Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Apres une lutte serree avec le cyclamen, l'anemone coronaria a finalement emporte la bataille parmi le 10 fleurs qui etaient arrivees en finale, et a recu 28% des voix des dizaines de milliers de votants. Faites connaissance avec notre fleur nationale.

 

קבלו מאת הפרח הלאומי של ישראל - כלנית מצויה (צילום: שרה גולד)

 

Mazal tov, nous avons une fleur nationale : l'anemone coronaria. Dans le cadre du projet special organise par la societe de protection de la nature et Ynet, la fleur qui represente le plus l'Etat d'Israel a ete elue hier, dimanche 25 novembre, et l'anemone coronaria a vaincu le cyclamen qui a fini a la seconde place, et l'iris pourpre qui a fini a la troisieme place.

 

Cette competition ouverte au public a ete cree a l'occasion des 60 ans de l'organisation ecologiste, et 48 ans apres le debut de sa campagne pour la preservation des fleurs sauvages : "promene toi dans le paysage, mais ne ceuille pas", et dont le but est de renforcer la conscience que la protection des zones sauvages represente la protection des lieux naturels de croissance des fleurs sauvages d'Israel.

 

הפר הלאומי מגיע בעוד צבעים. כלניות במנחת מגידו (צילום: רונית סבירסקי, קקל)

 

Le public israelien a eu la possibilite pendant 8 huit jours de voter pour sa fleur preferee, parmi les 10 finalistes selectionnees par un groupe d'ecologistes et de botanistes. Hier les votes ont ete clotures, le depouillement des dizaines de milliers de voix a eu lieu. L'anemone coronaria a donc emporte la competition avec 28% des votes des israeliens.

 

A la deuxieme place se trouve une fleur tres connue et pas moins aimee, le cyclamen, avec 23% des votes, et tout de suite apres arrive l'iris pourpre avec 12% des voix. A la quatrieme place on retrouve la Drimia maritima (11,4%), a la cinquieme place l'helichrysum sanguineum (6%), a la sixieme place le narcissus tazetta (5,3%), a la septieme place le lilium candidum (5,3%), a la huitieme place le pancratium maritimum (3,6%), a la neuvieme place la tulipa agenensis (3,4%) et a la dixieme et derniere place la paeonia mascula (2,4%).

 

 

Le responsable de l'organisation de protection de la nature a declare : "l'Etat d'Israel est un petit terrirtoire geographique, mais il abonde d'une tres large variete d'especes naturelles, nombreuses et uniques, dont certaines sont en danger de disparition a des niveaux differents. Israel se trouve meme dans les 1,4% des territoires classes comme etant des 'Hot spots' ayant une importance ecologique et panoramique des plus importantes. Pour cette raison nous devons, en tant qu'Etat, proteger les terrains sauvages qui represente le lieu de croissance naturels de ces fleurs, alors que ces terrains se reduisent de plus en plus suite au pression du developpement".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour haabir-haisraeli.

 

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0