Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Sur les photos satellites de l'installation d'Arak, publiees par le journal britannique 'The Telegraph', on voit de la vapeur sortir des cheminees de l'installation d'eau lourde, indispensable a la mise en route du reacteur nucleaire a l'interieur duquel les iraniens peuvent fabriquer du plutonium pour une bombe nucleaire. Autour de l'installation ont ete installees des batteries anti-aeriennes et d'artillerie.

 

 

L'Iran fait un pas supplementaire vers l'obtention de l'arme nucleaire : 'The Telegraph' britannique a revele cette nuit des photos satellites prises le mois dernier et qui prouvent que l'Iran a mis en route le reacteur nucleaire installe dans la ville d'Arak, situee a 150 km au sud ouest de la capitale Teheran. Les photos prouvent que Teheran essaie de fabriquer une bombe nucleaire a l'aide de plutonium et pas seulement grace a l'enrichissement d'uranium.

 

Sur les photos, on voit de la vapeur sortir des cheminees de l'installation d'eau lourde, indispensable a la mise en route du reacteur nucleaire a l'aide duquel les iraniens fabriqueront du plutonium pour leur bombe nucleaire.

 

הכור באראק (צילום מסך מתוך ה

Installation d'Arak

 

En plus de cela, on voit qu'autour de l'installation d'Arak, composee de l'installation d'eau lourde et du reacteur nucleaire, il a ete mis en place des batteries anti-aeriennes et d'artillerie destinees a assurer sa defense. Les photos montrent egalement le lourd systeme de defense installe autour de l'installation nucleaire de Fordo, qui est enterree profondement dans le sol de crainte de se voir attaquee par les airs par Israel.

 

'The Telegraph' rapporte que les puissances occidentales, qui sont en ce moment en pleine discussion avec l'Iran au Kazakhstan sur le dossier du nucleaire, savent que l'installation nucleaire d'Arak a ete mise en route.

 

Un ancien haut responsable du service politique americain a declare au journal britannique que la mise en route du reacteur nucleaire d'Arak est le signe pour Israel d'une attaque possible. "Nombreux sont ceux qui pensent que la ligne rouge israelienne pour une action militaire en Iran sera atteinte quand le reacteur nucleaire d'Arak commencera a fonctionner", a prevenu Mark Fitzpatrick. "Une attaque militaire sur un reacteur en fonctionnement peut amener a une grande catastrophe suite a un risque de fuites radioactive".

 

מתקן המים הכבדים בכור באראק (צילום: gettyimages)

Installation d'eau lourde d'Arak

 

L'Agence Internationale pour l'Energie Atomique essaie depuis 2011 d'entrer dans ce site sensible et de l'examiner. Jusque-la les inspecteurs de l'AIEA n'ont reussi qu'a observer le reacteur nucleaire, et l'acces a l'installation d'eau lourde a ete interdit par le pouvoir de Teheran.

 

Il n'y a que 5 mois que les experts et les diplomates occidentaux ont annonce que l'Iran a accelere la construction du reacteur nucleaire d'Arak. L'Iran a declare par le passe a l'AIEA que le reacteur commencerait a fonctionner au premier trimestre de 2014, mais apparemment la Republique islamiste a reussi a le faire plus tot.

 

המתקן הגרעיני בפורדו (צילום מסך מתוך ה"טלגרף")

Installation de Fordo

 

Le specialiste du renseignement, Stuart Rey, a verifie ces photos pour 'The Telegraph' et a declare categoriquement que les photos parlent d'elles-memes. "La fumee qui s'echappe des cheminees de l'installation d'eau lourde prouve que le reacteur fonctionne a plein regime, et les systemes de protection mis en place ne font qu'augmenter les soupcons", explique Rey.

 

A l'Institut de recherche americain pour la science et la securite internationale, on precise que si l'installation arrivait a fonctionner a plein regime, les iraniens arriveraient a fabriquer 9 kg de plutonium par an, ce qui permettrait de fabriquer 2 bombes nucleaires.

 

La revelation de ces photos arrive quelques jours apres le dernier rapport de l'AIEA qui a demontre que la Republique islamique detient 167 kg d'uranium enrichi a 20%, et a meme installe 180 centrifugeuses ultra-modernes dans l'installation de Natanz. A la fin du premier jour de discussions entre l'Iran et les puissances occidentales reunies au Kazakhstan, un responsble occidental a declare qu'elles avaient ete "efficaces". Apres la publication de ces photos satellites, il faut attendre de voir comment elles influenceront la suite des discussions entre les deux parties.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :