Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Noam Naor, age de 3 ans, est tombe du quatrieme etage de sa maison et est mort de mort cerebrale. Ses parents, qui font partie du secteur religieux, ont consulte des rabbins et ont accepte de donner un de ses reins a un enfant palestinien, age de 10 ans, et ont ainsi sauve sa vie. "Cela a ete une decision difficile, mais je suis contente de ce que nous avons fait", a declare la mere de Noam.

 

Noam Naor z"l

 

Une nouvelle vie dans l'ombre d'une terrible tragedie : la famille de Noam Naor, age de 3 ans qui est tombe de la fenetre de sa maison et en est mort, a accepte de donner ses organes, apres qu'il ait ete declare mort de mort cerebrale. Un de ses reins a ete donne a un enfant palestinien, age de 10 ans, de Beit-Lehem, et cela lui a sauve la vie.

 

"L'idee d'avoir sauve une vie me donne beaucoup de reconfort et la force de continuer", a declare la mere de Noam, Sarit Naor. "Ca a ete une dure decision, mais aujourd'hui, avec le recul, je suis heureuse de ce que j'ai fait. Ca ne change rien pour nous qu'il s'agisse d'un enfant palestinien, et pourvu que cela nous amene la paix".

 

Noam Naor, age de 3 ans, est tombe du quatrieme etage de sa maison et a atterri au deuxieme. Il avait ete transfere a l'hopital Shiba, et la-bas les medecins avaient lutte pour lui sauver la vie. La blessure a la tete de Noam etait tellement grave qu'elle a entraine des lesions irreversibles et sa mort cerebrale. Sa famille, qui fait partie du secteur religieux, a consulte plusieurs rabbins, qui les ont soutenu dans leur decision de donner un rein de Noam.

 

Etant donne qu'il s'agissait d'un rein d'un enfant tres jeune, il ne convenait pas a un homme d'un poids superieur a 30 kg, et donc la seule possibilite etait de le greffer a un autre enfant. En verifiant dans la liste nationale des attentes de greffes, il n'y avait qu'un enfant qui etait compatible.

 

Il s'agit d'un enfant palestinien, age de 10 ans, en soins depuis deja 7 ans a l'hopital 'Shaarei tsedek', dont aucun de ses proches n'etait compatible pour lui donner un rein. Le centre de greffes s'est adresse aux parents de Noam, et leur a demande l'autorisation de greffer le rein de Noam sur un enfant non israelien.

 

בן ה-10 שקיבל את הכליה, בביה

Le petit palestinien qui a recu le rein de Noam, et son pere

 

Les parents ont decide que l'origine de l'enfant n'avait pas d'importance, et qu'ils donnaient leur accord pour realiser cette greffe. "J"ai pense au efforts de Shimon Peres pour amener la paix entre nous et nos voisins", raconte la mere, "et j'ai compris que je prenais la bonne decision, au milieu de la douleur et du malheur".

 

Sarit, la mere de Noam, a demande a parler au president de l'Etat Shimon Peres et de recevoir de sa part un encouragement par rapport a sa decision. Le centre national de greffes a fait le lien entre les deux et lors d'une conversation pleine d'emotion le president de l'Etat a soutenu la famille et a reconforte la mere face a sa decision courageuse.

 

"C'est terrible de perdre un enfant de 3 ans", a declare le president. "Mon coeur est avec toi. Tu fais face a ca avec courage. Faire un geste tellement humain, genereux et si difficile - donner la vie a un autre etre humain, c'est exceptionnel. Selon la tradition juive chaque homme est a l'image de D.ieu, et celui qui sauve une vie sert l'essence meme du judaisme. Tu as fait face a deux epreuves et tu t'es comportee avec un courage incomparable apres une catastrophe tellement injuste. Tu as rempli le coeur de nous tous de fierte grace a ton courage, de ton sens de la maternite, ton judaisme. Je te le dis avec le coeur emu et en peine, et je suis si fier de toi".

 

La mere a remrcie le president avec emotion et lui a dit qu'elle esperait que cela amene a la paix. "C'est un des dons les plus emouvants pour la paix", lui a repondu Peres. "Cela fait voler en eclat tous les prejuges".

 

La greffe sur l'enfant palestinien a eu lieu a l'hopital Schneider. Il est encore hospitalise mais sont etat de sante est bon, et il rentrera chez lui dans les prochains jours.

 

Samir Ibhisd, le pere de Yaakov age de 10 ans qui a recu le rein de Noam, a declare avec emotion : "je n'ai pas assez de mots pour remercier la famille qui a sauve la vie de mon fils". "Nous avons traverse de longues annees de souffrances, quand mon fils etait dialyse et que sa vie etait en danger. Nous disons merci pour le don, et nous esperons qu'avec l'aide de D.ieu et grace au nom de leur fils, qu'il soit de memoire benie, ces gens la soient benis et qu'ils aient la chance de mettre un autre enfant au monde".

 

"A mes yeux les parents de Noam sont des gens bien et qui devraient tous nous inspirer", a declare la ministre de la sante Yael German, quand elle a entendu parler de ce don. "C'est justement au moment le plus dur de leur vie qu'ils ont transcende tous leurs sentiments et ont pris une decision pas facile, confier la vie de Noam a un enfant palestinien. Leur don est une source de fierte et un exemple pour l'humanite, et ca fait du bien au coeur".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0