Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le raid audacieux sur le radar egyptien, en 1969, a eu lieu en meme temps que le drame francais du vol des 'Vedettes de Cherboug' (a lire ici :  Les vedettes de Cherbourg : "regarde, elles ne sont plus la !" - Israel a frappe la nuit de noel 1969 ). Et ainsi sont decrits les jours ou Israel agissait sans compter :

 

המכ

 

 

Encore selon les publications etrangeres : le 'Daily Express' revela que fin decembre 1969 les soldats de Tsahal se sont introduits en Egypte et ont pris des mains des egyptiens une station radar sophisitiquee de fabrication sovietique. "Ce raid", a declare le general de reserve Haim Herzog, "a ete une operation speciale en son genre - et il y a peu de cas de ce genre dans l'histoire militaire, ou une armee derobe de nuit un materiel d'une telle valeur et d'un tel poids des mains d'une autre armee".

 

L'installation qui a ete derobee comprenait un radar de type 'P-12' de fabrication sovietique et d'une portee de 300 km. Il etait destine a aide les missiles air-sol de type SA-2.

 

L'appareil arriva en Israel et ce fut la premiere fois qu'un appareil de ce type tombait entre les mains d'un pays non lies au bloc de l'Est ou aux pays arabes. La manchette du 'Daily Express' annoncait que : "Israel a vole 7 tonnes de secrets". Selon l'article de ce journal britannique, les forces israeliennes ont coupe les cables de la station radar, ont souleve le radar de ses bases et l'ont transporte en Israel grace a des helicopteres.

 

 (צילום: ארכיון

 

Celui qui a ete cite dans le journal britannique etait le chef d'etat-major Haim Bar-Lev, qui a confirme cette information et a declare : "de ce genre de raid il est possible de faire un grand film".

 

La reussite de cette operation fut un dur coup assene a l'excellence de l'armee egyptienne, et une operation technologique impressionnante pour Israel. Le radar qui a ete amene en Israel est en bon etat et fonctionne, estima le personnel de l'armee de l'air, qui apres demanda une expertise supplementaire de la part des Etats-Unis. L'operation porta le nom de 'Tarnegol 53', et de nos jours ce radar est expose au musee de l'armee de l'air.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0