Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La paramedic de l'unite de reconnaissance du Nahal, le sergent Mayan Yogev, a deja realise sur le terrain une tracheotomie a une petite fille de 12 ans et a soigne un blesse touche par une balle dans la tete. "En quelques mois elle a vu des choses que les paramedics ne voient pendant pas pendant une decennie".

 

הצילה חיים. סמלת מעיין יוגב ()

Le sergent Mayan Yogev

 

La paramedic la plus occupee de Tsahal : le sergent Mayan Yogev, paramedic de l'unite de reconnaissance de la brigade Nahal responsable du secteur de la frontiere avec la Syrie dans le nord du Golan, est devenue ces derniers mois, a contrecoeur, une des personnes du personnel medical de Tsahal la plus occupee. Bientot le sergent Yogev et ses amis termineront leur exigeante periode de service operationnel dans le Golan, et retournera s'entrainer avec son regiment, mais entre-temps elle a soigne des centaines de blesses syriens, dont des femmes et des enfants.

 

"Sur une periode de quelques mois elle a accumule une experience et vu des choses que des paramedics plus anciens n'ont pas vu en une decennie", a raconte un haut responsable du Nahal, "elle n'a pas hesite un seul instant. Il y a eu des cas ou elle a soigne sur le terrain un blesse par balle a la tete, et elle a meme realise une tracheotomie a une petite fille de 12 ans qui etait grievement blessee et dans un etat critique".

 

"Tsahal refuse de reveler le nombre exact, mais selon les estimations au moins 800 syriens ont ete soignes en Israel depuis le debut de l'annee. Ceux qui ont ete grievement blesses ont ete evacues sur les hopitaux de Nahariya, de Safed et de Tiberiade, et d'autres ont recu les premiers soins au sein de l'hopital de campagne que Tsahal a mis en place au mois de mars dans une de ses positions situee a la frontiere. L'affluence est tellement importante que les medecins appartement au regiment des parachutistes qui se sont entraines dans le Golan ont du apporter leur aide a l'equipe medicale de l'unite d'infanterie et de reconnaissance du Nahal.

 

L'hopital de campagne de Tsahal a la frontiere avec la Syrie

 

L'activite du sergent Yogev, agee de 20 ans et originaire du kibbuts Tsuba situe a cote de Jerusalem, ne se resume pas qu'a des soins apportes a des blesses. En tant que paramedic-combattante elle a participe aux operations qui ont eu lieu le long de la frontiere avec la Syrie, dont des embuscades, cote a cote avec les combattants des unites d'elites de son bataillon. "Nous cela ne nous a pas etonne", raconte son grand frere, "elle a une forte personnalite, qui lui permet de faire face a des scenes difficiles mais aussi a de nombreux defis, sans crainte et sans peur".

 

"Quand elle rentre chez elle Mayan sort et se distrait, et elle raconte combien elle croit en ce qu'elle fait la-bas et sans poser de questions. Elle dit qu'a la frontiere elle rencontre des gens qui demandent de l'aide et elle ne se lance pas dans des histoires d'heroisme. Quand elle etait au lycee elle disait deja vouloir faire un service militaire qui a du sens, apporter de l'aide et sauver des vies".

 

Son pere, David Yogev : "pour elle ca a toujours ete important d'apporter quelque chose a la communaute et aux autres, et son activite de ces derniers mois m'emplit de fierte".

 

Ses amis de l'unite ont raconte que : "elle n'hesite pas a venir avec les troupes sur les points sensibles du secteur, et elle soigne chaque syrien qui arrive a la frontiere sans reflechir a deux fois, comme si c'etait un soldat de Tsahal. Son objectif est tout d'abord de sauver des vies".

 

Premiere historique : une femme medecin chez les Duvdevan

 

La moitie de ceux qui finissent le cours de paramedic de Tsahal, qui dure un an et commence quatre mois avant l'enrolement, sont des femmes. A aujourd'hui il y a des femmes paramedics dans presque tous les bataillons. Bientot une femme va marquer l'histoire de Tsahal en remplacant le capitaine X, le medecin de l'unite d'elite Duvdevan, et servir en tant que medecin dans une unite combattante d'elite.

 

En preparation a son poste, la premiere femme medecin Duvdevan passe un cours de combat contre le terrorisme, et prendra une part importante dans les operations de cette unite d'elite. Pour avoir ce poste prestigieux elle a du se confronter a d'autres medecins militaires, et elle a ete selectionnee apres avoir servi en tant que medecin de bataillon et comme medecin officier dans un regiment d'artillerie.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :