Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Des responsables americains et du Proche-Orient ont declare au 'Washington Post' que l'Iran et le Hezbollah investissaient dans le reseau des milices en Syrie. Le but final : conserver l'emprise des voies d'approvisionnement pour le Liban. "L'Iran et le Hezbollah construisent un reseau de milices a travers la Syrie afin de proteger leurs interets dans le cas ou Bachar Assad tomberait ou serait amene a quitter Damas".

 

כוחות איראניים במצעד בטהרן (צילום: AFP)

 

"C'est une grande operation", a declare un haut responsable du gouvernement Obama, "il semble que l'objectif immediat est de soutenir le pouvoir d'Assad, mais en fait il est important pour l'Iran d'avoir des forces fiables en Syrie, sur lesquelles il est possible de compter".

 

Un haut responsable arabe a ajoute que les iraniens agissent sur deux axes : "le premier est de soutenir Assad jusqu'a la fin, le deuxieme est de preparer le terrain si Assad s'effondre".

 

אסד.

 

Des responsables en occident, au Proche-Orient et en Israel ont exprime leurs craintes de voir la Syrie se disloquer en tribus ou en pays religieux, et du manque d'unite de l'opposition syrienne, qui a du mal a presenter un front uni d'un point de vue politique, religieux et militaire. 

 

"Les differents acteurs sur le terrain syrien ont des soutiens exterieurs", precise le journal americain. L'Iran s'est tenue au cote d'Assad tout au long de la guerre civile. Cela fait longtemps que l'on parle de forces iraniennes et des gens du Hezbollah qui se battent au cote de l'armee d'Assad.

 

Le modele : la milice Basij iranienne

 

En exemple des activites de Teheran en Syrie, le journal cite l'organisation 'Djesh Al-Sha'abi' - coalition des milices chiites et alaouites locales. Des responsables americains et du Proche-Orient qui ont etudie cette organisation pretendent que l'Iran en assure le financement et l'armement, et que ses membres profitent de l'entrainement assure par le Hezbollah et les gardiens de la revolution iranienne. Le ministere americain de la defense a declare que "l'Iran y investit regulierement des millions de dollars".

 

צילום: gettyimages imagebank

 

Le ministere des finances a declare que l'organisation "ressemble au Basij iranien - force paramilitaire liee aux gardiens de la revolution et impliquee dans la repression violente et les violations des droits de l'homme en Iran depuis les elections de 2009".

 

Des specialistes estiment que "l'Iran n'est pas autant interessee par la survie d'Assad, que par la sauvegarde de certains points de controle de ses interets en Syrie, comme les centres de transports. Tant que Teheran pourra controler l'aeroport et le port, elle pourra preserver le voies d'approvisionnement du Liban sous le controle du Hezbollah, et ainsi continuer de se meler de la politique libanaise".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Partager cet article

Repost 0