Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Il y a des lendemains de fete ou on a la gueule de bois, c'est surement le sentiment du Likud-Beitenu apres la publication des resultats des elections de la 19eme Knesset de l'Etat d'Israel. Et pourtant les israeliens sont plutot a droite depuis plusieurs annees, alors pourquoi les israeliens ont vote si fortement pour promouvoir le parti centriste de Yair Lapid, Yesh-atid ? Mauvaise campagne ou mauvaise politique ? Et pourquoi la gauche et le parti Haavoda de Shelly Yachimovich ne monte pas plus ?

 

לכנס פוליטי מתוקשר היטב (צילום: מוטי קמחי)

 

Benyamin Netanyahu et Avigdor Liberman ont du se coucher avec un gout amer dans la bouche apres avoir digere les resultats des elections 2013 pour la 19eme Knesset d'Israel : Leur liste commune n'a obtenu que 31 sieges a la Knesset, au lieu des 42 obtenus en 2009 (27 pour le Likud, 15 pour Israel-Beitenu). Le parti centriste de Yair Lapid, Yesh-atid, nouveau venu sur la scene politique israelienne est devenu quant a lui le deuxieme parti du pays avec 19 sieges, si ce n'est pas le premier puisque la liste de Netanyahu est le fruit de l'union de deux partis. A noter d'ailleurs que le centre se renforce si on inclut les sieges du parti Hatnua de Tsipi Livni qui obtient 6 sieges, et Kadima de Shaul Mofaz 2, ce qui donne un total pour le centre de 27 sieges. La gauche quant a elle stagne dans la non-existence politique puisque le parti Haavoda de Shelly Yachimovich obtient 15 sieges pour 13 en 2009, et que le Meretz reste insignifiant avec 6 sieges.

 

Elections 2013

 

Elections 2009

 

Le bilan est donc la : la droite detient 42 sieges (avec les sieges du parti Habait-hayehudi de Naftali Bennett), le centre 27, la gauche 21, les haredims 18, et les partis arabes 12. Alors comment on en est arrive a cette situation alors que la tendance des israeliens est plutot a droite et que le pays est attaque de toute part, ce qui aurait du creer un grand mouvement nationaliste a droite ? Pour comprendre, il faut justement oublier ce que beaucoup voient de l'exterieur, c'est-a-dire la menace iranienne, le Hezbollah, la Syrie, l'Autorite Palestinienne qui est devenue un 'pays observateur' de l'ONU, la 3eme intifada qui sommeille et les attaques du Hamas qui se font plus fortes et sur un territoire plus vaste d'Israel. Pour comprendre il faut etre israelien et voir les choses de l'interieur, et vous verrez que c'est assez simple dans le fond.

 

Pendant l'ete 2011 a debute un grand mouvement de contestation social, tres populaire et mene par les jeunes, appele aussi 'Protestation des tentes', qui a ete mene principalement par des tendances de gauche mais qui neanmoins a obtenu la large sympathie du public israelien qui a soif d'une plus grande justice sociale - alors que Benyamin Netanyahu mene une politique capitaliste. Les dirigeants de ce mouvement, qui a dure plusieurs semaines, reclamaient l'amelioration de choses dont les israeliens souffrent au jour le jour, qu'ils soient de gauche ou de droite, comme : la baisse des prix des logements ainsi que la construction de logements pour les jeunes celibataires et les jeunes couples, la baisse du cout de la vie, la baisse du cout des maternelles,...

 

null

 

Il y a eu de nombreuses actions pour manifester le mecontentement des israeliens, comme par exemple des actions de lobbying aupres des grandes societes alimentaires qui exercent un monopole insupportable pour la societe israelienne, ainsi que des actions de boycott. Ca a marche, pour un temps, et les prix ont baisse. Malheureusement ca a ete temporaire et les prix ont augmente de nouveau. En parlant de prix eleves, il faut aussi parler des hausses de prix de l'eau, de l'electricite, de l'essence, que les israeliens ne comprennent et n'acceptent pas...

 

null

 

Pour calmer les esprits, il y a eu la commission Trachtenberg, qui devait donner des solutions a Benyamin Netanyahu sur tous ces sujets. Resultat : l'essence n'a pas baisse, les prix des logements continuent de monter, l'alimentation coute de plus en plus cher, l'eau et l'electricite couteront bientot plus cher que le petrole, les israeliens doivent cumuler les heures de travail car les salaires ne montent pas, les israeliens ont l'impression que Netanyahu a vendu le pays a des cartels, et comme l'a dit dernierement un israelien faisant partie de la classe moyenne : "je ne suis pas sur de pourvoir payer demain l'air de la Terre Sainte que je respire". Bref, les israeliens ont l'impression de ne pas etre ecoutes par leur premier ministre.

 

Le bilan de Benyamin Netanyahu est pourtant globalement positif : deficit controle - comparativement a d'autres pays - malgre la crise mondiale et les depenses militaires accrues a cause de la menace et des attaques ennemies, taux de chomage faible puisqu'il est de 6,5% en 2012. Et pourtant, les israeliens en veulent a Netanyahu qui donne le sentiment de gerer le pays avec des resultats de gestion et non pas en s'occupant de leurs problemes quotidiens.


 

Il y a d'autres choses encore qui ont tendance a crisper les israeliens, comme : le service militaire obligatoire pour les haredims (non traite par Netanyahu), l'insecurite d'Israel (traite partiellement). Sur le service militaire des haredims, Lapid a pris des positions tres fermes et tres fortes depuis toujours. Pour lui, les haredims doivent faire le service militaire, meme s'il est effectue dans le civil et au sein de la societe israelienne. Lapid pense aussi que les haredims doivent travailler comme les autres. Depuis le debut de la campagne, Lapid a declare qu'il ne participerait a aucun gouvernement qui ne s'engagerait pas serieusement sur ce dossier.

 

Alors, au vu de tout cela, il n'est pas etonnant que les israeliens aient decide de sanctionner Benyamin Netanyahu par les urnes en lui retirant leur soutien et en votant pour un nouveau venu qui a l'air dynamique et plus en phase avec eux. Un nouvel homme politique qui propose au peuple ce qu'il attend et ce que Netanyahu ne fait pas. Un nouveau parti qui ne se presente pas comme un parti de gauche et avec la fermeture d'esprit de Shelly Yachimovich qui a decide de prendre la voie de la durete et du refus de collaborer avec les autres, une ligne assez bolchevique tout de meme.

 

Alors oui, Israel reste a droite tout en se repositionnant au centre, sans pour autant pencher a gauche comme certains le pensent. Alors je pense que nous devrions etre tous heureux de ces resultats, car dans le fond cela devrait ameliorer la vie des israeliens tout en assurant la stabilite et la securite d'Israel grace a la gestion rigoureuse de Benyamin Netanyahu.

 

Am Israel Hai !

 

David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Opinion

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :