Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Des systemes de navigation hypermodernes, des moteurs puissants et des helices plus performantes ne sont qu'une partie des avantages du futur avion de transport de Tsahal et des services de securite. Le reve : sauver des juifs dans des lieux plus lointain encore qu'Entebbe.

 

טייסי חיל האוויר ביצעו הסבה למטוס התובלה

 

"Il ne fait aucun doute qu'il deviendra le fer de lance de la collaboration entre les forces terrestres et de l'air" a declare l'armee de l'air a l'arrivee de cet avion de transport qui a la capacite d'arriver jusqu'au Canada. Quand on interroge le commandant de l'unite, le lieutenant-colonel X, sur la capacite de cet avion d'atteindre l'Iran, il repond : "il est capable d'aller partout ou ses moteurs le permettent. Partout ou on nous enverra".

 

L'avion de transport "Super Hercules" C130J, "Shimshon" en hebreu, est le premier des trois avions commandes par les services de securite a la societe americaine "Lockheed Martin". Les participants a la ceremonie d'accueil du "Shimshon", qui a eu lieu a la base de l'armee de l'air a Nabatim, dans le Negev - dont des pilotes, le commandant de l'armee de l'air, le chef d'etat-major et le ministre de la defense, ont appercu le "Shimshon" de loin. Le bruit de ses moteurs et sa taille n'ont laisse aucun doute : le futur avion de transport de Tsahal et des services de securite a atterri en Israel et a apporte avec lui un apercu des avions qui devraient le rejoindre dans les prochaines annees et remplaceront par la suite un des moyens de combat les plus anciens de l'armee de l'air.

 

Le lieutenant-colonel X a recu a la base Nabatim une des plus ancienne escadrille de l'armee de l'air et leur a explique que ce nouvel avion va perpueter la tradition dont les pilotes de l'escadrille sont a l'origine. "J'ai rencontre le premier commandant de l'escadrille, Polar Kider", a-t-il raconte avec emotion. "Il m'a raconte comment ils ont recu le premier avion de l'escadrille, comment ils se sont battus avec lui pendant plusieurs jours avant de le faire voler. Il etait important pour moi de lui dire 'il n'y a pas de coupure dans cette continuite. Nous perpetuerons votre tradition'. Et au meme moment j'ai senti qu'il y avait derriere tout ca une organisation exceptionnelle".

 

Sur la table de ce pilote d'experience, auquel nous devons une longue liste d'operations diverses, il y a une brochure de travail comportant 160 pages. "Nous avons un programme de travail tres bien organise, et a partir du moment ou il sera fini nous declarerons cet avion operationnel et pret a de multiples usages", a-t-il explique. "Il faut comprendre que cet avion est le 15eme de "L'escadrille des elephants", une escadrille d'avions de transport qui a commence sa riche histoire en 1948".

 

"Il y a dans le 'Shimshon' tout ce dont nous revions"

 

L'emotion ressentie par l'armee de l'air envers le "Shimshon" vient principalement de ses capacites a depasser les limites operationnelles. "Il aidera les forces terrestres a realiser leurs missions de la meilleure maniere et aidera les preneurs de decisions a repondre aux questions comme : le faire ou pas", a explique le commandant de l'escadrille. "C'est un avion capable de voler plus loin, qui est capable de transporter plus de personnes et plus de materiel, mais aussi d'atterrir a des endroits plus complexes qu'avant. Il dispose de systemes de navigation tres modernes, de moyens de communication, de controle et de verification qui lui permettent de voler dans des conditions de vision difficiles, et en plus de cela il est equipe de systemes d'alertes qui se mettent en marche quand ses limites de securite sont depassees", continue-t-il de s'emerveiller.

 

"Il y a dans le 'Shimshon' tout ce dont nous revions en tant que pilotes d'Hercules : une belle allure, des ordinateurs de navigation, une capacite de transport amelioree", explique Y, un officier de l'escadrille charge du projet 'Shimshon'. "Nous avons des moteurs plus puissants, des helices plus competitives et plus stables, des systemes de securite dont nous revions et il est capable de transporter pas moins de 128 soldats". Quand on a demande au lieutenant-colonel X a quoi il a pense la premiere fois qu'il a pilote cet avion, alors il a repondu : "a sauver des juifs dans des lieux plus eloignes qu'Entebbe".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0