Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Je n'ai jamais vu une liste d'exemples qui montrent comment les arabes ont abuse, maltraite et discrimine leurs freres palestiniens. Voici donc ma tentative de le faire.

 

 

Tous les pays arabes, meme la Jordanie

 

Les palestiniens n'ont pas le droit de devenir citoyens des pays arabes, conformement au decret numero 1547 de la ligue arabe datant de 1959, "pour preserver l'entite et l'identite palestinienne". Meme en Jordanie, ils ne peuvent pas devenir citoyens.

 

Les palestiniens sont confrontes a de dures conditions de voyage dans le monde arabe, ils n'obtiennent pas de passeport et leurs documents de voyage ne sont valables que dans quelques pays seulement.

 

Les palestiniens ne peuvent ni voter ni se presenter aux elections nationales.

 

Les enfants nes palestiniens ne recoivent pas la nationalite de leur pays hote, violant ainsi l'article 7 de la convention des droits de l'enfant.

 

La Jordanie

 

1967 : la Jordanie refuse d'accorder la nationalite jordanienne aux gazaouis arrives apres la guerre des six jours. A aujourd'hui, environ 165000 palestiniens vivent en Jordanie sans pourvoir obtenir la nationalite jordanienne, ni meme beneficier des services de l'Etat.

1970 : entre 3500 et 5000 palestiniens sont tues et 20000 autres expulses. Leurs camps ont ete detruits lors des evenements de septembre noir.

1988 : la Jordanie annule la citoyennete de millions de palestiniens de Judee-Samarie qu'elle declare "independante". Comme d'habitude, cette action est justifiee comme etant pour leur bien.

2010 : la Jordanie continue d'annuler la citoyennete de milliers de palestiniens.

2012 : la Jordanie vote une loi qui limite le nombre de palestiniens (non refugies) aux parlement a 10%.

2013 : la Jordanie place les refugies palestiniens arrivant de Syrie dans des camps speciaux dont ils ne peuvent pas sortir, separes des autres refugies, et expulse des centaines, voir des milliers d'entre-eux, vers un futur dangereux en Syrie.

2014 : les palestiniens qui ont la nationalite se voient refuser l'egalite des droits dans l'armee, pour l'obtention de bourses, l'entree dans certaines universites publiques, ainsi que dans d'autres domaines.

 

L'Egypte


1948 : les egyptiens placent tous les refugies palestiniens etant sur leur territoire dans des camps, et les forcent a rentrer en Palestine pour se battre.

1949 : l'Egypte expulse tous les palestiniens du pays pour les placer dans des camps dans la bande de Gaza. Tres peu d'arabes palestiniens sont laisses en Egypte.

1950 : l'Egypte refuse toute presence de l'UNRWA sur son territoire, renvoyant cette organisation a la seule bande de Gaza.

1949-1956 : aucun palestinien vivant en Egypte n'a obtenu le droit d'etudier ou de travailler.

2013 : des centaines de refugies palestiniens venant de Syrie ont ete places en prison quand ils ont tente d'entrer en Egypte.

2013 a nos jours : l'Egypte a ferme le passage de Rafiah la reliant a la bande de Gaza, limitant meme la circulation des patients hospitalises - enfermant ainsi 1,7 million de gazaouis.

 

Le Liban


1950-1958 : les palestiniens ne peuvent obtenir que des documents de voyage a sens unique, pour quitter le pays.

1962 : les palestiniens sont qualifies d'"etrangers". 

 

73 metiers sont interdits aux palestiniens jusqu'a 2010 ; a aujourd'hui il en reste encore 50.

Ils se voient toujours interdits les metiers de physiciens, journalistes, pharmaciens et avocats.

Ils n'ont pas le droit de construire de nouvelles maisons ou leur propre propriete, ou meme de renover leur logement.

La loi martiale est imposee sur les camps de refugies. L'armee en gere les entrees et les sorties.

L'acces aux ecoles est limitee pour les "etrangers" palestiniens.

Les palestiniens n'ont pas le droit de vivre en dehors des camps de refugies, qu'ils n'ont pas le droit de developper. La population des camps de refugies est actuellement de trois fois leur capacite.

Les palestiniens n'ont pas le droit de creer des organisations.

1975-1978 : au moins 5000 palestiniens ont ete tues lors de la guerre civile au Liban.

1985-1988 : des milliers de palestiniens ont ete tues lors de "la guerre des camps".

1995 : une loi interdit aux palestiniens d'entrer dans le pays sans visa ; et les visas ne sont pas delivres. Les expulses des Etats du Golfe n'ont pas le droit de revenir au Liban (loi abrogee en 1999).

2005 : Des lois specifiques interdisent aux etrangers qui n'ont pas "une nationalite reconnue par l'Etat" - les palestiniens - d'etre proprietaires, et ceux qui en avaient une ne peuvent la transmettre a leurs enfants.

2007 : 31000 palestiniens sont sans domicile suite a la destruction par l'armee libanaise du camp de Nahr el Balad.

2013 : environ 50000 refugies palestiniens en provenance de Syrie sont traites differement des autres refugies syriens ; des visas temporaires de courte duree les transforment en criminels.

2013 : le Liban a commence a reconduire des refugies palestiniens de Syrie a sa frontiere.

 

Le Koweit

1991 : 400000 palestiniens sont harceles et forces de quitter le pays.

 

La Lybie


1994-1995 : 30000 palestiniens sont expulses, perdent leur travail et leurs biens sont confisques.

Les pays arabes refusent d'accueillir les nouveaux refugies. Des centaines d'entre-eux sont bloques en mer ou dans le desert. La Lybie permet a certains de rester mais se reserve le droit de les expulser de nouveau. Finalement,  environ 15000 palestiniens sont forces de se rendre dans les pays arabes dont ils sont originaires, les pays du Golfe et en occident.

2011 : les palestiniens sont forces de payer une taxe speciale de 1550 dollars.

2012 : plusieurs palestiniens ont perdu leur maison revendiquee par d'autres, durant la vague de revolution et l'effondrement du systeme judiciaire.

 

L'Irak


Debut des annees 50 : les travailleurs palestiniens grevistes sont expulses, certains en Arabie saoudite et d'autres en Lybie...

2005 : apres que Saddam Hussein ait perdu son pouvoir, les palestiniens d'Irak font l'objet d'enlevements, de prises d'otage, de tortures et d'assassinats par les groupes armes. Les politiciens les ignorent. Environ 15000 palestiniens sont forces de quitter l'Irak. Des centaines d'entre-eux sont parques dans des camps en plein desert, coinces entre l'Irak et la Syrie, alors qu'aucun pays arabe ne leur donne le droit d'entrer sur leur territoire.

 

Le Qatar


1994 : refuse d'accorder aux palestiniens des autorisations de travail.

 

La Syrie


1970 : les palestiniens n'ont pas le droit de vote, ne peuvent pas se presenter aux elections, ne peuvent pas posseder de terres agricoles ou d'avoir plus d'une propriete...

2005-2008 : la Syrie interdit a des centaines d'arabes refugies palestiniens fuyant l'Irak d'entrer sur son territoire.

2012 a nos jours : environ 2000 palestiniens ont ete tues pendant la guerre civile en Syrie. Environ 50 palestiniens du camps de Yarmouk sont morts de faim apres que les forces armees les aient coupes de tout approvisionnement en nourriture et en eau.

 

Traduit de l'anglais par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0