Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Tsahal a installe une nouvelle arme anti-emeute sur le mur de separation, cette arme est destinee a disperser les foules et elle est actionnee avec une telecommande. Un petit pas vers la revolution a venir dans les guerres du futur, des guerres plus robotisees.

 

http://static.timeout.co.il/media//2014/04/israeli-new-weopon_H-680x382.jpg

 

Le marathon de Beit Lehem a lieu dans des conditions particulieres, entre les murailles, les tours de garde et les check-points. Lors de la derniere course, qui a eu lieu il y a deux semaines, les participants ont remarque ce qui ressemble a une enorme mitrailleuse, et qui les suivait a partir de la barriere de separation. En reaction aux questions du magazine 972+, le porte-parole de Tsahal a declare qu'il s'agit d'une nouvelle arme destinee a disperser les emeutes, et que cette arme est activee a distance a l'aide d'une telecommande. Elle est capable de tirer de l'eau et des gaz lacrymogenes.

 

Apparemment il n'y a rien de special dans cette invention. En fait, cela ne change rien pour le manifestant qui recoit le gaz lacrymogene, c'est pareil si ce gaz est tire par un soldat ou par un robot actionne a partir du commandement. Une grenade anti-emeute lancee par un soldat et un tir effectue a partir d'un robot donnent la meme chose, tout le reste est une question d'efficacite, non ? Mais quand les photos de cette arme futuriste ont ete mises en ligne il y eu de nombreuses reactions, et meme ceux qui n'ont pas beaucoup de sympathie pour les manifestants palestiniens ont reconnu que ce nouvel engin a l'air plutot effrayant et donne la chair de poule.

 

Wall north of Bethlehem, from this site

 

Le probleme avec ce genre de robot, c'est la vision que cela nous donne du futur. Noah Smith a publie il y a un mois, un article passionnant et angoissant sur le magazine en ligne 'Quartz', dans lequel il parlait des armes automatisees du futur, et qui changeront le monde. Afin de simplifier et de raccourcir ses propos, Smith pretend que dans un futur proche - c'est-a-dire une a trois decennies - le prix de ces robots baissera de facon importante, et que les armees n'auront plus besoin d'avoir autant de soldats. En plus de cela, meme les vieilles industries auront besoin de moins de main d'oeuvre. Deja de nos jours, declare Smith, on devrait bientot voir d'importants changements societaux, a la fin desquels une tres petite couche de population vivra dans dans de petites localites protegees et controlera le monde et ses ressources grace a ce genre de robots, ce sera une ere semblable a l'epoque de l'esclavage ou du feodalisme, sauf que la il n'y aura aucun besoin de disposer des mains travailleuses de la masse.

 

Il est possible de ne pas croire en cette dystopie (ndtr : une dystopie est un recit de fiction depeignant une societe imaginaire organisee de telle maniere qu'elle empeche ses membres d'atteindre le bonheur. Une dystopie peut aussi etre consideree comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc a une contre-utopie. L'auteur entend ainsi mettre en garde le lecteur en montrant les consequences nefastes d'une ideologie, ou d'une pratique presente a notre epoque), mais il n'est pas non plus necessaire d'aller trop loin pour commencer a s'inquieter. Il n'est pas difficile d'imaginer combien les regimes dictatoriaux seraient heureux de mettre la main sur cette nouvelle arme de Tsahal (ou sur les engins que certains disent que nous employons a la frontiere avec Gaza et qui seraient capables de tirer des balles reelles, des obus et des roquettes). Est-ce que nous verrons bientot ces developpements maitriser les manifestations dans les favelas du Bresil ? Aider a maitriser les ouvriers d'une usine en Chine, ou disperser des activistes qui luttent pour la liberte en Afrique ou en Russie ?

 

La situation particuliere d'Israel - declare une start-up qui travaille dans le domaine des conflits militaires sans fin, fait que ce pays entretient une armee enorme et est obligee de controler une certaine population civile - a fait de nous une pepiniere de createurs de nouvelles armes de dissuasion futuristes, que nous exportons dans le reste du monde. Ce n'est plus l'epoque du Uzi et du Galil, il s'agit d'engins complexes et tres efficaces, dont nous ne comprenons pas encore vraiment comment ils vont influer l'humanite. C'est un des problemes de la situation d'Israel face aux palestiniens : ce conflit utilise le talent creatif des israeliens, les infrastrucutures et le potentiel national, et les recrute pour creer ce genre d'inventions, qui ouvrent de nouveaux horizons plutot sombres pour le genre humain. Il faudrait peut-etre prendre tout cela en compte, car il se pourrait que dans une ou deux decennies, nous devenions ceux qui devront se sauver face a ce genres de robots.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Opinion

Partager cet article

Repost 0