Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La venue de l'envoye du Qatar, Sheik Hamad bin Khalifa Al Thani, cette semaine dans la bande de Gaza, represente la premiere visite d'un envoye arabe dans la bande, et le fait qu'il soit pret a y investir une somme de 245 millions de dollars, est un evenement qui aura pour nous des consequences politiques, strategiques, et militaires d'une grande portee, et cela est valable pour Israel, l'Egypte, la Jordanie, ainsi que l'Autorite Palestinienne d'Abou Mazen. Le Sheik Al Thani a choisi d'apparaitre a Gaza comme un bienfaiteur arabe qui a decide de faire monter la qualite de vie des habitants palestiniens, et de transformer ainsi le blocus israelien en quelque chose sans interet.

 

null

 

Mais Al Thani ne vient pas a Gaza en tant que bienfaiteur parce que la souffrance des pauvres palestiniens l'interesse, mais en tant qu'envoye arabe, qui a pris une part importante dans les revoltes du monde arabe.

 

Avec l'aide des services de renseignement, les forces speciales du Qatar, et bien sur l'argent a sa disposition, Al Thani a participe a la chute de Mouammar Kadhafi et de son pouvoir en aout 2011, et essaie de faire la meme chose depuis octobre 2012 en Syrie grace a l'aide des rebelles syriens qui beneficient, meme si pas tous, de son soutien pour faire tomber le president Bachar Assad.

 

Les deux activites de la famille Al Thani en Lybie et en Syrie ne sont pas terminees, mais on peut, et il faut pour autant en tirer des conclusions partielles. En Lybie Al Thani a beneficie, jusqu'au debut de l'hiver 2011, de la collaboration politique et militaire des Etats-Unis et du gouvernement Obama, qui a gere la-bas une guerre contre Kadhafi a partir de la 'banquette arriere'.

 

Apres que Kadhafi ait ete elimine, il y a exactement un an le 20 octobre, les chemins du Qatar et des Etats-Unis en Lybie se sont separes, alors qu'Al Thani soutient des dirigeants politiques et religieux differents de ceux que les Etats-Unis ont decide de soutenir. Les americains soutiennent des dirigeants musulmans 'moderes', alors qu'Al Thani est pret a soutenir des dirigeants plus extremistes  comme les freres musulmans, dont certains dirigeants salafistes. Cette division americano-arabe sur le sujet des differents groupes de miliciens a soutenir non seulement ne permet pas la creation d'un pouvoir central a Tripoli, mais en plus prepare un terrain fertile pour les activites des groupes extremistes en Lybie.

 

Quel est exactement le rapport entre ces differents groupes et les membres d'Al-Qaeda en Lybie, en Afrique du nord, et dans le desert saharien ? Personne ne le sait vraiment, et celui qui le sait ne possede qu'une connaissance partielle de la chose.

 

Cette situation a permit les conditions de l'attaque du consulat americain de Benghazi, et le meurtre de l'ambassadeur americain le 10 septembre, attaque sur laquelle encore peu de choses ont ete devoilees malgre que cela soit devenu un des sujets principaux de la campagne presidentielle aux Etats-Unis.

 

Ce point a une grande importance dans la visite prochaine de Al Thani dans la bande de Gaza, parce que la situation qui prevaut en Lybie entre les differentes factions musulmanes prevaut aussi en ce moment dans la bande de Gaza et le sinai entre le Hamas, les salafistes et les membres d'Al-Qaeda.

 

A cela il faut ajouter un autre element important : depuis la chute de Kadhafi en Lybie, le sinai et la bande de Gaza se sont transformes en zone libre de traffic d'armes, la plus grande du Proche-Orient en armes lybiennes.

 

Depuis que le gouvernement des freres musulmans, et l'armee egyptienne ont montre qu'ils ne sont pas capables d'agir contre le million de bedouins qui peuple le sinai, la situation en Lybie a transforme en une nuit les petits trafiquants d'armes qui avaient peu d'influence, en puissants trafiquants d'armes possedant beaucoup d'argent et des milices armees. C'est la raison pour laquelle les attaques terroristes de ces trois derniers mois ne sont pas dirigees que contre Israel, mais aussi contre les egyptiens et leurs forces armees basees dans le sinai.

 

C'est la raison pour laquelle le chef des milices salafistes du sinai, Hisham Saidi, qui se trouvait a la tete d'un de ces mouvements terroristes salafistes qui se nomment eux-memes 'Conseil de l'hashoura des combattants du jihad pour Jerusalem' n'agissait pas a partir du coeur du sinai, ou se trouvent la majorite de ses combattants, mais du camp de Djebalia pres de la ville de Gaza, et que le Hamas fermait les yeux sur ses activites.

 

Celui qui a pris la decision en Israel de liquider Hisham Saidi le 13 octobre dernier, dans le camp de Djebalia, devait savoir qu'il ouvrait la un nouveau terrain de combat non vraiment lie a ce qu'il se passe dans le sinai, mais aussi a ce qui se deroule sur la scene lybienne des freres musulmans, mais aussi en Egypte, et  au sein du Hamas et des milices armees qui le compose, et aupres de leurs soutiens du golfe persique et du Qatar.

 

C'est la raison principale qui amene Al Thani dans la bande de Gaza et qui fait qu'il est pret a investir 245 millions de dollars, principalement dans la construction de routes. Al Thani qui desespere du pouvoir du Caire, et voit sa paralysie totale et son effondrement economique, sait que si un pouvoir fort n'est pas mis en place a Gaza par le Hamas, capable de controler les bedouins du sinai, les groupes salafistes, et plus encore le traffic d'armes entre la Lybie-l'Egypte-le sinai-et la bande de Gaza, il perdra petit a petit son influence et son controle sur la Lybie.

 

Al Thani comprend qu'il doit s'assurer le controle sur Gaza et le sinai afin que son statut ne s'effondre pas en Lybie. En d'autres termes, le Hamas qui a perdu ses principaux leviers chez les arabes, a cause de l'effondrement de sa direction et de son influence en Syrie a cause de la guerre la-bas, a l'occasion inesperee de les recuperer de nouveau grace aux developpements en Lybie et dans le sinai, a condition de devenir le bras arme operationnel de l'emissaire du Qatar dans la bande de Gaza et le sinai. En fait, Al Thani se fabrique grace au Hamas une sorte de 'Brigades Al-Qods Qatarite'.

 

La consequence immediate de cette nouvelle situation strategique dans la bande de Gaza et le sinai va mettre Israel en lutte directe avec les chefs du Hamas, mais aussi avec l'emissaire du Qatar, le Sheik Hamad bin Khalifa Al Thani, qui si il le veut pourrait resserrer encore plus la ceinture des freres musulmans et des salafistes de Lybie, de la bande de Gaza, du sinai et de Syrie, autour d'Israel.

 

C'est la raison principale pour laquelle les tirs et le feu des armes, en provenance de Gaza et du sinai, vont devenir de plus en plus forts dans les prochains jours.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0