Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le membre de la Knesset Avi Dichter, un des cadres du plus grand parti d'opposition, a decide de passer la ligne et de prendre un poste au service du gouvernement. Dichter a accepte la proposition de Benyamin Netanyahu et de Ehud Barak, il demissionnera de Kadima et remplacera Matan Vilnai (nomme ambassadeur a Pekin). Il demissionnera ce matin de la Knesset et des cette semaine, il pretera serment en tant que ministre de la defense du front interieur.

 

null

 

Avi Dichter a decide cette nuit de demissionner du parti Kadima et de la Knesset afin d'etre nomme ministre de la defense du front interieur au sein du gouvernement Likud de Benyamin Netanyahu. Dichter a discute plus tot avec le ministre de la defense Ehud Barak, qui lui a propose le poste, puis a rencontre le premier ministre Benyamin Netanyahu, et a conclu avec lui son adhesion au gouvernement en place.

 

Dichter est cense demissionner ce matin de la Knesset, et etre nomme jeudi ministre de la defense du front interieur. Il demissionne seul de Kadima et sera ministre sans parti, comme le ministre de la justice, Yaakoc Neeman.

 

Dichter sur l'Iran : "il y a encore beaucoup a faire"

 

Dichter est connu pour etre un proche d'Ehud Barak depuis leur service mutuel effectue au sein de la 'Sayeret Matkal'. Dichter effectua une carriere brillante en tant que chef du 'Shabak' (service de securite interieur). Sa position sur le sujet iranien n'est pas tres claire, et il n'a pas encore apporte son soutien a une attaque des installations nucleaires iraniennes.

 

Il y a un mois, Dichter s'etait exprime a la radio 99 sur la possibilite d'une action militaire en Iran, et avait declare que "cette histoire est beaucoup plus compliquee que la tenue des elections aux Etats-Unis. Il ne fait aucun doute que le gouvernement americain actuel est monte d'un cran et qu'il voit clairement la menace iranienne et qu'il s'en occupe. Mais la question est de savoir si c'est le dernier cran, ou s'il y en a un autre".

 

Quand on lui a demande ce qu'il se passerait si le monde ne faisait rien, Dichter avait repondu : "je ne pense pas que ce soit un probleme uniquement israelien. Israel doit se preparer a une attaque, mais il faut faire tres attention a ne pas se retrouver dans la situation ou l'on devra faire face a une menace si importante que seule une attaque serait possible. Jusque la, il y a encore beaucoup a faire, beaucoup de stades a passer. En plus, du fait que ce ne soit pas qu'un probleme israelien, il vaut mieux ne pas l'encourager a le devenir".

 

Lors d'une autre interview a la radio sur le sujet, en novembre dernier, Dichter avait declare qu'il ne faut pas negliger une action militaire qui eloignerait le danger du developpement d'une arme nucleaire iranienne : "l'Iran developpe une arme nucleaire, et la discussion ne porte que sur 'combien de temps cela prendra, un an ou plus ? Les sanctions peuvent etre utiles pour eloigner la menace nucleaire, mais pas pour la supprimer. Meme une action militaire ne fera que l'eloigner, et je propose de ne pas negliger cette possibilite. Nous avons vu ce que cela a donne en son temps avec l'Irak, meme la on disait que cela ne ferait que faire reculer le programme nucleaire pour quelques annees, et nous avons vu comment ca a fini".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisreli

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :