Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Lors d'une reunion du conseil regional de Judee-Samarie a Jerusalem, le ministre de l'economie Naftali Bennett a declare que la solution d'un Etat palestinien est arrivee dans une impasse, et il a propose de construire autre chose plutot que d'investir "dans le caviar servi dans les cocktails ou on parle de ce sujet".

 

 

Le ministre de l'economie Naftali Bennett, le chef du parti 'Habayit hayehudi', se prononce ce matin contre la solution d'un Etat palestinien et declare que cette idee est arrivee dans une impasse. "On n'a jamais investi autant de temps dans quelque chose sans contenu. Il faut construire, construire, et construire. Si l'argent du caviar servi dans les cocktails ou on parle du sujet de l'Etat palestinien avait ete investi dans autre chose, tout serait different". Bennett s'est exprime a Jerusalem lors d'une reunion du conseil regional de Judee-Samarie.

 

Bennett a declare que la paix devait etre faite avec les gens et a precise que : "il n'y a jamais eu d'Etat palestinien ici. Il faut changer de disque et dire que nous sommes ici parce que c'est notre maison. Il faut passer a comment on fait a partir de maintenant et au-dela, en sachant que cette idee est derriere nous".

 

Bennett s'est exprime aussi sur le depute Ofer Shelah (parti 'Yesh atid') qui a, par le passe, attaque durement la politique israelienne dans les territoires. Dans le cadre d'une reunion a Jerusalem, Shelah avait declare que "l'occupation corrompt la societe israelienne, Tsahal, la justice israelienne, les medias israeliens, la conscience et la langue israelienne. L'idee que le monde s'est habitue a cette situation ressemble a ce que les blancs disaient en Afrique du sud".

 

Le ministre Bennett a reagit a cela et a declare : "qui sont ceux qui osent dire que 'l'occupation corrompt' et qui ne se preoccupent que d'occupation, d'occupation, d'occupation ? Comment peut-tu occuper ta propre maison ? C'est notre maison". Bennett a precise en parlant des habitants de Judee-Samarie que "notre responsabilite est de voir les choses selon le premier ministre et son avis, sinon nous deviendrons tous des lobbyistes".

 

Selon le site internet Walla, Nafatali Bennett aurait aussi declare : "j'ai un ami avec un eclat d'obus dans les fesses, on lui a dit qu'il pouvait se faire operer mais qu'il resterait handicape. Alors il a decide de continuer de vivre avec. Il y a des situations ou les aspirations a la perfection peuvent faire plus de degats qu'autre chose", il faut donc vivre avec les palestiniens comme avec un eclat d'obus dans les fesses. Bennett a encore declare : "il y a aujourd'hui 400,000 israeliens qui vivent en Judee-Samarie, et encore 250,000 a Jerusalem-est. Plus de 10% des israeliens vivent dans ce qui est appele la ligne verte. La tentative de creer un Etat palestinien dans notre pays est finie".

 

 

Les paroles du chef du parti 'Habayit hayehudi' ont entraine des reactions de differents responsables politiques. Le ministre des sciences et de la techologie, Yaakov Peri ('Yesh atid') a declare que des declarations de ce type sabotaient le processus de paix : "elles portent atteinte aux tissus delicats des rapports avec les palestiniens et aux tentatives de construire des ponts economiques et de la confiance entre Israel et les palestiniens. La creation d'un Etat palestinien est dans l'interet existentiel d'Israel. L'idee de la creation de deux Etats est la seule qui empechera la creation d'un Etat bi-national et la fin du sionisme".

 

Le depute Eitan Kabel (parti 'Haavoda') s'est exprime avec cynisme aux propos de Bennett : "personne n'est cense tomber de sa chaise. Ce n'est que l'extremite molle de l'avis de Bennett, qui se melange parfaitement avec le paysage gouvernemental aux cotes des 'danonim' (partisans de Danny Danon) et des 'Hotovelim' (partisans de Tsipi Hotovely). Il vaut mieux pour nous tous que le cheval de notre frere arrete sa route vers un Etat bi-national. Lapid doit decider s'il est du cote de Bennett ou de la raison".

 

Du cote de 'Shalom achshav' ont declare : "Yair Lapid et son parti doivent sortir de cette coalition et tenir sa promesse de ne pas rester dans un gouvernement qui ne negocie pas avec les palestiniens. Les declarations de Bennett montrent la volonte du gouvernement et il faut les prendre au serieux".

 

Meme le ministre Amir Peretz (Hatnuah) a reagi aux paroles de Bennett : "un Etat  palestinien est dans l'interet d'Israel. Sans separation entre nous, il n'y aura plus d'Etat juif mais un Etat bi-national et ce sera dangereux pour l'Etat d'Israel en tant que democratie. Je suggere a Naftali Bennett de ne pas saborder les chances et les efforts des americains de remettre en route ce processus".

 

"Les danonim"

 

Des paroles similaires a celles de Bennett ont ete entendues dernierement de la part du ministre adjoint a la defense, Danny Danon. Lors d'une interview accordee au site internet 'Times of Israel' Danon a declare que "le gouvernement s'opposera a une solution a deux Etats et fera tout pour freiner les tentatives de creation d'un Etat palestinien".

 

Les paroles de Danon avaient entraine la colere de la ministre de la justice Tspi Livni, chef du parti 'Hatnuah', qui avait declare lors d'une reunion de son parti qui a eu lieu la semaine derniere que "le premier ministre doit choisir s'il laisse les 'danonim' prendre le controle ou s'il laisse ceux qui comprennent qu'un arrangement politique est dans l'interet de l'Etat d'Israel prendre les decisions".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0