Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le journal britannique 'The Telegraph' a revele qu'Israel apparait sur la liste des 28 pays qui inquietent la royaute, et le gouvernement britannique, en ce qui concerne le respect des droits de l'homme. Israel se trouve aux cotes de : l'Iran, l'Afghanistan, et le Zimbabwe. L'Autorite Palestinienne y apparait aussi, mais la responsabilite reposerait sur Israel...

 

מפת שטח E1 בין מעלה אדומים לירושלים

 

Dans le rapport trimestriel qui a ete publie vendredi, il est ecrit que la situation s'interesse a la periode allant d'octobre a decembre 2012, et qu'Israel apparait a cote de l'Iran, de l'Afghanistan, de la Bielorussie et du Zimbabwe. L'Autorite Palestinienne apparait aussi dans cette liste, mais il est precise que les capacites de la direction de l'AP de faire respecter la loi et l'ordre sont entravees par Israel qui refuse de reverser aux palestiniens leurs benefices fiscaux (Ndlr : les anglais oublient tout de meme de dire que ces revenus sont utilises par Israel pour rembourser les impayes de l'AP aupres de la compagnie israelienne d'electricite).

 

Le journal precise qu'Israel "pretend etre la seule democratie du Proche-Orient, et considere l'Angleterre comme une alliee, surtout face aux critiques actuelles des pays europeens".

 

La critique d'Israel apparait sur 4 pages et se concentre sur l'operation 'Hamoud anane' et les projets de construire 3,000 logements sur le secteur E1 a l'est de Jerusalem ainsi que d'autres en Judee-Samarie. Les pays europeens ont proteste contre ces projets, et l'Angleterre a meme convoque l'ambassadeur d'Israel pour lui exprime son indignation, tout comme l'Espagne, le Danemark et la Suede.

 

A la fin de l'operation 'Hamoud anane' la representante des droits de l'homme a l'ONU, Navi Pillay, avait condamne la violence dans la bande de Gaza ainsi que les tirs de roquettes sur Israel, et avait appele a eviter une nouvelle escalade de la violence. Parallelement, elle avait exprime son inquietude face a l'augmentation des attaques aeriennes sur la bande de Gaza. Avant l'operation et les declarations de construction, l'ambassadeur anglais, Matthew Gold, avait deja prevenu que la construction dans les territoires porte atteinte au soutien international.

 

Malgre tout, il y a environ un mois l'organisation de defense des droits de l'homme 'Human Rights Watch' a publie un rapport ( voir ICI ) selon lequel les organisations terroristes palestiniennes ont viole les regles de la guerre pendant l'operation 'Hamoud anane'. Selon ce rapport, les tirs de roquettes sur Israel et sa population civile est une violation de la loi internationale : "les organisations palestiniennes n'ont pas cache leur intention de toucher les civils israeliens, et ces tirs ne sont pas justifies".

 

Le gouvernement israelien n'a pas reagi officiellement a ce rapport, mais des sources de "The telegraph" en Israel ont declare que les autorites connaissaient ce rapport et qu'elles auraient declare que "il n'y a rien de nouveau la-dedans".

 

Avant-hier il a ete annonce qu'Israel devrait boycotter la prochaine reunion du conseil des droits de l'homme de l'ONU qui devrait avoir lieu en Suisse la semaine prochaine, malgre que les Etats-Unis l'ait exhorte de ne pas le faire. Lors de cette reunion, il est prevu d'evoquer les colonies et la situation dans la bande de Gaza. L'ancien ministre des affaires etrangeres, Avigdor Liberman, a demande l'annee derniere a couper tout rapport avec ce conseil suite a sa decision de mener une enquete sur l'influence des colonies sur les palestiniens.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :