Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Vendredi de la semaine prochaine des milliers de participants sont censes marcher vers Israel, dont des palestiniens, des jordaniens, et des libanais. Le but : "arriver a Jerusalem, ou le plus pres possible". Said Yakin, l'organisateur de la marche pour l'Autorite Palestinienne : "Jerusalem est la clef de la guerre et de la paix". A cause de la situation actuelle, il n'y aura pas de participation syrienne ou egyptienne.
 
אזרחים סורים סמוך לגבול ישראל במאי האחרון (צילום: אביהו שפירא )
 
Les preparatifs de "la marche mondiale vers Jerusalem" sont a leur apogee a l'approche du jour de la terre qui sera celebree par les palestiniens le 30 mars : Comme pour les incidents de mai et juin de l'annee derniere, les organisateurs de la marche organisent des convois de vehicules qui arriveront ensembles aux frontieres d'Israel depuis les pays arabes voisins : Jordanie, Liban, et l'"AP". Cette arrivee est prevue le vendredi a 11 heures du matin.
 
Les organisateurs de l'evenement pretendent que plus de 700 organisations de 64 pays des cinq continents aident a la realisation de cette marche. Ils pretendent aussi qu'en plus de cela seront organisees des manifestations devant les ambassades israeliennes dans les pays europeens et du reste du monde occidental.
 
A ce qu'il semblerait, aucune organistion egyptienne ou syrienne ne participera a l'evenement a cause de la situation politique dans ces deux pays, mais des manifestations seront organisees localement. Par contre dans les autres pays, on sent que les preparatifs s'intensifient a l'approche de cette marche, et les organisateurs se servent des reseaux sociaux afin de tenter de mobiliser un maximum de personnes. Sur une des pages Facebook ouverte par les organisateurs sous le nom de "Des millions pour la marche internationale pour Jerusalem", il etait ecrit que l'objectif officiel est d'arriver jusqu'a Jerusalem et la mosquee El-Aqsa, mais samedi les activistes ont precise : d'arriver a Jerusalem ou "le plus pres possible".

 
 


Un des organisateurs pour l'AP est Said Yakin, et d'apres lui, l'objectif n'est pas la violence mais une manifestation a laquelle participeront des membres du parlement, des citoyens, et des religieux du monde entier - y compris des juifs. "La manifestation ne sera pas violente de notre part", a declare Yakin. "Nous esperons que Tsahal ne tirera pas sur les manifestants, comme ils n'ont pas tire sur le million de manifestants qui a proteste cet ete contre la situation sociale en Israel".
 
La marche commencera un jour ou deux avant le jour de la terre. En Jordanie le point de ralliement est fixe a Amman, et au Liban a Beyrouth, puis les convois se dirigeront vers les frontieres israeliennes. La marche du cote palestinien partira de deux endroits differents autour de Jerusalem : Kalandia au nord, et le passage de la tombe de Rahel au sud.
 
Les organisateurs palestiniens : les marches partiront a partir des zones C
 
Yakin pretend que dans la bande de Gaza se derouleront des manifestations et une grande ceremonie, mais que pour l'heure - d'apres les informations en sa possession - il n'y a pas de marche prevue en direction de la barriere de securite ou des points de passage d'Erez et de Kerem shalom.
 
"Nous savons que la communaute internationale n'a pas reussi a obliger Israel a arreter sa politique de judaisation de Jerusalem, de colonisation, ou encore de construction de la barriere de separation", continue Yakin. "Jerusalem est la clef de la paix ou de la guerre. Nous ne voulons pas que Jerusalem se transforme en ville de la mort mais en ville de la vie pour tout un chacun".
 
Les marches de l'AP partiront des zones C afin d'empecher les services de securite palestiniens d'arreter les participants. Yakin : "nous ne voulons pas donner a Israel l'opportunite d'entrer dans les territoires de l'AP, et c'est une raison supplementaire pour justifier que les departs se fassent a partir des zones C".
 
Les organisateurs "ne cherchent pas le conflit", mais l'Iran soutient l'evenement
 
Yakin nie que l'Iran soit impliquee dans le financement de l'evenement, mais differentes informations dans les medias prouvent que Teheran soutient la marche au niveau des declarations, de la propagande, et meme de l'organisation. Cela met le doute sur les declarations des organisateurs qui declarent que l'evenement sera non violent. Meme des representants du Hamas, des freres musulmans, du Hezbollah, et du Djihad islamique au Liban participent aux preparatifs.
 
צילום: אביהו שפירא

Le dirigeant spirituel de l'Iran, Ali Khamenei, a declare fin fevrier qu'il soutient les marches vers Jerusalem parce que l'Iran doit soutenir officiellement les mouvements qui luttent contre Israel. Comme dans les pays arabes, En Iran s'est forme un groupe d'organisation pour la marche vers les frontieres israeliennes.
 
Le president iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a rencontre en debut de semaine des participants de la marche. Dans un communique emanant de son bureau, Ahmadinejad declare qu'Israel n'a aucune legitimite a rester sur la terre de Palestine.
 
Au Liban, l'influence iranienne est bien connue : le Hezbollah et le Djihad islamique prennent une part dans l'organisation de l'evenement. Des representants du Hezbollah et du Djihad islamique, en plus de differents groupes islamistes libanais, ont aussi participe a une reunion sur le sujet qui a eu lieu fin fevrier au siege du Hamas a Beyrouth. Aussi, la semaine derniere le secretaire general du Hezbollah, Hasan Nasrallah, et l'adjoint du chef du bureau politique du Hamas, Moussa Abou Marzouk, se sont rencontres pour parler des preparatifs du jour de la terre.
 
Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli
Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :