Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Beaucoup de juifs ont pris l'habitude de feter Noel alors qu'ils sont en exil, loin d'Israel et donc bien loin de leurs origines. Et pourtant, est-ce une vraie fete pour les juifs ? Certainement pour ceux qui ont oublie que la periode de Noel etait aussi la periode preferee des pogromistes a la recherche d'une bastonnade de juifs pour expier leur antisemitime. Petit rappel historique, apres vous saurez de quoi il est question...

 

null

 

En guise d'introduction, je vais vous citer ce que l'un de mes anciens client juif m'a raconte un jour a l'approche de Noel, et alors que l'on parlait ensemble des preparatifs de cette fete - chretienne meme si tout le monde s'en defend : "dans ma famille on a l'habitude de jouer au carte toute la nuit pour rester eveiller. Pourquoi ? Parce qu'on est des juifs aschenazes et que traditionnellement en Europe c'etait la periode des pogroms. Pour les chretiens toutes les excuses etaient bonnes pour casser du juif pendant Noel, il ne fallait pas grand chose pour que cela degenere. Alors chez nous on jouait aux cartes pour ne pas s'endormir et se faire surprendre par les emeutiers. C'est une tres vieille tradition qui est restee dans la famillle. Ce soir, quand la France de 2005 fetera Noel et s'enivrera, moi je serai avec les hommes de la famille a jouer aux cartes pendant que les femmes et les enfants dormiront. Voila, c'est ca Noel pour nous les juifs".

 

Cette histoire pour rappeler a certains qui me traitent d'integriste quand je leur rappelle que meme si Noel est une fete tres agreable, jolie et sympathique, elle n'est pas vraiment ce que l'on peut appeler "une fete" pour les juifs.

 

Pour illustrer ceci, je vous mets a disposition un evenement qui a eu lieu en 1881 a Varsovie, a Noel justement. Bonne lecture et, joyeux Noel quand meme...


Le pogrom de Varsovie est un pogrom qui s'est deroule du 25 au 27 decembre 1881 dans la ville de Varsovie, alors dependante du "Pays de la Vistule" rattache a l'Empire russe.



Fichier:Krakowskie 016.jpg

L'eglise de la Sainte-Croix ou tout a commence

"Un historien contemporain d'origine juive et russe, Simon Dubnow, donne les details de cet evenement : le jour de noel 1881, un mouvement de panique a ete provoque apres une fausse alerte d'incendie dans l'eglise de la Sainte-Croix qui etait alors bondee et qui provoqua la mort de vingt-neuf personnes dans la bousculade qui s'ensuivit. On crut que la fausse alerte avait ete lancee par des pickpockets qui avaient prevu cette ruse pour pouvoir voler les gens pendant le moment de panique. Un groupe de passants s'assembla sur les lieux de l'evenement et certaines personnes inconnues commencerent a repandre la rumeur, qui devait plus tard se reveler infondee, que deux pickpockets juifs avaient ete interceptes dans l'eglise.

La foule commença a attaquer des Juifs, des magasins juifs, des boutiques et des maisons particulieres dans les rues voisines de l'eglise de la Sainte-Croix. Les emeutes a Varsovie durerent trois jours, jusqu'a ce que les autorites russes (qui controlaient la police et l'armee dans la ville) interviennent, et procedent à l'arrestation de 2600 personnes.


Durant le pogrom de Varsovie, deux personnes perdirent la vie et vingt-quatre personnes furent blessees. Le pogrom entraina aussi des pertes materielles chez une dizaine de milliers de Juifs, parmi lesquels 948 familles perdirent tous leurs biens. Apres la fin du pogrom, des actes antisemites continuerent – on vit des slogans contre les Juifs ecrits sur des murs, des fenetres de synagogues brisees et les Juifs ne se sentirent plus tranquilles pour l'organisation de leurs fetes. Aussi, dans les mois qui suivirent le pogrom, pres d'un millier de Juifs varsoviens quitterent-ils la ville pour emigrer aux Etats-Unis.


Le pogrom causa une degradation des relations entre Polonais et Juifs, et fut critique par des intellectuels polonais tels que Boleslaw Prus. Plusieurs ecrivains, parmi lesquels Eliza Orzeszkowa et Maria Konopnicka en firent echo dans leurs ecrits. La haute societe polonaise en general fut choquee par les evenements. Les journaux de Varsovie s'insurgerent contre ce mouvement d'antisemitisme et organiserent une collecte au profit des victimes des evenements de decembre. En quatre jours, une somme de 114000 roubles fut recoltee.

Les historiens Simon Dubnow, Yitzhak Gruenbaum, Franck Golczewski et Magdalena Micinska, parmi d'autres, ont souligne que ce pogrom pourrait avoir ete inspire par les autorites russes. Leur but aurait ete d'apporter la division entre Juifs et Polonais ou bien de montrer que les pogroms qui devenaient communs dans l'Empire russe apres l'assassinat du tsar Alexandre II en 1881 (dans cette periode, plus de 200 evenements à l'encontre des Juifs ont eu lieu dans l'Empire russe, notamment le pogrom de Kiev et les pogroms d'Odessa), n'etaient pas qu'un phenomene russe. Cependant l'historien Michael Ochs n'est pas d'accord avec cette explication et argue, en cela, de preuves insuffisantes. Ochs dit de ces explications qu'elles relevent de la theorie du complot, car elles ne sont pas en mesure de montrer ce que les autorites russes auraient gagne dans ces pogroms. Il souligne que la periode de 1863 à 1881 a vu une augmentation de l'antisemitisme en Pologne, alors que les Polonais croyaient de moins en moins a l'assimilation des Juifs parmi eux. Des lors, il n'etait pas si necessaire aux autorites russes d'organiser un pogrom puisqu'il pouvait etre spontané."

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pogrom_de_Varsovie_(1881)

 


Repris et arrange par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Opinion

Partager cet article

Repost 0