Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Les donnees de l'Organisation Mondiale de la Sante revelent les ecarts entre Israel et les pays occidentaux. Le syndicat israelien de la medecine : "l'image est sombre et difficile".

 

 

Le nouveau rapport  annuel de l'OMS qui a ete publie recemment, et qui compare 194 pays membres de l'organisation, met la lumiere sur la situation problematique du systeme de sante israelien. Entre autre, le rapport montre l'ecart important entre le nombre d'infirmier/eres en Israel et dans les pays occidentaux.

 

Selon le rapport, qui s'interesse a la periode entre 2005 et 2012, le nombre moyen d'infirmier/eres en Israel s'eleve a 49,7 pour 10.000 habitants, ce qui est tres en dessous de la situation de la majorite des pays occidentaux : 93 en France, 94,7 en Angleterre, 98,2 aux Etats-Unis et 113,8 en Allemagne. La situation en Israel est plus proche de pays comme la Malaisie (32,8), l'Egypte (35,2) et Oman (44,9).

 

Si on compare le nombre de lits d'hospitalisation la situation est plus complexe : en Israel il y a en moyenne 3,4 lits d'hospitlisation pour 1.000 habitants. Cette donnee est proche de celle des Etats-Unis et de l'Angleterre (3), au Canada (3,2) et de la Chine (3,9), mais plus faible que celle de la France (6,6) et de l'Allemagne (8,2).

 

Il en est de meme du nombre d'unites de radiotherapie dans les hopitaux israeliens, mesure qui montre la qualite des soins apportes aux malades du cancer dans le pays, qui est tres en dessous de ce qui est acceptable dans la majorite des pays occidentaux : pour l'annee 2010, en Israel il y avait 3,5 unites pour par million d'habitants. Comparativement, en Angleterre le nombre s'eleve a 5,5, en Allemagne 6,4, en Italie 6,5, en France 6,8, en Suisse 9,8 et aux Etats-Unis 12,8. Dans ce domaine, Israel est proche de pays comme l'Uruguay (3,9), le Venezuela (2,3), la Russie (2,3) et le Liban (2,1).

 

Le nombre d'hopitaux par rapport aux nombre d'habitants en Israel est un des plus bas du monde, meme si cette donnee est moins importante dans un petit pays, meme si le nombre de lits d'hospitalisation montre plus la situation medicale reelle. En 2010, en Israel il y avait 0,6 hopital pour 100.000 habitants, ce qui est moins que la Turquie (1,6), l'Erythree (1,9), la Jordanie (2,3), le Liban (3,5) et le Mexique (3,8). Malgre tout, differents pays affichent un nombre plus faible d'hopitaux comme la Pologne (0,9), le Danemark (1), la Republique tcheque (1,3) et la Finlande (1,6). Un grand nombre de pays occidentaux comme les Etats-Unis, la France, l'Allemagne et l'Angleterre, n'ont pas fourni d'informations dans ce domaine.

 

 

D'autres elements representatifs de l'inegalite des soins, comme le suivi de la croissance aupres des pediatres, la mortalite infantile et le taux de vaccination a l'age d'un an n'ont pas ete fournis par Israel dans le cadre de ce nouveau rapport.

 

Globalement, et malgre tout, ce rapport montre le processus de reduction des ecarts de sante entre les pays, et ce document prouve que "le monde progresse dans le domaine de l'amelioration du niveau de la medecine dans les pays pauvres et la reduction des ecarts entre les pays depuis les vingt dernieres annees". L'ecart concernant la mortalite infantile entre les premiers pays et les derniers a diminue de 37% entre 1990 et 2011. Les donnees concernant la mortalite infantile se sont ameliorees de facon importante notamment au bangladesh, au Rwanda, au Nepal et a Madagascar. Ainsi, en 1990 le taux de mortalite des femmes enceintes ou en couche a baisse de 44%.

 

L'OMS a declare que 2015 est l'annee qu'elle s'est fixe pour atteindre l'objectif de baisse importante de la mortalite des bebes et des meres, l'amelioration du niveau de l'alimentation et la diminution de la mortalite ainsi que de la morbidite liees au HIV, a la tuberculose et a la malaria. En ce qui concerne la morbidite liee a la tuberculose, qui a baisse de 40% depuis 1990, l'objectif fixe est une baisse de 50% jusqu'en 2015. En Israel le taux de morbidite lie a la tuberculose a baisse de 46%, avec 13 malades pour 100.000 habitants en l'an 2000 et 7,1 pour 100.000 en 2011. Malgre cela, le taux d'infection par le virus HIV a augmente ces dernieres annees dans les pays occidentaux, notamment en Israel ou il a ete notee une augmentation de 25% du nombre de malades entre 2000 (90 pour 100.000 habitants) et 2011 (113 pour 100.000).

 

Le syndicat de la medecine a declare en reponse a ce rapport que "les chiffres donnent une image sombre et difficile du systeme d'hospitalisation en Israel. A notre grand desarroi ces donnees ne nous sont pas etrangeres. Le syndicat de la medecine a deja tire la sonnette d'alarme a plusieurs reprises sur la situation du systeme d'hospitalisation en Israel et le fait qu'elle ne fasse que de s'aggraver. Il y a un an et demi nous nous sommes adresses a la cour supreme afin de forcer l'Etat a augmenter le nombre de lits d'hospitalisation, mais malheureusement le processus prend du retard. Entre temps, la souffrance journaliere du systeme de sante ne fait qu'augmenter, et il est de plus en plus difficile de faire face a la surcharge et de donner des soins convenables aux malades. L'OMS fait bien de montrer aux decideurs quelle est la situation dans notre pays".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0