesse et douleur comme appuis
j'attends et je lutte, je m'accroche pour ne pas trembler.
 
Seul, meme quand tu m'enlace ma cherie
seul meme quand tu me rappelles
qu'ensemble il est bien plus facile de survivre.
 
Et peut-etre, tout changera avec le vent
comme une partie d'un vieux film
voler dans les airs et s'enfuir du temps
et peut-etre, peut-etre que j'aurais encore la force
ne serait ce que pour un instant
errer comme une poussiere avec le vent
maintenant que je suis seul la tout seul.
 
Et peut-etre, tout changera avec le vent
comme une partie d'un vieux film
voler dans les airs et s'enfuir du temps
et peut-etre, peut-etre que j'aurais encore la force
ne serait ce pour un instant
errer comme une poussiere avec le vent
maintenant que je suis seul la tout seul.
 
 
Traduit de l'hebreu par David Godstein pour Haabir-haisraeli
Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :