Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le pays scandinave, qui est considere comme etant hostile a Israel, a decide d'adopter une politique plus equilibree dans la region. Le premier ministre, Erna Solberg, viendra cette annee pour la premiere fois en visite en Israel.

 

 

La Norvege change ses rapports avec Israel : le nouveau gouvernement du pays scandinave, qui etait considere jusqu'alors comme etant un des pays en Europe les plus hostiles a Israel, a decide d'agir pour renforcer les liens entre les deux pays et de plus collaborer dans differents domaines.

 

Le gouvernement conservateur-progressiste, qui a ete mis en place il y a environ trois mois, comprend une clause stipulant qu'il allait change sa politique au Proche-Orient et mener une politique plus equilibree dans la region. Ce plan, est contraire a celui des gouvernements de gauche precedents, dont la politique etait de toute evidence pro-arabe.

 

Le premier ministre norvegien, Erna Solberg, et les dirigeants du parti conservateur sont censes se rendre cette annee en visite officielle en Israel. Ce sera la premiere visite d'un premier ministre norvegien en Israel depuis une decennie. Erna Solberg a egalement ete un des premiers dirigeants dans le monde a avoir envoye une lettre de condoleances apres la mort de l'ancien premier ministre Ariel Sharon.

 

"Il y a des signes d'une augmentation importante des rapports directs entre nos deux pays", a declare l'ambassadeur d'Israel a Oslo, Naim Araidi. "Dans le public et aupres des autorites commence a se developper une certaine comprehension sur le fait que les rapports avec Israel ne doivent pas specialement etre lies au conflit israelo-arabe et que nos deux pays peuvent developper des rapports normaux dans tous les domaines et de maniere independante".

 

Tout de suite apres la creation de ce nouveau gouvernement a ete organisee, a l'initiative de l'ambassade d'Israel en Norvege, une premiere rencontre entre des societes israeliennes et norvegiennes, qui ont parle des possibilites d'evolution des affaires entre le secteur petrolier developpe en Norvege et l'industrie gaziere en developpement en Israel. L'ancien ministre norvegien du petrole et de l'energie, qui a termine ses fonctions, a appele lors d'une ceremonie, les societes de son pays a investir et a travailler en, et avec Israel. Meme la ministre actuelle du budget, qui est une des dirigeantes du parti progressiste, a exprime par le passe son soutien oral a une collaboration renforcee entre les deux pays dans le domaine de l'energie.

 

Contrairement aux appels entendus ces dernieres annees en Norvege - entre autre de la part des artistes locaux - au boycott d'Israel, la nouvelle ministre norvegienne de la culture a declare : "nous ne voyons pas a travers le boycott un moyen efficace pour amener a un changement positif. Le gouvernement norvegien est plus interesse a developper des rapports culturels renforces entre les deux pays. Je suis persuadee qu'une comprehension amicale profonde est une des conditions a l'obtention d'avancements dans le domaine politique".

 

Cet aveu a ete fait la semaine derniere lors d'une conference des producteurs norvegiens de television de la decennie, qui a ete consacree a la reussite de l'industrie televisuelle israelienne et de la reussite de l'exportation de ses series dramatiques a l'etranger. 160 producteurs de la television norvegienne, de chaines privees et nationales, ont entendu la declaration faite par deux hauts ressponsables de l'industrie televisuelle en Israel, Karni Zeev, responsable du service drames et comedies du groupe 'Keshet', et Reshef Levi, producteur et scenariste. Les differents acteurs ont parle de la possibilite de collaborer dans le futur.

 

"Je suis impressionnee par les resultats de la television et du cinema israelien, du developpement de ses series televisuelles qui sont une reussite nationale et internationale, de ces series qui ont ete exportees et ont recu des louanges a travers le monde - comme 'betipoul' et 'hatoufim'", a declare la ministre norvegienne de la culture. "Je pense que la reussite des productions israeliennes peut influencer l'industrie norvegienne. Elle montre que meme un pays relativement petit peut obtenir de grandes reussites. La cle de cette reussite  repose sur les capacites d'ecrire de bonnes histoires et sur de bons metteurs en scene".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0