Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Lors d'une rencontre a la Maison Blanche avec des dirigeants juifs ultra-orthordoxes, le president americain, Barak Obama, a declare : je crains que la fenetre d'opportunite ne se soit deja refermee, la position des paletiniens s'est deterioree. D'apres lui, Netanyahu craint de paraitre faible. Il a aussi tenu a preciser : ne doutez pas de mes preoccupations pour les interets d'Israel.
 
צילום: AP
 
Le president americain, Barak Obama, a declare hier aux dirigeants de "Unite orthodoxe" qu'il semblerait que le president palestinien, Abu Mazen, et les palestiniens ne veulent pas arriver a un accord de paix et qu'il craint que la fenetre d'opportunite ne se soit deja refermee, mais qu'il compte continuer ses efforts pour arriver a une solution a deux etats. Il a aussi declare que la paix est une bonne chose pour Israel, et que pendant tout le temps de son mandat il a soutenu Israel en ce sens.
 
Selon Obama, on vit une situation exceptionnelle ou les Etats-Unis ont un gouvernement modere et ou Israel a un gouvernement tres a droite. Le premier ministre, Benyamin Netanyahu, ne veut pas etre limite, comme tout dirigeant de pays. Netanyahu ne veut pas etre vu comme un dirigeant qui plie devant le gouvernement americain et etre percu comme un faible. Mais Obama a tenu a preciser que, d'un point de vue personnel, lui et Netanyahu s'entendaient bien. D'apres lui, sa proposition de gel des constructions dans les colonies avait la meme base que celle des quatre gouvernements des Etats-Unis qui l'ont precede.
 
Obama a ete interroge lors de cette rencontre sur les lecons tirees de ses efforts pour faire avancer le processus de paix entre Israel et les palestiniens, et a repondu que la situation en Egypte et en Syrie montre l'urgence qu'il y a a trouver une solution au probleme palestinien. Il a precise que la lecon qu'il a retenu est qu'il s'agit d'un processus veritablement difficile, et qu'il y a beaucoup de possibilites d'incomprehension.
 
null
 
A propos des efforts americains pour faire avancer le processus de paix, Obama a declare que cela a cree des tensions, parce que les deux parties ont ressentis de la pression du cote americain pour arriver a une solution : Israel a ressenti de la pression a propos des colonies et a mis la pression de son cote en retour. Obama pretend qu'Israel a pense que la pression n'etait mise que sur elle, mais que ce n'etait pas vrai - il a precise que les americains en ont fait de meme avec les palestiniens. En plus, Obama est convaincu que le fait que lui et son gouvernement etaient a l'ecoute d'Israel a cree des problemes avec les palestiniens.
 
Pas d'accord sur tout
 
D'apres Obama, le fait que son gouvernement declare que les besoins d'Israel sont les plus importants dans une solution a deux etats, veut dire que les Etats-Unis sont pro-israeliens. Plus que ca, dire qu'il faut comprendre Israel veut dire etre pro-israelien, chose contre laquelle les palestiniens se sont revoltes. Barak Obama a exprime l'espoir que les deux parties se decideront a developper le processus de paix, mais a avoue qu'il est possible qu'Abou Mazen et les palestiniens ne veulent pas arriver a un accord. D'apres Obama, la position des palestiniens sur le processus de paix s'est deterioree. Obama a precise que le gouvernement americain craint que la fenetre d'opportunite se referme, si ce n'est pas deja fait.
 
Obama a declare, au sujet de son rapport personnel envers Israel, qu'il n'y avait pas a douter de ses preoccupations pour les interets d'Israel, mais qu'en temps que president des Etats-Unis il ne fallait pas s'attendre non plus a ce qu'il soit d'accord sur tout avec Israel. Selon lui, pour etre amis il n'est pas necessaire d'etre d'accord sur tout et sur tous les sujets.
 
 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli
Tag(s) : #Actu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :