Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Sous couvert de la lutte pour arriver a la paix, les palestiniens mettent en oeuvre depuis des dizaines d'annees une methode de combat perpetuel destinee a detruire l'Etat d'Israel.

Par Amnon Lord

 

 

Anne Applebaum, ecrit des articles d'opinion et est commentatrice au 'Washington Post', elle est une des grandes specialiste de l'histoire, de la politique et de la strategie de la Russie. Dans ses derniers ecrits elle met en garde et declare que ce que l'occident voit aujourd'hui en Ukraine n'est pas moins qu'une invasion par la Russie. C'est une guerre qui se fait selon une nouvelle methode. Elle se sert meme du mot russe "maskirovka". Une guerre masquee.

 

Dans les yeux des israeliens cela ne devrait pas apparaitre comme quelque chose de nouveau. En Israel on devrait deja avoir compris cela depuis longtemps. Dans la maskirovka russe, il n'y a pas d'objectifs precis pour obtenir une victoire immediate, mais c'est une methode de guerre perpetuelle, et c'est comme cela que les palestiniens menent leur combat.

 

 

Il y a encore 15 ou 10 ans on savait tout sur la guerre asymetrique. La grande armee Tsahal, bien equipee et ecrasante, contre le petit David palestinien, faible et ne disposant que de pierres, puis de klachnikovs, puis de ceintures d'explosifs et de voitures piegees. Apres la guerre des six jours, et pendant les annees qui l'ont suivi, les palestiniens diriges par l'OLP se sont battus selon la methode vietnamienne et algerienne. Leur espoir etait d'allumer le feu et que les grandes armees arabes bien equipees envahiraient militairement Israel et feraient plier Israel tout comme cela s'est passe avec le nord Vietnam et son armee qui s'est joint aux vietcongs et a liquide le sud Vietnam.

 

Cette methode a fonctionne de maniere limitee. Israel n'a pas ete vaincu mais a ete frappe par des traumatismes qui l'accompagne depuis des annees suite a ces grandes guerres. Mais les palestiniens et leurs dirigeants agissent depuis tout ce temps et n'ont pas abandonne leurs methodes jusqu'a aujourd'hui, en suivant la doctrine de la guerre populaire, du combat politique. Leur but : detruire l'Etat d'Israel.

 

Leurs instruments comprennent l'utilisation d'organisations de facade, l'utilisation de responsables internes a l'Etat d'Israel et dont le but est de generer la destabilisation - le scandale et l'instabilite - au sein de l'Etat d'Israel, dans la societe dans son entier, et porter atteinte a son economie. Les palestiniens n'attendent plus qu'une grande armee arabe se joigne a leur guerre de guerilla. Mais ils n'ont pas pour autant renonce au terrorisme, et ils le pratique avec grande reussite : a un tel point que meme des penseurs en Israel, et meme l'Etat d'Israel lui-meme, mais surtout le monde dans son entier nient que les palestiniens se servent du terrorisme, et pensent que leurs dirigeants illegitimes sont moderes et ont renonce completement au terrorisme.

 

Mais est-ce qu'Israel souffre moins du terrorisme depuis qu'Abu Mazen controle l'Autorite Palestinienne ? Bien sur que non. Ils ont une base arriere pleine de missiles qui se trouve dans le sud d'Israel et dont la bande de terrain s'etale sur un peu plus de 10 kilometres. Nous l'appelons maintenant le Hamastan, mais ce sont toujours des palestiniens qui perpetuent leur mode de lutte armee en menancant une grande partie de la population israelienne.

 

Et pendant ce temps, Israel se divise de l'interieur et est accusee a travers le monde d'etre responsable de l'echec des negociations de paix. La methode de lutte politique des palestiniens se transforme en guerre psychologique. L'utilisation du mot "shalom" a reussi a aveugler l'elite israelienne.

 

La plupart de cette elite ne connait rien a la strategie de guerre, et c'est de cette elite la qu'Anne Applebaum parle. Ils n'ont pas entendu parler du pere de la propagande et des methodes de guerre politique des communistes, Willi Munzenberg. Ils vivent dans un monde rempli de concepts nihilistes, dans lequel il y a un Etat colonisateur, violent et mauvais - comme le leur a appris le professeur Eva Illouz - et en face il y a un petit peuple occupe et qui veut se liberer.

 

Il suffit de constater et de comparer les concessions faites aux palestiniens par le cabinet d'etat, des le debut du processus politique, et les concessions  qui sont proposees aujourd'hui pour comprendre combien les palestiniens ont avance dans leurs objectifs. Ce sont des succes obtenus grace a la guerre masquee, meme si elle s'appelle "negociations de paix", "organisations pour la paix", "camp de la paix" ou admission au sein des institutions de l'ONU et des conventions internationales.

 

Amnon Lord

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Opinion

Partager cet article

Repost 0