Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

On a dit d'eux qu'ils sont des anarchistes et des hors la loi, mais les gens de l'organisation ISM (International Solidarity Movement), voient leur sejour ici comme une mission. "Je ne prends pas de plaisir a etre mise a terre par des soldats", explique une des militantes. En meme temps, l'organisation qui "defend les droits de l'homme" ne voit pas d'un bon oeil les questions des journalistes. Et il y a meme une surprise : une des fondatrices de l'organisation est israelienne et vit dans les territoires geres par l'Autorite Palestinienne.




Andreas le danois

 

 

L'organisation de solidarite mondiale ISM a fait parler d'elle cette semaine quand le lieutenant-colonel Shalom Eisner a ete filme en train de frapper un de ses manifestants. Mais quelle est cette organisation ? Qui sont ses volontaires ? Et pourquoi ils n'aiment pas repondre aux questions ?

 

 


"Nous ne sommes pas juste des jeunes qui s'ennuient", declare Lori, militante canadienne. "Je ne prends pas de plaisir a etre mise a terre par des soldats, je ne veux pas etre arretee".

 

 

 

Les militants volontaires vivent dans un petit appartement dans la partie palestinienne de Hebron. Ils rendent compte de tous les incidents qui se passent dans la ville, et sortent pour trouver des preuves et les documenter.

 



null
Rachel Corrie
 

 

Le but declare de l'organisation est d'augmenter les informations dans le monde sur la "souffrance" du peuple palestinien. Ils se joignent aux manifestations dans les territoires et les filment. Ils interviennent en protegeant les maisons des terroristes-suicide que Tsahal s'apprete a detruire. Pour eux, une action comme celle de samedi dernier est une grande reussite.

 

 

 

Mais leurs actions peuvent etre tres dangereuses, et il n'est pas sur qu'ils comprennent combien. En 2003 Rachel Corrie, volontaire de l'organisation, a ete tuee dans une action organisee afin d'empecher le travail des bulldozers de Tsahal le long de la ligne Philadelphie. Un autre volontaire du mouvement, Victor Arrigoni, fut enleve et assassine par des palestiniens dans la bande de Gaza en avril 2011. Apres plusieurs autres incidents, dont la mort d'un autre volontaire du mouvement, Tom Hurndall, le gouvernement d'Israel commenca a expulser les membres de l'ISM des territoires.



null
Victor Arrigoni

 

"J'ai recu plusieurs messages de ma mere effrayee", raconte Lori. "Il y a un film ou un colon m'attaque dans la rue".

 

 

 

Malgre tout, toutes les semaines de nouveaux volontaires arrivent du monde entier. Au siege de l'organisation a Ramallah, il y a Andreas, qui est devenu un heros la semaine derniere. Il raconte comment se fait la formation des nouveaux venus dans l'organisation.

 

 

null
Tom Hurndall

 

"Nous parlons des questions de securite en Cisjordanie, des cas de violence qui peuvent se produire face aux autorites israeliennes".

 

 

 

"Il y aura une lutte violente, je veux dire une lutte armee"

 

 

 

L'ISM est une organisation dirigee par des palestiniens qui utilisent des dizaines de volontaires en Judee-Samarie et dans la bande de Gaza. Les decisions se prennent toutes les deux semaines au sein du conseil. Il n'y a pas de hierarchie, et chaque voix a le meme poids quand il y a un vote. La plupart des benevoles ne sortent pas des territoires pendant tout leur sejour, et les seuls israeliens qu'ils rencontrent sont des habitants de Judee-Samarie.

 

 

 

Les volontaires "courageux" ont une autre caracteristique, ils n'aiment pas qu'on leur pose des questions. En reaction, quand on leur a demande s'ils sont alles a Sderot, ils ont decide d'insulter la journaliste de 'hadashot 10' et de quitter la piece.

 

 

 

Neta Golan est une des fondatrices de l'organisation. Elle essaya de rattraper la mauvaise impression laissee par ses amis de Ramallah. Elle habite dans les territories de l'AP depuis maintenant onze ans. Depuis les huit dernieres annees, elle habite a Ramallah avec son mari palestinien et ses trois filles.

 

 

null
Neta Golan avec Yasser Arafat

 

"Ce que nous faisons c'est d'essayer de permettre un moyen de resister sans tuer et sans etre tue", "le terrorisme c'est une atteinte aux civils et ce n'est pas legitime. S'attaquer aux soldats c'est legitime d'apres les accords de Geneve, c'est la loi internationale".

 

 


"Il y aura une lutte, je veux dire une lute armee", declare t-elle. "Il est impossible d'attendre des gens qu'ils vivent sous occupation et qu'ils disent, c'est super pour nous.

 

 

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :