Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

En 1926, Dov Oz, le responsable de la 'Hagana', proposa a Dov Ben-Ephraim de s'engager dans la police du mandat britannique, et ainsi de se rapprocher des institutions du pouvoir. C'est ainsi que commenca sa carriere dans la police, et celle d'autres, les photos sont entre nos mains.

 

Dov et Bruria Ben-Ephraim, pionniers de l'organisation 'Hahaloutz', ont fait leur Alyah a partir de Vilna en 1924. La soeur de Bruria, Masha Meller, a fait elle son Alyah en 1922 et est morte en accouchant. Bruria ne l'apprit qu'a son arrivee en Eretz. Masha fut enterree a Tel-Hai.

 

A son arrivee Dov travailla dans la vallee de Jezreel avec ses amis du bataillon de travail. Ils construisirent les granges du village de Balfouria.

 

Bruria fut acceptee pour travailler dans les cuisines de Hana Meizel au Nahlat Benyamin de Tel-Aviv. Hana Meizel avait connu la soeur Masha, et a cette epoque les connaissances etaient le meilleur des pistons.

 

En 1925 Dov trouva un travail dans une usine de tuiles et de carrelages de Tel-Aviv, et la famille fut reunie. Alors seulement ils trouverent le moment de se marier selon la halakha par le biais de la rabbanout de Tel-Aviv.

 

Pendant ces annees, peu de temps apres la creation de la 'Hagana', l'organisation chercha a mettre en place des hommes a elle au plus pres des institutions du pouvoir. Dov Oz, un des dirigeants de la 'Hagana', proposa a Dov Ben-Ephraim d'appeler la police du mandat britannique qui cherchait a recruter des policiers et qui venait d'ouvrir a cet effet un cours de formation.

 

Dov Ben-Ephraim, qui savait un peu d'anglais, se presenta et fut recu au cours qui debuta a l'ecole de police de Jerusalem en 1926. A partir de la il commenca sa carriere de policier.

 

Les photos et les details de son histoire furent offertes par la petite-fille de Dov et de Bruria, Shifra Schwartz. Le pere de Shifra fut egalement policier de la police du mandat britannique, et plus tard de l'etat d'Israel. Son histoire est aussi liee a l'histoire de l'etat d'Israel, mais cela fera partie d'un autre recit.

 

null

L'equipe de la cuisine des ouvriers de Hana Meizel, rue Nahlat Benyamin a Tel-Aviv

Bruria est assise au deuxieme rang, la deuxieme a partir de la droite

 

A la fin du cours a Jerusalem Dov fut nomme policier a la circulation de Hafia.

Sur la photo ses amis de la police de Haifa : Bendel et Baroukh.

 

Des policiers de Haifa : Bendel et Heshman

 

Carte postale envoyee par Dov a a ses parents a Vilna (Haya et David Ephraimson).

Jerusalem, 6 mars 1927 : "souvenir eternel  pour mes chers parents en exil. Epoque ou j'etais a l'ecole de police. Votre fils Dov Ben-Ephraim. (Dov est le troisieme a partir de la droite).

 

Sur cette photo des prisonniers de la 'Hagana' en 1929. Elyahu Ben-Gara et ses amis.

 

Dov en policier avec sa femme Bruria et leur fille Batya dans la ville de Haifa. Batya est encore vivante et se souvient des gens sur les photos.

 

En 1932 Dov fut envoye a un cours pour caporal a l'ecole de policiers de Jerusalem.

 

 

Apres le cours Dov fut nomme a la police de Nazareth. Peu de temps apres Dov fut envoye pour la troisieme fois pour un cours de formation a Jerusalem. Cette fois il parti pour un cours d'officier, sa famille le suivit a Jerusalem.

 

A la fin du cours d'officier un poste d'officier se libera a la police d'Afoula. L'officier qui etait en place trouva un poste a l'usine d'electricite de Mesopotamie et Dov vint a sa place. Le moyen de transport principal des policiers etait le cheval. Dov raconte : "j'avais un cheval que j'avais achete. Pour etre plus precis, la police me l'avait achete et me l'avait retire de ma paie, tous les mois une livre et demi. Quand j'ai quitte la police ils m'ont rendu l'argent. Un cheval coutait 35 livres.

 

A cote du poste de police d'Afoula en 1934.

 

Mordehai Medalia, un ami de Dov a la police d'Afoula en 1934.

 

null

Dov Ben-Ephraim en 1934.

 

Le poste de police d'Afoula avant d'etre deplace dans le batiment Tigert (ou il se trouve toujours).

Dov (a gauche) avec le policier Moshe Langbourg.

 

Des arabes des environs d'Afoula a cote du poste de police.

 

Dov Ben-Ephraim a cote du poste de police d'Afoula en 1934.

 

 

 

Enterrement d'un policier hebreu tue par des emeutiers arabes - 1936.

 

Des emeutiers arabes ont mit le feu a un batiment du kibbutz Sarid.

Dov avec des policiers a cote des restes fumants du batiment.

 

 

null

Changement d'hommes a la police d'Afoula, Dov est transfere a la police de Tiberiade et l'officier Brenner a Afoula.

Photo de famille : en haut le policier Moshe Langbourg a cote de l'officier Brenner.

 

Quelques jours avant yom kippour 1938, le dimanche 2 octobre 1938, aux alentours de 21 heures un groupe d'une centaine d'emeutiers se dechaina a Tiberiade, tua, brula et pilla. Ils chercherent aussi l'officier de police Dov Ben-Ephraim qui etait a la meme heure a Haifa. 19 juifs furent assassines lors de cette emeute.

 

Dov se depecha de rentrer en ville, il alerta les hommes des escadrons de nuit de Wingate bases a Ein Harod pour partir a la recherche des emeutiers. Une partie d'entre eux furent attrapes, sept furent tues dont des arabes de Tiberiade, Madjel et Shevet al-Haavrna, a cote de Rosh-Pina.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :