Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Fin avril 2010 le journal "Haaretz" annoncait que des scientifiques israeliens avaient effectue une serie d'essais cliniques reussis sur un pancreas artificiel, cense libere les diabetiques de tous leurs examens et de toutes leus piqures.

 

 

 

null

 

 

 

Des progres encourageants dans le developpement d'un pancreas artificiel qui injectera de l'insuline dans le corps des malades du diabete de type I, ou insulino-dependants - sans qu'ils aient besoin d'intervenir du tout. Ces derniers mois des scientifiques, en Israel et dans le monde, ont effectue des essais cliniques reussis d'un pancreas artificiel, qui est cense libere les diabetiques de tous leurs examens et de toutes leus piqures. Les chercheurs esperent que les nouveaux developpements permettront d'arriver au stade de la mise sur le marche de ce pancreas artificiel dans les annees a venir.

 

Le diabete de type 1 touche 30 000 enfants et jeunes en Israel, et plusieurs millions a travers le monde. Cette maladie oblige a une surveillance permanente de l'alimentation et du taux de sucre dans le sang. Elle oblige aussi les malades a se faire des injections d'insulines a longueur de journees afin de pallier a la deficience de leur pancreas.

 

 

 

 

Au centre national du diabete dit "de la jeunesse", qui se situe au centre medical de l'enfance, "Schneider", a Petah-tikva, on a developpe un systeme automatique d'equilibre du taux de sucre dans le sang couple a une pompe a insuline. Ce systeme a ete relie a 7 patients souffrants de diabetes de type 1 ages de 19 a 30 ans. Le pancreas artificiel equipe d'une sonde reliee a une veine a assurer la surveillance du taux de sucre et l'injection de l'insuline. La sonde et la pompe etaient relies a un ordinateur charge d'analyser les informations et de definir la quantite d'insuline a injecter. Les resultats de cette experience ont ete publies dans le journal "Diabetes Care" et etaient plus que positifs : 70% des patients ont tenu un taux de sucre normal pendant les 24 heures ou ils ont ete relies au pancreas artificel.

 

D'apres le Professeur Moshe Philip, directeur de l'institut d'endocrinologie et du diabete au centre "Schneider", et responsable des experiences realisees, "le passage d'ici a la commercialisation, qui permettra aux malades de revenir a la maison avec un tel appareil, n'est pas si loin. D'ici a la fin de l'annee nous prevoyons de realiser un essai international au cours duquel les patients seront envoyes a la maison avec un pancreas artificiel. Je suppose que d'ici 4 ans il sera possible de disposer d'un pancreas artificiel sur le marche".

 

Le diabete de "la jeunesse", connu comme diabete de type I, apparait en general pendant la jeunesse et l'adolescence et concerne 10% des cas de diabete.

 

 

La maladie se developpe quand le systeme immunitaire attaque les cellules qui fabriquent l'insuline et amenent a leurs destruction. La fin de la fabrication de cette hormone essentielle a la transformation du sucre dans le sang en energie pour les cellules du corps, amene a un niveau de sucre eleve dans le sang et met le patient en danger de tomber dans le coma, voir de mort. Les patients doivent alors se resoudre a se faire des injections d'insuline et des controles repetes du taux de sucre dans le sang.

 

Le pancreas artificiel pourrait fournir aussi une reponse efficace aux patients atteints de diabete de type II, dont 400 000 personnes souffrent en Israel et presque 200 millions dans le monde. Cette maladie est caracterisee par le developpement d'une resistance des cellules du corps a l'insuline, et apparait surtout chez des gens souffrant de surpoids.

 

Le Professeur Philip precise que les developpements israeliens sont differents des autres modeles existants. "Les autres essaient d'utiliser des modeles d'algorythmes que les ingenieurs ont l'habitude d'utiliser dans pleins d'autres installations electroniques et industrielles", a declare Philip a "Haaretz. "Nous avons une approche differente et basee sur un jugement medical. Nous avons demande aux ingenieurs de traduire le cerveau du medecin en algorythmes medicaux automatiques pour un ordinateur. Le programme developpe utilise la facon habituelle de decision des medecins afin d'arriver a une decision automatique."

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

 

http://www.haaretz.co.il/news/health/1.1198598

Tag(s) : #Sante
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :