Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Assad a decide en connaissance de cause de transformer ses armes chimiques en moyen de combat faisant partie integrante de son arsenal. Il a une bonne raison : les lignes rouges des Etats-Unis sont une plaisanterie.
Par Amir Rappaport, analyste militaire au Maariv.

 

Amir Rappaport

 

Une attaque a l'arme chimique n'est pas qu'un crime de guerre realise par l'armee syrienne, mais c'est aussi une honte pour les Etats-Unis. Voici les faits : le president Barack Obama a declare une ligne rouge qui serait que son pays "n'accepterait pas l'usage d'armes chimiques par l'armee syrienne". L'armee d'Assad a 'pietine' la ligne rouge. Au debut elle a tire des missiles armes de tetes chimiques a petite echelle, et quand on a questionne les americains sur le sujet ils ont pretendu qu'il n'y avait pas de preuve qu'il a ete fait usage d'armes chimiques.

 

Le fait que l'armee d'Assad utilise des armes chimiques a ete revele la premiere fois il y a plusieurs mois par le chef de l'unite de recherche du renseignement militaire israelien, le colonel Itay Virov lors d'une conference donnee a Tel Aviv, et apres les americains ont commence a chercher des excuses pour justifier le fait qu'ils ne reagissaient pas, ne serait-ce qu'en fermant l'espace aerien syrien : "la fermeture de l'espace aerien syrien est pratiquement impossible a cause des missiles anti-aerien russes", ont pretendu les generaux de la plus grande puissance mondiale.

 

Le resultat de cette faiblesse a ete revelee hier grace aux terrbles images de la banlieue de Damas : cette fois l'armee d'Assad a tire des armes chimiques, a l'aide de roquettes, sur trois differents bastions des rebelles sunnites. Il ne s'agit pas d'un commandant qui est 'devenu fou' mais d'une decision prise en connaissance de cause par le president syrien, celle de transformer ses armes chimiques en partie integrante de son arsenal d'armes de combat. Ill a une bonne raison de faire ca : il a deja ete prouve que les lignes rouges des Etats-Unis ne sont pas souples, elles sont carrement une plaisanterie.

 

Le pire dans cette 'blague' c'est que la semaine derniere l'ONU a decide d'envoyer, "en accord avec le pouvoir", une delegation chargee de chercher en Syrie des preuves qu'il a ete fait usage d'armes chimiques. Il ne fait aucun doute a personne que le pouvoir en place emmenera la delegation la ou il n'y a aucune trace d'armes chimiques, et non pas dans les quartiers qui ont ete attques hier. Et les Etats-Unis ? Ses porte-paroles vont s'evertuer d'expliquer, dans les jours et les semaines a venir, pourquoi les americains ne reagissent pas a l'usage massif de gaz sarin.

 

La verite est que les americains sont dissuades d'agir par les russes, qui voit la faiblesse americaine et veut revivre les jours ou elle etait une puissance mondiale. Les russes menacent les Etats-Unis et l'Europe que s'ils decident de fermer l'espace aerien syrien, ou decident d'intervenir militairement : ils fourniront a Assad des missiles anti-aerien S300. A la difference des Etats-Unis, la Russie prouve qu'elle soutient ses allies jusqu'au bout (meme quand le cas est presque perdu, comme ca l'est avec Assad).

 

Le probleme est que la faiblesse americaine n'est pas bonne pour nous. Le processus de degradation du statut des Etats-Unis a commence des le debut de 2011, quand Obama a trahi le president egyptien dechu Hosni Moubarak (c'est comme cela que c'est percu aux yeux des arabes).

 

Meme maintenant les generaux egyptiens se plaignent du fait que les Etats-Unis ne leur accordent pas leur soutien complet face aux freres musulmans et aux innombrables responsables d'Al-Qaeda. Et tant que les Etats-Unis se predront dans des discussions internes sur leurs problemes economiques, leur parole perdra de la valeur aux yeux des acteurs principaux regionaux, ainsi que mondiaux. Israel qui a mise tous ses espoirs sur la puissance de l'empire americain risque de payer cherement cette faiblesse.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pou Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Opinion

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :