Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Le Francop est arrete !


Les forces spéciales de la marine ont mis à jour une cargaison d'armes et de munitions sur un navire localisé au large de Chypre, dans la nuit de mardi. Le bâtiment de fret était arraisonné à environ 100 miles nautiques à l'ouest d'Israël. Il battait pavillon d'Antigua, un pays des Antilles. L'équipage avait camouflé le vaisseau en bateau d'assistance.
 

Navires de la marine israélienne [illustration].
Photo: AP , JPost


Le navire est actuellement amarré dans le port d'Ashdod ; son chargement est en cours de débarquement.

Selon les autorités israéliennes, le cargo transportait des armes sophistiquées, dont des missiles, en provenance d'Iran est destinées au Hezbollah. L'incident est comparable à la saisie du navire Karine A, intercepté en janvier 2002 au large de la bande de Gaza. A l'époque le bateau transportait près de 50 tonnes de matériel militaire, dont des roquettes Katiousha, des missiles antichars et des explosifs.

Le ministre de la Défense Ehoud Barak a qualifié cette opération de "nouveau succès contre les tentatives incessantes d'armer des éléments menaçant la sécurité d'Israël".

Avital Leibovich, responsable des relations presse de l'armée, a précisé que le bateau avait été interpellé lors d'une patrouille de contrôle, sans incident. L'opération ferait partie des efforts redoublés d'Israël pour endiguer l'afflux d'armes en direction de l'enclave palestinienne.

Mardi, le Shin Bet (services de sécurité intérieure) révélait que le Hamas dispose désormais de roquettes d'une portée de 60 km (et non plus 40 km).

Ces informations s'ajoutent à l'annonce du quotidien Der Spiegel, il y a un mois, selon laquelle la marine américaine avait abordé un cargo allemand près du canal de Suez : le vaisseau transportait des munitions en provenance d'Iran et destinées à la Syrie ou au Hezbollah.
Par Yaakov Katz
pour le Jerusalem post !

On le decharge dans le port d'Ashdod !

Les forces de Tsahal poursuivent ce jeudi le déchargement des armes du cargo antiguais Francop intercepté mercredi. Des responsables sécuritaires estiment que l'Iran va devoir modifier ses filières de contrebande d'armes à cause de cette prise. Ils ont ajouté que toutes les armes à bord sont connues d'Israël et déjà détenues par le Hezbollah.
http://www.juif.org

Voir le lien :
http://www.youtube.com/watch?v=wXDCDPPeN_Q

Le Francop quitte Ashdod !

[Jeudi 05/11/2009 10:55]

Les forces de Tsahal ont fini de décharger les armes du pont du navire Francop, intercepté mercredi à 150 km des côtes israéliennes. Le navire et les 12 membres de l’équipage ont été libérés et ils ont quitté Ashdod, une fois que la police s’est assurée que les marins n’étaient pas au courant de la présence des armes dans 36 containers. Dans les heures à venir, les armes seront transférées dans des entrepôts du centre des munitions de Tsahal.


[Mercredi 04/11/2009 16:37]

Le commandant de la marine, le général de brigade Rany Ben-Yéhouda, a déclaré : « La quantité d’armes trouvées sur le navire Francop est plus de 10 fois plus grande que celle qu’il y avait sur le bateau Karine A. » Ben-Yéhouda a indiqué que les armes avaient été cachées dans des dizaines de containers d’un poids total de centaines de tonnes. La cargaison comprend des armes et des missiles qui auraient suffi au Hezbollah pour combattre Israël au moins pendant un mois.

Par Yael Ancri pour http://www.actu.co.il

La perle nous vient des coupables :

Affaire Francop : le Hezbollah dément tout lien et condamne un acte de piraterie israélien


hezbollahBeyrouth, le 5 novembre – Le Hezbollah a démenti tout lien avec la cargaison transportée par le cargo battant pavillon chypriote Francop et qui transporterait, de source israélienne 300 tonnes d’armes depuis l’Iran vers la Syrie.

Le mouvement libanais a également condamné dans ce même communiqué « l’acte de piraterie israélien dans les eaux internationales ».

 

De son coté, le gouvernement syrien via son ministre des affaires étrangères Walid Mouallem avait démenti que le cargo Francop transportait des armes, indiquant que la cargaison du navire transitait depuis la Syrie vers l’Iran. Le Francop aurait été, de source syrienne, intercepté alors qu’il se trouvait dans les eaux internationales au large de Chypre


Libnanews

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :