Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

D'apres certains analystes israeliens le proche-orient ne se dirige pas vers une guerre regionale car les dirigeants ne le souhaitent pas, mais subit les soubresauts douloureux du "printemps arabe" non aboutit sur fond de haine populaire antisemite.

 

null

 

L'analyse israelienne des evenenments actuels en Egypte, et plus precisement ceux d'hier et d'aujourd'hui lors de l'attaque de l'ambassade israelienne du Caire, ne sont que la suite du "printemps arabe" qui n'a pas encore porte ses fruits et qui donne lieu a un desordre total qui mene l'Egypte vers un ordre nouveau, le chaos.

 

Les medias parlent en effet de l'attaque de l'ambassade israelienne, qui est effectivement un acte tres grave, sans pour autant parler de ce qui s'est passe autour de cette emeute comme par exemple l'attaque et l'incendie de bureaux appartenant au ministere de l'interieur egyptien ou encore du saccage et de l'incendie d'un commissariat de police. Evenements qui montrent que par colere certains se sont apparemment permis de se livrer au passage a un petit pogrom, tellement plus amusant !

 

Des manifestants brûlent un véhicule de police près de l’ambassade d’Israël au Caire.

 

En Egypte la population est decu et tres frustre de constater qu'apres la revolution entamee au printemps, rien n'a change dans le pays. Moubarak a ete remplace par un conseil militaire et les elections promises sont toujours a l'horizon mais pas a l'ordre du jour. En consequence de quoi rien n'a change au pays des pyramides, le peuple a faim de changement, et les emeutiers de la place Tahrir retournent dans la rue et attaquent le pouvoir en place - ainsi qu'une representation israelienne par la meme occasion.

 

Tout cela n'est pas logique et pourtant le fait est la, l'ambassade d'Israel a ete saccage par une foule dechainee. Tout a commence avec un appel sur Facebook et d'autres medias comme Tweeter a venir demolir la muraille erigee par le pouvoir en place afin de proteger la representation israelienne au coeur de la capitale egyptienne. Les emeutiers etaient au debut plusieurs dizaines pour finir par etre plusieurs milliers et prendre d'assaut le batiment.

 

null

 

Et pourtant Israel n'a rien a voir dans les frustations egyptiennes et vu de cet angle cette attaque est completement irrationnelle. D'apres les analystes israeliens cette vague de violence n'a en fait aucune base anti-israelienne mais bel et bien un fond antisemite. Le peuple egyptien est  manipule par les imams des mosquees et les freres musulmans - qui se sont invites au coeur du "printemps arabe" - qui tirent les ficelles d'un peuple illettre et endoctrine depuis des generations a la haine du juif, afin de destabiliser le nouveau pouvoir en place.

 

L'antisemitisme est la raison de l'anti-israelisme du nouveau proche-orient

 

Israel n'est pas un probleme en soit parce qu'il est un pays agressif ou parce qu'il a tue accidentellement cinq malheureux soldats egyptiens ou encore neuf terroristes turcs embarques sur un faux convoi humanitaire.

 

Non, Israel est un probleme parce qu'il est un pays juif au milieu de pays arabes et musulmans, et la reconnaissance d'un enieme pays arabe dans la region le 20 septembre par l'ONU sera un pansement placebo pose sur la fierte arabe post-panarabiste et l'islamisme radical qui sevit dans la region - double d'un cadeau superflu offert au pauvre peuple palestinien manipule par ses freres arabes.

 

Le "printemps arabe" est noyaute par l'islam radical en Tunisie, en Egypte, en Lybie et en Syrie. L'islamisme radical regne en Iran, au Liban et en Turquie. L'islamisme radical est antisemite car il lit tres mal (ou trop bien le Coran).

 

null

 

Le chaos qui regne actuellement chez nos voisins nous montre tout simplement que la revolution entamee dans les pays musulmans n'est vraiment celle des lumieres !

 

David Goldstein.

Tag(s) : #Coup de gueule

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :