Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le petit fils de "Baba Sale" a ete poignarde pendant qu'il recevait du public. La police a arrete le suspect, le motif est encore indefini. Les fideles du Rav se sont rassembles devant la Yeshiva et ont crie leur colere : "nous ne l'acceptons pas". Le Ministre Yshai est arrive sur les lieux : "une grande perte, nous sommes sous le choc".

 

 

Le Rav Eléazar Abouhatsira, age de 70 ans, a ete assassine cette nuit, poignarde a mort dans sa Yeshiva a Beer-Sheva alors qu'il recevait ses fideles. Il a ete soigne sur place par une equipe du Magen David Adom-Negev, mais sa mort a ete constatee sur le chemin qui le menait a l'hopital Soroka. La police a arrete le suspect et ouvert une enquete. Le Rav sera enterre aujourd'hui au Mont des Oliviers a Jerusalem, apres une ceremonie a Beer-Sheva.

 

Les premiers elements de l'enquete revelent que le Rav Abouhatsira, petit fils de "Baba Sale", a recu le suspect du meurtre pour une conversation et pendant celle ci il l'a poignarde au torse pour une raison encore inconnue. Les eleves du Rav l'ont attrape et l'ont transmis a la police.

 

Une des personnes qui etait dans la yeshiva au moment des faits raconte : "tout s'est passe en quelques secondes, il n'a pas ete difficile de maitriser l'assassin". Les proches du Rav racontent que ce n'est pas la premiere fois que le suspect venait a la Yeshiva. "Des centaines de personnes venaient tous les soirs se faire benir par le Rav et le lui demander son avis", "le suspect est arrive et a poignarde le Rav a plusieurs reprises. Il y avait beaucoup de fideles qui attendaient dehors sa benediction ou demander son avis au Tsadik".

 

"Comment une telle chose est-elle arrivee ?"

 

Le Ministre de l'interieur, Elie Yshai, est arrive sur les lieux du crime et s'est rendu dans la maison du Rav. "C'est une grande perte, une grande peine", a dit Yshai, "nous sommes sous le choc". Plus tot les fideles du Rav Abouhatsira s'etaient rassembles devant la Yeshiva, "c'est incroyable" a dit l'un d'eux, "nous essayons encore de comprendre ce qui s'est passe. Nous ne l'acceptons toujours pas". Un des fideles a declare : "juste la priere peut aider dans un tel moment, nous esperons qu'Hakodesh baroukhou nous aidera".

 

 

"J'ai tout abandonne et je suis venu" declare un autre fidele, "je venais de facon permanente, je venais le voir, c'etait un Gaon. Je suis sous le choc. Je ne comprends pas comment une telle chose peut arriver". "C'est choquant que l'on puissent ainsi porter atteinte a une telle personnalite en Israel", a ajoute son ami, "je suis arrive un peu apres les faits, je ne peux tout simplement pas digerer ce qui s'est passe".

 

Yossi Rafaeli, secouriste volontaire et fidele du Rav, a raconte que depuis qu'il etait enfant il avait l'habitude de venir le consulter et recevoir une benediction, et que lui - comme les autres - a ete sauve a plusieurs reprises par le Rav. D'apres lui, "Baba Eleazar" etait implique et au courant des vies de ses fideles et ils agissaient selon ses paroles. "Nous sommes profondement choques", "c'est tout simplement incroyable que cela se soit passe".

 

 

Le Rabbi Eléazar Abouhatsira etait descendant d'une longue lignee de Rabins et considere comme un specialiste de la Torah et un grand cabbaliste, et avait des qualites et des pouvoirs speciaux. Son grand pere, etait le Rabbi Israel Abouhatsira, le "Baba Sale", un des grands Rabins sepharades d'Israel. Le Rav vivait dans sa maison qui se trouvait face a la synagogue, et ses fideles racontent que, par pudeur, il n'en sortait que rarement ces dix dernieres annees.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein a partir de http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4101676,00.html

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :