Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La fuite vers l'Iran : les membres de la secte ultra-orthodoxe extremiste 'Lev tahor (coeur pur) va quitter son lieu de residence dans la province du Quebec et prevoit, selon les informations, d'immigrer en Iran. La raison : la crainte que les services sociaux ne leur prennent leurs enfants.

 

צילום: פלאש 90

 

D'une extremite a l'autre : 40 familles de la communaute ultra-orthodoxe extremiste 'Lev tahor' ont abandonne cette semaine leur lieu de residence de la province du Quebec, au Canada, et ont prevu d'immigrer en Iran, selon les informations du site d'informations israelien en anglais 'Times of Israel'. Il est encore rapporte que mardi dernier, les familles ont quitte le Quebec de crainte que les services sociaux canadiens ne leur prennent leurs enfants suite a des accusations de maltraitance et de negligence.

 

La communaute, qui est designee depuis longtemps comme etant une secte, est accusee de maltraitance et d'exploitation envers 137 enfants. Une israelienne dont les enfants sont membres de la secte s'est livree au site internet, et a precise que selon ses informations, les membres de la secte comptent immigrer en Iran, car la-bas ils ne craignent pas d'etre expatries vers les autorites canadiennes. Celui qui se tient a la tete de cette secte, le rav Shlomo Halberanz, est accuse de violence extreme a l'encontre des membres de la communaute et de l'utilisation d'hypnose.

 

Il y a environ un an, une enquete de 'Makor rishon' avait revele qu'au sein de 'Lev tahor' on avait l'habitude de marier de maniere illegale les petites filles, a partir de 10 ans, et qu'elles portaient des vetements cachant l'integralite de leur corps des l'age de 3 ans. L'enquete avait revele que les enfants etaient tres durement maltraites par la secte. "Une nuit, j'ai vu comment on donnait des coups a un enfant age de 7 ans. Ils lui ont enleve ses vetements, l'ont laisse  en sous-vetements, l'ont allonge sur le sol et lui ont attache les pieds et les mains. 39 coups de fouet ont ete donnes a l'enfant qui hurlait et pleurait", a alors raconte Yocheved Meuda. Halberanz et sa femme etaient presents lors de la flagellation".

 

Il y a quelques mois le fils du rav Halberanz, Natan, a ete expulse de la communaute et a du se separer de sa femme et de ses enfants. Natan a decide de se battre afin de sauver ses enfants de la secte. Suite a son combat les cinq enfants ont ete sortis de la secte et confies a une famille d'adoption proche du secteur ultra-orthodoxe et habitant au Canada. Les enfants ont ete recueillis alors qu'ils souffraient de signes de negligence et de violences grave.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0