Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Apres qu'un groupement d'achat laics se soient plaints que les organisations ultra-orthodoxes se soient comportes comme un cartel lors des appels d'offre pour la creation de la ville de Harish, l'administration fonciere d'Israel a retarde la publication des resultats et a meme recu en audience les representants ultra-orthodoxes. Pour l'heure la commission des appels d'offre a donne la liste des gagnants et a annonce avoir refuse les propositions des organisations ultra-orthodoxes.

 

צילום: נטלי בר-אור

Manifestation en faveur d'une ville de Harish pour tous

 

Un coup donne aux organisations ultra-orthodoxes de Harish : apres une saga qui a dure plusieurs semaines, au cours de laquelle il a ete dit que les organisations ultra-orthodoxes ont fait des propositions similaires a celles d'un cartel lors des appels d'offre pour la commercialisation des terrains de la ville, la commission des appels d'offre de l'administration fonciere d'Israel a annonce jeudi avoir decide de rejeter les propositions des 13 organisations ultra-orthodoxes qui se sont constituees sous le nom de "Commission de logement ultra-orthodoxe".

 

De plus, la commission des appels d'offres a publie les resultats concernant les terrains destines a la commercialisation. Selon la decision de l'administration, les postulants laics (c'est a dire le groupement d'achat 'Harish hayarok') et les 13 organisations ultra-orthodoxes  ne seront pas avantages et ne remporteront pas pour autant les appels d'offre, mais devront se representer a un nouvel appel d'offres ouvert a tous.

 

null

 

En tout 4 terrains ont ete remis dans le circuit, ce qui represente 319 logements sur 4634. Apparemment la commercialisation de ces 4 terrains aura lieu lors de la deuxieme etape de la commercialisation de la ville de Harish, qui comprendra au total plus de 10,000 logements.

 

Une ville ouverte a tous ?

 

Rappelons qu'il y a un an et demi le ministre du logement, Ariel Attias (parti Shass), a annonce la commercialisation de 10,000 logements correspondants a une population ultra-orthodoxe dans la nouvelle ville de Harish. Les appels d'offres etaient ouverts a tout le public, mais malgre tout etait destine aux ultra-orthodoxes, d'un point de vue programmation et prix. Les prix devaient etre entre 400 et 600,000 shekels par nouvel appartement apres reception du terrain, sans aucun cout preleve par l'Etat.

 

Les prix tellement bas et le financement de l'Etat a entraine de virulentes critiques contre le ministre, accuse d'agir pour le bien de ses electeurs, alors que pour les jeunes couples laics celibataires rien n'est fait. Ceci a amene les groupes laics a s'organiser en groupement d'achat pour les terrains de Harish.

 

כנס מכירות לקבוצות חילוניות בחריש שנערך לפני כחודשיים (צילום: מוטי קמחי)

Reunion de laics pour Harish

 

En novembre dernier, alors que la 'boite des propositions' fut fermee, il fut decide que le groupement laic 'Harish hayarok' ne gagnerait pas dans les appels d'offres. Quelques jours plus tard les representants de 'Harish hayarok' ont adresse au conseiller juridique du gouvernement une demande d'annulation des propositions des organisations ultra-orthodoxes qui se sont alliees, en pretendant que la collaboration de ces groupes avait influence et fausse les appels d'offre. Depuis, la commission des appels d'offre de l'administration fonciere d'Israel se penche sur le dossier, et ce n'est que jeudi dernier que la decision a ete publiee.

 

Un large eventail de gagnants

 

La commission des appels d'offres a publie un large eventail de gagnants, qui comprend des promoteurs et des organisations ultra-orthodoxes ainsi que des religieux nationalistes. Parmi toutes les propositions qui ont remporte des appels d'offres ont trouve meme deux groupes representants la population arabe qui construiront 300 logements. Il y a aussi des promoteurs connus comme Dimri, Landau, la societe de construction Ashdar, la societe Douna et le groupe 'Beemouna' (qui construira pour le public religieux-nationaliste).

 

On trouve aussi les groupes Jabarin construction et developpement Ltd et le groupe A.A. Abu Rass societe pour les travaux de construction et le developpement Ltd - proche du Shass. Les responsables impliques dans l'affaire ont declare qu'ils n'etaient pas obliges de vendre leurs appartements aux ultra-orthodoxes, ce qui changera le visage de Harish.

 

Israel Zaira, le PDG du groupe 'Beemouna' qui se tient a la tete de 3 organisations qui ont gagne ('Neot Hana' et 'Association bait ve gan' pour le public religieux-nationaliste qui devraient construire 724 logements, et le groupe 'Tmimi derekh' des hassidim de Breslev qui devrait construire 61 logements), a declare que "Harish change son apparence. Le groupe dominant de Harish sera religieux-nationaliste ainsi que religieux sephrades. C'est une benediction pour tout le peuple d'Israel que toutes ses tribus soient presentes a Harish". Selon lui, les promoteurs devront dans les prochains jours decider s'il y aura une construction pour les religieux-nationalistes et les laics ou les ultra-orthodoxes.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :