Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Le porte parole de l'organisation terroriste dont la liquidation du dirigeant a amene a l'escalade de la violence actuelle, pretend que l'Egypte a exige du comite de resistance populaire de ne pas agir a partir du sinai, mais elle n'a pas demande d'arreter les attentats contre Israel. D'apres lui, le Hamas est implique dans la replique commune (comite de resistance populaire, Djihad islamique, Hamas,... ) malgre les informations selon lesquelles le Hamas fait des efforts pour arriver a un cessez le feu
 
Abou Moudjhad - porte parole

 
Deux jours apres la liquidation du secretaire general du comite de resistance populaire, son porte parole, Abou Moudjhad, a revele de nouveaux elements sur la mort de Zouhir El-Kaissy et sur la collaboration entre le comite de resistance populaire, l'Egypte, et le Hamas.
 
D'apres Abou Moudjhad, des responsables egyptiens et locaux avaient prevenu dernierement le comite de resistance populaire qu'Israel allait liquider El-Kaissy a cause de son activite militaire et son ole dans la resistance palestinienne. D'apres lui, les collaborateurs attrapes ces derniers temps dans la bande de Gaza ont avoue aux services de securite du Hamas que les agents du renseignement israelien leurs avaient demande de suivre El-Kaissy dans tous ses mouvements.

 צילום: AP
 
Zouhir El-Kaissy
 
 
Le porte parole de l'organisation terroriste a raconte qu'il y a a peu pres un mois a eu lieu une rencontre entre la direction du comite de resistance populaire et les agents du renseignement egyptien, et que ces derniers les avaient prevenu qu'il y avait un danger reel pour la vie d'El-Kaissy. "Malgre ces avertissements", se lamente Abou Moudjhad, "ils ne nous ont pas demande d'arreter nos activites. Pendant la rencontre il nous a juste ete precise que nous devions agir que dans la bande de Gaza et ne pas utiliser le sinai ou le reste du territoire egyptien".
 
 
Malgre les combats ou sont morts 18 palestiniens, et les efforts du Hamas pour arriver a un cessez le feu par le biais du Caire, Abou Moudjhad a declare que pour l'instant il n'est pas question de cessez le feu avec Israel parce ce que "le sang des martyrs n'est pas encore sec". Pour l'instant l'organisation a decide de ne pas rendre public le nom du remplacant d'El-Kaissy - afin qu'il ne soit pas liquide comme ses trois predecesseurs.
 אש בעזה לאחר תקיפת חיל האוויר (צילום: AFP)
 
 
Le porte parole du comite de resistance populaire a raconte qu'il y a des contacts entre son organisation, la direction du bras arme du Hamas, et le Djihad islamique, afin de decider d'une reponse commune a donner a l'escalade de la violence. Il a exprime son voeu que la reponse amene a la retenue d'Israel, et a prevenue qu'elle ne sera pas limitee a des tirs de roquettes, et que la resistance est prete aux pires options possibles.
 
 
 
Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli
Tag(s) : #Actu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :