Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La rue palestinienne ne soutient pas le refus de ses responsables de reconnaitre l'Etat d'Israel comme un Etat juif. "Les arabes ont tue des juifs, les juifs ont tue des arabes. Il faut aller de l'avant".

 

צילום: אלי דסה

 

"Droits ou pas cela ne m'interesse pas" : le refus automatique des hauts cadres de Ramallah de reconnaitre l'Etat d'Israel comme etant un Etat juif ne convient pas a toute la rue palestinienne. Pendant que les cadres de l'Autorite Palestinienne et des pays arabes parlent de guerre afin d'obtenir des droits historiques, les habitants des villages palestiniens luttent pour la vie de tous les jours. Pour eux, la lutte pour la reconnaissance de l'Etat juif est accessoire.

 

Dans un magasin de produits electriques du village de Dir Istia, au sud de Schem, se tient Abu Mua'taz et il parle du probleme palestinien qui est devenu un probleme international. "Cela m'enerve que la politiqe de la ligue arabe et des pays musulmans se mele de ma vie", declare-t-il. "Ils sont assis dans des hotels luxueux d'Arabie saoudite et te dise 'va te battre pour tes droits'. Moi je leur dis : maintenant j'ai la possibilite de vivre ici comme un roi. Faites ce qu'il faut pour arriver a un accord, le principal c'est que notre vie soit meilleure. Ils pensent que je vais me battre pour eux pour Jerusalem et un Etat palestinien".

 

Abu Mua'taz nous presente une fiche de paie de 1500 shekels. Il critique la gestion de l'AP et son insistance pour obtenir des principes qui ne menent a rien. "Jusqu'a quel age vit un homme, jusqu'a 80 ans ? Pourquoi faudrait-il vivre une vie de souffrance pour des principes qui ne se realiseront jamais. Il faut regler le probleme et repondre positivement a l'exigence d'Israel d'etre reconnu comme Etat juif. Le principal c'est que le conflit entre nous, qui dure deja depuis plusieurs dizaines d'annees, se termine et que nous avancions".

 

Un des points central a l'origine du refus de reconnaitre l'Etat juif est le probleme des refugies. Selon les cadres de l'AP, la reconnaissance de l'Etat d'Israel comme Etat juif entrainera l'annulation du droit au retour. "J'ai un frere en Jordanie. Il vit la-bas avec sa femme et ses enfants. Jusqu'a maintenant il est reconnu comme refugie. Tu penses qu'il veut retourner dans son village ? La seule chose qu'il veut c'est de l'argent, recevoir des indemnites en tant que refugie. Lui et tous les refugies qui se trouvent en Jordanie, au Liban et a d'autres endroits, y compris aux Etats-Unis, ne reviendront jamais chez eux. C'est encore une anerie que les cadres de l'AP veulent vendre a Israel".

 

Youssouf, du village de Funduq a cote de Schem, ne veut pas donner son nom en entier. "Ce n'est pas pour moi, mais pour mon frere", explique-t-il. "Mon frere vit aux Etats-Unis sans autorisation, mais il y vit bien. Il a des amis la-bas, il est respecte, il ne cherche rien d'autre que du travail et a faire de l'argent. Moi je suis pret a signer du suite l'accord avec Israel. Droits ou pas cela ne m'interesse pas."

 

"Pourquoi peut il lui avoir une bonne vie aux Etats-Unis et moi je dois vivre dans la precarite et passer mon temps a vivre dans les ordures a cause d'une ideologie et les droits des palestiniens ? Y en a marre, nous ne voulons pas d'un Etat palestinien, nous voulons vivre bien."

 

Abu Mujand, de Yatta a cote de Hebron, se souvient de Mouammar Kadhafi : "il a invente le terme 'Isratine'. Aujourd'hui, telle que vont les negociations entre les deux parties, sa folie devient de plus en plus logique et juste. Dans le fond, ou est le probleme qu'il n'y ait qu'un seul Etat ? Dans tous les cas nous vivons ensemble depuis toutes ces annees".

 

Iman Abu de Salfit declare : "C'est vrai. Nous vivons sous occupation. Il y a beaucoup de choses qui pesent sur nos vies. Le taux de chomage est anormal, et les gens passent leur vie a travailler dans l'illegalite en Israel, et une partie d'entre-eux est en prison. Mais avec la colere et sans la comprehension mutuelle nous n'irons pas de l'avant. Les juifs ont des droits sur cette terre".

 

"Il faut dire la verite : beaucoup d'implantations ont ete construites sur des terres achetees legalement a des palestiniens. Jusqu'a ce jour il y a des implantations que des palestiniens ont autorise en vendant leur terre et sur laquelle ils cultivent toujours des oliviers. Tout se passe passe bien. Les arabes ont tue des juifs, les juifs ont tue des arabes. Maintenant il faut aller de l'avant".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :