Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Un aigle qui a ete capture au Darfour occidental, avec sur lui une puce et un appareil GPS, a allume l'imagination des soudanais qui pensent qu'il transmettait des images pour Israel. Dans l'opposition on a ricane, et les autorites chargees de la protection de la nature et des parcs nationaux ont explique : il s'agit d'appareils pour suivre les oiseaux dans la nature.

 

null

 

C'est un oiseau ? Un avion ? Non, c'est un aigle qui volait au-dessus du Soudan et portait sur lui des appareils qui prenaient des photos et les envoyaient directement en Israel. C'est du moins ce que rapportent les medias au Soudan, qui pretendent que le pouvoir a reussi a attraper un aigle espion au Darfour occidental. Les autorites chargees de la protection de la nature et des parcs nationaux ont explique : il s'agit d'appareils pour suivre les oiseaux dans la nature et nous dire ou ils se trouvent. Pas plus.

 

Le maire de la ville ou a ete attrape l'aigle a declare aux medias que sur l'aigle piege il y avait ecrit en hebreu "Autorite israelienne de la nature", ainsi qu'un appareil GPS. Le maire a exige que des specialistes du sujet fassent en sorte de savoir ce que sont exactement ces appareils.

 

Sur le site du "Mouvement pour l'egalite et la justice au Soudan", le courant d'opposition le plus important du pays, s'est exprime avec cynisme sur le sujet. Ils ont ricane sur la capacite du pouvoir a pieger un aigle, alors que des avions israeliens ont survole le ciel du pays et ont bombarde des stocks d'armes etrangers sous son nez.

 

על פי אתרים בסודן, זה הנשר שנתפס

Le vrai agent R65 !

 

Sous le titre "les radars de Kakhtoum ont intercepte un oiseau espion et n'ont pas reussi a detecter les avions", le site raconte qu'il s'agit d'une prise exceptionnelle. Le site precise encore que les informations ne rappellent pas si l'aigle etait equipe d'appareils qui ont aide les radars a l'attraper, ou si il volait tout simplement dans la region de bon matin.

 

Un specialiste des autorites chargees de la protection de la nature et de la preservation des parcs nationaux en Israel confirme que l'aigle qui a ete attrape au Soudan vient bien d'Israel, mais qu'il est originaire des Balkans et que de la-bas il a migre. Selon lui, tous les ans les autorites chargees de la protection de la nature et de la preservation des parcs nationaux attrapent des aigles dans le cadre de ses activites pour comprendre le mecanisme de migration des oiseaux de proie. Les gros oiseaux sont equipes de badges sur les ailes, de bagues d'identite, et une partie d'entre eux sont equipes d'appareils GPS. L'aigle est capable de voler sur des distances superieures a 600 kilometres par jour pour trouver a manger ou un endroit pour dormir.

 

נשרים. נושאים גם GPS (צילום: דלית שחם)

Ces aigles sont aussi equipes. Le Mossad a des ressources, et R65 sera venge !

 

"Ils ont attrape un jeune aigle qui a ete marque a Sde boker en octobre dernier avec plus de 100 autres aigles. Il a ete equipe de deux badges sur les ailes, et sur un des badges il y a une micropuce. Sur le dos il a un appareil GPS de fabrication allemande, sans aucune intervention israelienne", a t'il explique. "A ce jour on recense 4 autres aigles qui resident au Soudan, plus des cigognes et des pelicans. Ces oiseaux sont suivis grace a des appareils GPS par des responsables de la nature et des chercheurs israeliens, mais aussi par des allemands qui fabriquent ces appareils. Les autorites soudanaises peuvent contacter directement la societe allemande qui fabrique les appareils".

 

Selon lui, ce genre d'appareil n'a pas la capacite de filmer. "Il s'agit de materiel completement passif au niveau de l'enregistrement. Il donne des informations sur l'altitude et le mouvement, c'est ainsi en fait que nous avons decouvert que quelque chose d'anormal se passait quand l'aigle a perdu subitement de la l'altitude et s'est mis a 'voyager' sur les routes", a t'il precise.

 

Pour tout ce qui concerne les dires des soudanais au sujet des inscriptions en hebreu qui accusent Israel de l'envoi de cet aigle, il precise que sur la bague de patte il est ecrit en anglais "Universite de Tel-Aviv - Israel" et que sur le badge d'aile il est precise l'adresse electronique le concernant pour nous contacter. "Toutes ces operations ont pour but de mieux comprendre comment proteger les aigles dans la nature", conclut-il.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0