Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'ancien ambassadeur des Etats-Unis en Israel estime que son pays devra finalement faire la guerre a l'Iran, mais il nie la necessite de mettre des lignes rouges et pretend que meme Netanyahu ne le fait pas.

 

null 

 

Cet homme qui connait Israel et l'Iran de pres prevoit un affrontement militaire pour 2013. Martin Indyk, l'ancien ambassadeur des Etats-Unis en Israel, a exprime en fin de semaine derniere la crainte que l'annee prochaine amene une guerre entre son pays et l'Iran.

 

Les paroles de Indyk, qui fut ambassadeur des Etats-Unis en Israel a deux reprises, et entre autre pendant le premier mandat de premier ministre de Benyamin Netanyahu, ont ete prononcees dans le cadre d'un panel organise dans l'emission 'Face the nation' de la chaine CBS, et qui comptait d'autres specialistes des affaires etrangeres. Ils ont tous reagi aux derniers developpements au Proche-Orient, et notamment aux pressions que tente de mettre Israel sur le gouvernement americain afin de freiner le programme nucleaire iranien. "Ce n'est pas encore le bon moment, mais les Etats-Unis devront avoir une reponse militaire", a declare Indyk. "L'Iran n'a pas encore l'arme nucleaire, on a encore le temps, mais pas beaucoup". 

 

Indyk, qui se tient actuellement a la tete du centre pour la politique etrangere de l'institut Brookings, s'est exprime aussi sur les echanges verbaux entre Netanyahu et le president des Etats-Unis, Barak Obama, et a dit qu'il ne pensait pas que les ecarts sur le sujet soient tellement grands entre les deux hommes. Malgre tout, il a precise que l'exigence israelienne de fixer des lignes rouges est illogique, et a declare que "l'idee de mettre verbalement une ligne rouge, et donc de fixer un ultimatum, est quelque chose qu'aucun president ne fera. Mit Romney ne fonctionne pas comme ca, pas plus que Mac Cain, et meme Netanyahu lui-meme n'a pas fixe de ligne rouge, en terme d'action israelienne".

 

Netanyahu en personne a essaye ces derniers jours de repousser les allegations selon lesquelles il mettrait le sujet iranien au centre des discussions afin d'intervenir dans les elections aux USA, de porter atteinte au president en place, et d'aider le candidat republicain a la presidence. "Ce qui me pousse a intervenir ce n'est pas l'emploi du temps politique aux Etats-Unis, mais l'emploi du temps de l'enrichissement de l'uranium", a t-il declare hier dans une emission de la chaine CNN.

 

"Les iraniens ne font pas de pause pour les elections", a declare Netanyahu pendant l'emission. "Cela aurait ete bien qu'ils arretent leurs centrifugeuses et que nous n'ayons pas a parler de ca maintenant. Mais ils font le contraire".

 

Ces derniers jours Netanyahu a ete tres critique par certains chroniqueurs reputes aux Etats-Unis sur ses efforts pour entrainer les Etats-Unis dans un conflit arme avec l'Iran. Lors d'une emission, Netanyahu a precise que "nous devons fixer une ligne rouge a l'Iran. C'est vital. La souplesse est quelque chose d'important, mais a ce stade ce n'est plus un jeu, l'Iran doit voir ca clairement. Je n'aurais pas dit ca il y a un, deux ou trois ans, mais nous approchons de la fin de la partie, nous devons fixer une ligne rouge. Si ils ne savent pas qu'elle est cette ligne, ils la passeront".

 

Traduit de l'hebreu pas David Goldstein pour Haabir-haisraeli

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0